Toluca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toluca (homonymie).
Toluca
Blason de Toluca
Héraldique
Image illustrative de l'article Toluca
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de Mexico
Municipalité Toluca
Maire Juan Rodolfo Sánchez Gómez (PAN)
Code postal 50000-50295
Fuseau horaire UTC -6
Indicatif (+52)
Démographie
Gentilé Toluqueño(a)
Population 467 712 hab.[1] (2005)
Densité 1 113 hab./km2
Population de l'agglomération 747 512 hab.
Géographie
Coordonnées 19° 10′ 24″ N 99° 23′ 29″ O / 19.1732, -99.3914 ()19° 10′ 24″ Nord 99° 23′ 29″ Ouest / 19.1732, -99.3914 ()  
Altitude 2,680 m
Superficie 42 014 ha = 420,14 km2 [2]
Divers
Fondation 1522
Localisation

Géolocalisation sur la carte : État de Mexico

Voir sur la carte administrative d'État de Mexico
City locator 14.svg
Toluca

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Toluca

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Toluca
Liens
Site web http://www.toluca.gob.mx

Toluca ou Toluca de Lerdo est la capitale de l'État de Mexico. C'est le centre d'une zone urbaine, et la cinquième ville du Mexique. Elle est située à 63 km au sud-ouest de la ville de Mexico et à 45 minutes en voiture de la limite ouest du District fédéral. Selon le recensement de 2005, le population de la ville de Toluca s'élève à 467 712 habitants, la population totale de la municipalité s'élevant à 747 512 habitants. La zone métropolitaine de la vallée de Toluca est composée de 12 municipalités et possède une population estimée en 2008 à 1 714 831 habitants[réf. nécessaire]. Ce qui fait de la zone métropolitaine de Toluca la cinquième plus importante du Mexique et la plus importante de l'État de Mexico.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Quand Toluca est fondée par les Matlazincas, son nom est Nepintahihui (« terre du maïs »). Son nom actuel vient du nahuatl Tōllohcān qui signifie « lieu du dieu Tōlloh » (Nzehñi en otomi, Zúmi en mazahua). Après la conquête du Mexique par les Espagnols, celle-ci prit le nom de Toluca de San José. En 1861 la municipalité prend par décret le nom de Toluca de Lerdo en mémoire à l'homme politique Miguel Lerdo de Tejada.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue de la Cathédrale de Toluca de San José depuis la Plaza de los Mártires

Période pré-hispanique[modifier | modifier le code]

La vallée de Toluca est appelée la vallée Matlatzinco et c'est le foyer d'au moins quatre groupes linguistiques : les Matlatzincas, les Otomi, les Mazahua et les Nahuas. Durant la période post-classique, une grande et puissante capitale règne sur la vallée, et dont les ruines sont situées aujourd'hui dans le village de Calixtlahuaca, juste au nord de la ville actuelle de Toluca. Tollocan est alors une cité-état mineure et rivale de Calixtlahuaca.

En 1478, l'empereur mexica Axayacatl conquiert la vallée et détruit Calixtlahuaca. La capitale est dépossédé de sa dynastie, de son influence et certaines terres sont distribuées aux rois et aux nobles de la vallée de Mexico. Axayacatl établit alors sa capitale de province impériale à Tollocan, à travers laquelle les villes de la vallée de Toluca payaient un tribut à l'Empire aztèque.

Après la conquête des espagnols, le nom Tollocan devient Toluca. Les archéologues n'ont pas encore mis au jour d'implantation majeure datant de la période post-classique au sein de la ville moderne. La cité pré-hispanique de Tollocan a été détruite et couverte par l'expansion de la cité de Toluca, ou alors les vestiges de Tollocan pourraient être situés en dehors de la ville actuelle. Un petit site archéologique a été découvert dans la colline appelée Tolochi, au nord de la ville, mais les vestiges restent peu substantiels pour être ceux d'une majeure capitale provinciale. L'arbre des manitas rojas (« petites mains rouges ») a été planté avant la conquête espagnole dans ce qui est aujourd'hui le monastère de Nuestra Señora del Carmen. La présence de cet arbre est significatif car il montre que Toluca était suffisamment importante pour les Aztèques pour qu'ils créent un jardin.

Période coloniale[modifier | modifier le code]

En 1521, la vallée de Toluca est conquise par les Espagnols. Les troupes étaient menées par Gonzalo de Sandoval, un des nombreux capitaines de Cortés. La vallée fait partie de la concession faite par le roi Charles V d'Espagne à Hernán Cortés. Le premier gouverneur de Toluca est Pedro Cortés Coyotzin.

En 1524, le processus d'évangélisation commence à Toluca. Une des personnalités les plus notables de cet effort est le frère Andrés Castro, de Burgos, qui a apporté un grand nombre d'améliorations à la cité et a été le premier à apprendre la langue autochtone matlazinca. Le moine est bien-aimé des Matlazinca, en raison de ses actions pour les protéger des injustices du début de la période coloniale. Une statue à son effigie, érigée sur une place qui porte son nom, commémore cette période.

Une communauté espagnole est fondée dès 1530, mais Toluca n'est considérée comme une ville qu'en 1677. En 1793, commence la construction d'une route vers Mexico. Si Toluca est reconnue comme une grande ville dès 1662, son nom en revanche ne sera officiellement reconnu par le Roi Charles IV d'Espagne que le 12 septembre 1799.

Indépendance et post-indépendance[modifier | modifier le code]

En 1810, au début du mouvement d'indépendance, Miguel Hidalgo s'est arrêté à Toluca quelques jours avant la bataille de Monte de las Cruces. En 1811, un groupe d'indigènes mexicains est fusillé par des Espagnols royalistes. La place où eut lieu l'exécution porte le nom de la Plaza de los Mártires (« Place des Martyres »). En 1812, le premier conseil de la ville de Toluca est mis en place. En 1821, l'indépendance est proclamée par les autorités locales.

Après la création de l'État de Mexico en 1825, différentes villes sont désignées successivement comme capitale de l'état. Finalement en 1830, Toluca est désignée en tant que capitale constitutionnelle de l'État de Mexico. En 1832, la construction des Portales débute dans le centre-ville de Toluca. En 1836, du fait de la centralisation du gouvernement mexicain fédéral, toutes les branches du gouvernement sont mutées à Mexico.

En 1847, grâce à Ignacio Ramírez, l'institut de littérature El Nigromante ouvre ses portes. En 1851, le «Teatro Principal» est construit par González Arratia. Mariano Riva Palacio est nommé gouverneur de l'État et entame le plus important processus de modernisation de la ville au XIXe siècle. En 1881, l'Union industrielle est créée, une ligne de chemin de fer est ouverte et la Banque de l'État de Mexico imprime les premiers billets de banque du pays. En 1882, l'École normale des professeurs est fondée. En 1910, le peuple célèbre un siècle d'indépendance et la Plaza España est inaugurée.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toluca est située à 2 668 m d'altitude. Les températures oscillent entre 2 et 22 °C en été et entre -2 à 18 °C en hiver. Son climat est tempéré subhumide avec des pluies en été.

Économie[modifier | modifier le code]

Pendant l'époque coloniale, Toluca gagne en importance économique en tant que producteur de viandes salées et fumées, plus particulièrement de saucisses de chorizo. La ville voisine de Lerma perpétue cette tradition. Toutefois depuis cette époque l'économie de Toluca s'est diversifiée et est devenue une des zones les plus industrialisées du Mexique.

Sa position géographique dans le centre du pays et la proximité de la ville de Mexico tout comme ses infrastructures bien développées ont permis à Toluca de devenir un pôle industriel majeur de l'État de Mexico. Toluca commence à consolider sa position dans les années 1940, mais l'industrialisation la plus intense commence en 1950 et continue durant une majeure partie des années 1980.

La croissance et l'industrialisation de Toluca est liée à la croissance et aux changements des activités économiques qui se sont produits dans la zone métropolitaine de la ville de Mexico. La plupart des entreprises industrielles sont des petites et très petites entreprises, mais la ville a attiré un grand nombre de multinationales. La majeure partie des biens produits concerne la machinerie, l'agro-alimentaire, la fonderie, la papèterie et l'imprimerie tout comme la fabrication d'automobiles. La base industrielle de la zone métropolitaine de Toluca emploie plus de 33 % de la population de la municipalité et 6 % de la population de l'État.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Cette ville a une grande université malgré sa proximité avec la capitale, Mexico.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Personnalités célèbres[modifier | modifier le code]

Évêché[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]