Stade Luigi-Ferraris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade Luigi-Ferraris
Stadio Luigi Ferraris
Stadio Luigi Ferraris da mura S. Bartolomeo.jpg
Généralités
Noms précédents
Stadio Marassi (1911 - 1933)
Surnom(s)
il Tempio del Calcio, Marassi
Nom complet
Stadio comunale Luigi Ferraris
Adresse
Via Giovanni De Prà, 1
16139 Gênes (GE)
Construction et ouverture
Début construction
1909
Ouverture
Architecte
Gregotti Associati International
Rénovation
1989
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ville de Gênes
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
36 569 [1]
Affluence record
Dimensions
105 × 68 m
Localisation
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Gênes

(Voir situation sur carte : Gênes)
Point carte.svg

Le stade Luigi-Ferraris (en italien Stadio comunale Luigi Ferraris), qui porte aussi le surnom de Marassi, nom du quartier où il se trouve. De 1911 à 1933 le nom de Stadio comunale, est un stade de football italien basé à Gênes, en Ligurie.

Il a pour hôtes les deux clubs de la métropole ligure, le Genoa Cricket and Football Club et la Unione Calcio Sampdoria. Sa capacité est de 36 569 places.

Historique[modifier | modifier le code]

Le stade fut inauguré le par un match entre le Genoa et l'Inter Milan. Sa capacité était alors de 20 000 places. Le , le stade, qui s'appelait jusqu'alors Stade Marassi fut rebaptisé Stade Luigi-Ferraris en hommage à l'ancien capitaine du Genoa, héros de la Première Guerre mondiale.

Lors de la Coupe du monde de football 1934, le Stade Luigi-Ferraris accueillit le huitième de finale entre le Brésil et l'Espagne. Pour l'occasion, sa capacité fut portée à 30 000 places.

En 1989, le stade fut démoli et reconstruit en vue de la Coupe du monde de football 1990. Trois matchs du Groupe C au premier tour et le huitième de finale entre la Roumanie et l'Irlande s'y déroulèrent.

Le record d'affluence du stade fut établi le à l'occasion d'un match entre l'Italie et le Portugal avec plus de 60 000 spectateurs.

Pour l'anecdote, Vittorio Gregotti, l'architecte du stade Luigi-Ferraris est également celui du stade des Costières, de Nîmes, d'où la ressemblance entre ces deux enceintes sportives.

Événements[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]