Santiago Cañizares

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Santiago Cañizares
Santiago Cañizares 24sept2006.jpg
Biographie
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnol
Naissance 18 décembre 1969 (44 ans)
Lieu Puertollano (Espagne)
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. 1988 - 2008
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1985-1988 Drapeau : Espagne Real Madrid
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1988-1989 Drapeau : Espagne Real Madrid Castilla 35 (0)
1989-1998 Drapeau : Espagne Real Madrid 41 (0)
1990-1991 Drapeau : Espagne Elche CF 7 (0)
1991-1992 Drapeau : Espagne CP Mérida 38 (0)
1992-1994 Drapeau : Espagne Celta Vigo 74 (0)
1998-2008 Drapeau : Espagne Valence CF 397 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1993-2006 Drapeau : Espagne Espagne 46 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

José Santiago Cañizares Ruiz (né le 18 décembre 1969 à Puertollano en Castille-La Manche), est un footballeur espagnol évoluant au poste de gardien.

International espagnol, il a été sélectionné 46 fois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière dans les équipes inférieures du Real Madrid. C'est grâce à une excellente saison à Mérida qu'il est sélectionné pour les Jeux olympiques d'été de 1992 se faisant ainsi remarquer par le Celta Vigo qui le fait venir. En 1993, durant sa première saison au Celta il obtient le Trophée Zamora, titre récompensant le meilleur gardien de la saison.

Il dispute par la même occasion son premier match de coupe du monde lors de la World Cup 94 pour remplacer Andoni Zubizarreta, expulsé lors du dernier match de qualification face au Danemark. Les Ibériques affrontent l'équipe de Corée du Sud et à la surprise générale, alors que les équipiers de Santiago mènent 2-0, ils encaissent 2 buts dans les cinq dernières minutes, concédant un match nul 2-2. Il retourne sur le banc pour la suite de la compétition, "Zubi" revenant pour le deuxième match.

Il retourne ensuite au Real Madrid pour 4 saisons. Malgré la présence de Bodo Illgner, il gagne sa place de titulaire dans la cage madrilène. Mais ayant signé un pré-contrat avec le FC Valence, il est relégué à la fin de la saison 1997-1998 sur le banc des remplaçants. C'est pourquoi il ne dispute pas notamment la finale de la Ligue des champions 1998 remportée par le Real Madrid aux dépens de la Juventus.

En 1998, il part à Valence, avec lequel il obtient trois autres trophées Zamora en 2001, 2002 et 2004. Ratant de très peu son cinquième trophée en 2006, il est sélectionné par José Antonio Camacho afin de disputer la coupe du monde en Corée du Sud et au Japon avec l'équipe d'Espagne.

À quelques jours du mondial, il se blesse chez lui en voulant réceptionner une bouteille de parfum qu'il venait de faire tomber, et se sectionne un tendon. Il est remplacé par Iker Casillas, qui réussit une bonne séance de tirs au but face à l'Irlande, mais échoue dans le même exercice face à la Corée du Sud, pays organisateur. Les Espagnols avaient pourtant marqué par deux fois, mais les buts étaient refusés par l'arbitre de la rencontre. Avec ses performances lors du mondial, Casillas devient titulaire de la Furia Roja aux dépens de son homologue valencian.

Cañizares est néanmoins convoqué par le sélectionneur espagnol pour disputer la coupe du monde 2006 en Allemagne en tant que deuxième gardien derrière Casillas. Cañizares joue le troisième match contre l'Arabie saoudite dans lequel l'Espagne s'impose 1-0.

Lors de la saison 2007-2008, il est en concurrence avec Timo Hildebrand, en provenance du VfB Stuttgart. Le 18 décembre, alors que Valence patauge dans une crise sportive, le nouvel entraîneur Ronald Koeman annonce au journal Marca qu'il ne compte plus sur Santiago Cañizares et qu'il peut, tout comme son coéquipier David Albelda, chercher un autre club. Les deux joueurs, symboles emblématiques du club sont jugés responsables de la crise. Le président du FC Valence, Juan Soler, aurait déjà proposé Santiago à d'autres clubs.

Suite à la large défaite lors de 33e journée (5-1 à Bilbao), Ronald Koeman est limogé. Salvador Gonzalez dit « Voro » est nommé à sa place. Lors de la 34e journée de championnat pour la venue de l’Osasuna Pampelune à Mestalla, Cañizares retrouve sa place de gardien. Pour sa 9e apparition en championnat, il réalise un sans-faute, pour une victoire 3-0.

Santiago joue son dernier match sous les couleurs du FC Valence lors de la 38e (son 10e match en Liga cette saison) journée de Liga pour une victoire 3-1 sur l'Atlético Madrid. Selon le site Internet d’une chaîne de télévision française spécialisée dans le sport en date du 16 mai 2008, Santiago Cañizares et le Valence CF auraient trouvé un accord qui libérerait Santiago de son club dès la fin de cette saison, alors que son contrat courait encore pour la saison 2008-2009. C'est Vicente Guaita, qui de par leur ressemblance physique, et les mêmes reflexes sur la ligne, est le digne successeur de la légende de Mestalla.

Le 7 juillet 2012, Santiago Cañizares publie sur twitter une photo de sa femme nue sous la douche[1].

Après football[modifier | modifier le code]

Retiré du monde du football depuis 2008, Santiago revient dans le monde du sport le 15 février 2010, en s'inscrivant au 20e rallye automobile d'Alicante qui a lieu les 26 et 27 mars 2010[2].

Il travaille désormais pour la chaîne Canal+ dans l'émission el dia de futbol, le jour de foot espagnol, et el dia despues.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Cañizares publica una foto de su mujer desnuda en twitter, sport.es, 7 juillet 2012
  2. Canizares se met au rallye

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :