Jürgen Kohler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kohler.
Jürgen Kohler
Jürgen Kohler 2005.jpg
Jürgen Kohler en 2005.
Biographie
Nom Jürgen Kohler
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance 6 octobre 1965 (49 ans)
Lieu Lambsheim (Allemagne de l'Ouest)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Défenseur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1983-1987 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Waldhof Mannheim 95 (6)
1987-1989 Drapeau : République fédérale d'Allemagne FC Cologne 57 (2)
1989-1991 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 55 (6)
1991-1995 Drapeau : Italie Juventus 102 (8)
1995-2002 Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund 191 (14)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1986-1998 Drapeau : Allemagne Allemagne 105 (2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Jürgen Kohler, né le 6 octobre 1965 à Lambsheim (Rhénanie-Palatinat), est un footballeur allemand. Il évoluait au poste de défenseur central.

Pendant les 20 ans de sa carrière de joueur, Jürgen Kohler a gagné les plus prestigieux trophées du football et s'est distingué comme l'un des meilleurs défenseurs allemands de sa génération. Il a remporté la Coupe du Monde en 1990 et l'Euro 1996 avec l'équipe d'Allemagne. Il a aussi remporté une Ligue des champions en 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jürgen Kohler débute sa carrière professionnelle en 1983 dans le club de Waldhof Mannheim mais c'est lorsqu'il rejoint le Bayern Munich en 1989 qu'il remporte son premier titre: le championnat d'Allemagne en 1990. Ce sera le premier d'une longue série de trophées. Il se forge vite une réputation de défenseur intransigeant et solide qui attire l'intérêt du sélectionneur de l'équipe de RFA, Franz Beckenbauer. Ce dernier cherche de nouveaux défenseurs susceptibles de remplacer la génération vieillissante des Förster et autres Briegel. Kohler devient alors avec Klaus Augenthaler et Guido Buchwald, l'un des piliers de la défense de fer de la Mannschaft. C'est fort de cette défense que l'équipe de RFA remporte la Coupe du monde de football en 1990. Ce tournoi récompense alors une génération de joueurs allemands exceptionnels tels que Jürgen Klinsmann, Thomas Häßler ou Lothar Matthäus.

En 1991, comme de nombreux autres joueurs allemands de sa génération, il rejoint la Série A italienne, considérée à l'époque comme le meilleur championnat européen. Il signe à la Juventus Turin où il retrouvera deux de ses coéquipiers de sélection : Andreas Möller et Stefan Reuter. Il sera pendant 4 ans l'un des joueurs cadres des Bianconeri. Avec le club piémontais, il remportera un titre de champion d'Italie en 1995 et la coupe UEFA en 1993.

À la fin de la saison 1995, il retourne en Allemagne et rejoint le Borussia Dortmund où il retrouve ses deux anciens coéquipiers de la Juventus: Möller et Reuter. Le Borussia Dortmund est à l'époque, l'un des clubs les plus en vue de la Bundesliga, et a construit son équipe autour de nombreux internationaux allemands ayant évolué en Série A tels que Andreas Möller, Stefan Reuter, Matthias Sammer et Jürgen Kohler. Les résultats ne se font pas attendre: en 1996, Dortmund remporte le championnat d'Allemagne et l'année suivante, en 1997, la Ligue des Champions. Ironie du sort, Kohler remportera le trophée en battant en finale son ancien club, la Juventus Turin. Kohler sera l'un des grands artisans du parcours de Dortmund dans le tournoi et sera même récompensé du titre de Footballeur de l'année en Allemagne.

Ces succès avec son club vont aussi rejaillir sur la sélection nationale, composée en grande partie de joueurs du Borussia Dortmund. En 1996, il gagne avec ses coéquipiers de club, Stefan Reuter, Fredi Bobic et Matthias Sammer, l'Euro 1996. Néanmoins, ce titre ne restera pas comme l'un des plus grands faits de la carrière de Kohler. Gravement blessé dès le premier match, il ne reste que quatorze minutes sur le terrain, qui s'avéreront pour lui être les dernières du tournoi. Ce sera son dernier titre avec la Mannschaft. Deux ans plus tard, il arrêtera sa carrière internationale après une sévère défaite en quart de finale de Coupe du monde (3-0) contre la Croatie. Avec 105 sélections, il est l'un des joueurs les plus capés de l'histoire de l'équipe allemande[1].

Il restera fidèle au Borussia Dortmund jusqu'à la fin de sa carrière en 2002, après son troisième titre de champion d'Allemagne[2],[3].

Après avoir joué son dernier match face au Feyenoord Rotterdam en finale de la Coupe UEFA 2002 où il s'est fait exclure après 31 minutes de jeu, il devient sélectionneur de l'équipe espoir allemande de football et directeur sportif du Bayer Leverkusen le 31 mars 2003, poste qu'il quittera le 29 juin 2004. Du 17 décembre 2005 au 4 avril 2006, il est entraîneur du MSV Duisburg.

Particularités[modifier | modifier le code]

Jürgen Kohler était considéré comme l'un des meilleurs défenseurs de sa génération. Il était connu pour être un défenseur puissant, athlétique et difficile à battre dans les duels, particulièrement dans les airs où il excellait. Grâce à son jeu de tête, il a marqué de nombreux buts durant sa carrière. Il n'était pas reconnu pour sa vitesse de pointe mais compensait grâce à son placement, sa concentration et sa lecture du jeu[4].

Il est aussi réputé pour un sauvetage sur sa ligne magnifique devant Éric Cantona lors de la demi-finale de la ligue des champions remportée 1-0 sur le terrain de Manchester United, l'année de la seule victoire du Borussia Dortmund en Ligue des champions (1996-1997).

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur :

Entraîneur :

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]