Marco van Basten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marco van Basten
Vanbasten.jpg
Marco van Basten
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen (entraîneur)
Biographie
Nom Marcel van Basten
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Naissance 31 octobre 1964 (49 ans)
Lieu Utrecht (Pays-Bas)
Taille 1,88 m (6 2)
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1981-1987 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam 172 (152)
1987-1995 Drapeau : Italie Milan AC 195 (122)
1981-1995 Total 452 (328)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1981 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas espoirs 15 (13)
1983-1992 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 58 (24)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2004-2008 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
2008-2009 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam
2012- Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Marco van Basten, né le 31 octobre 1964 à Utrecht (Pays-Bas), est un ancien footballeur néerlandais. Il évoluait au poste d'attaquant. Entre 2004 et 2008, il est sélectionneur des Pays-Bas. En 2008, il prend les rênes de l'AFC Ajax.

Marco van Basten est considéré comme l'un des plus grands joueurs néerlandais de tous les temps et l'un des meilleurs attaquants de sa génération. Avec ses compatriotes Ruud Gullit et Frank Rijkaard, il a formé un trio de joueurs qui a particulièrement brillé sur la scène européenne aussi bien en sélection qu'en club, avec le Milan AC. Souvent présenté comme le successeur de Johan Cruijff chez les Oranje, il a offert à son pays son premier titre international : l'Euro en 1988. Comme Cruijff, il a aussi remporté le Ballon d'or à trois reprises.

Le joueur[modifier | modifier le code]

Marco van Basten a débuté sa carrière de footballeur à l'âge de six ans. Avant de rejoindre l'Einwijk Utrecht, c'est au club de UVV Utrecht de 1970 à 1980 qu'il dispute ses premiers matchs de football. En 1980 il rejoint l'Einwijk Utrecht, puis en 1981 l'Ajax Amsterdam l'enrôle.

L'Ajax[modifier | modifier le code]

Scholten, Silooy, Boeve, Witschge, van Basten et Winter paradent avec le trophée de la coupe des coupes (1987).

Il dispute son premier match avec l'Ajax le 3 avril 1982, et déjà à l'époque il est comparé à Johan Cruijff. Pour son premier match et première victoire, 5-0 face à Nimègue. À la fin de l'année, Marco obtient son premier titre en décrochant le championnat des Pays-Bas. L'année suivante, il réalise le doublé Coupe-Championnat. Le 7 septembre 1983, il connaît sa première sélection en équipe des Pays-Bas face à l'Islande. Quinze jours après, il marque son premier but en sélection nationale à Bruxelles, face à la Belgique (1-1).

Le 13 mai 1987, il marque en finale de la Coupe des coupes, à la 20e minute, le but de la victoire de l'Ajax face au Lokomotiv Leipzig.

Durant l'intersaison, il est transféré au Milan AC. Il quitte l'Ajax après avoir ajouté à son palmarès, un championnat (1985), et deux coupes des Pays-Bas (1986 et 1987). Il a inscrit en championnat 128 buts pour 133 matches joués, ce qui lui a permis de terminer meilleur buteur du championnat quatre fois de suite (de 1984 à 1987).

Milan[modifier | modifier le code]

Il rejoint alors son compatriote Ruud Gullit et suite à l'euro 88 Frank Rijkaard les rejoindra. Le 13 septembre 1987, il dispute son premier match sous ses nouvelles couleurs à Pise (victoire 3-1) et inscrit son premier but en Serie A. Dès cette première saison en Championnat d'Italie, van Basten remporte avec Milan son premier Scudetto, en juin 1988, mais celui-ci a un goût amer puisque van Basten ne joue que onze rencontres du fait de blessures à répétition. Ce n'est qu'à partir de sa seconde saison, qu'il trouve régulièrement le chemin des filets, devenant à deux reprises meilleur buteur du Calcio : en 1990 (19 buts) et en 1992 (25 buts).

Malgré ses pépins physiques, van Basten est le grand artisan du premier, et unique, titre international des Pays-Bas lors de l'Euro 1988, inscrivant un triplé contre l'Angleterre, lors des poules, en demi-finales les Pays-Bas éliminent la RFA, et deviennent champion d'Europe des nations en battant l'URSS en finale, grâce à un but de Ruud Gullit et une volée sensationnelle. Cette année 1988, se conclut avec son premier Ballon d'or, qu'il offre à son père.

Van Basten continue sur sa lancée la saison suivante en inscrivant 19 buts en Série A, en remportant la Coupe d'Europe des clubs champions (4-0) face au Steaua Bucarest, à Barcelone. Le 17 décembre, il remporte grâce à un but de Evani, sa première Coupe Intercontinentale face au Nacional Montevideo. Pour la deuxième fois, il est couronné Ballon d'or. En 1990, van Basten est sacré Capocannoniere (meilleur buteur de Série A) et le Milan AC conserve son titre de champion d'Europe face à Lisbonne (1-0). Cependant, la fin de saison 90 est moins glorieuse avec une élimination des Pays-Bas en huitième de finale de la Coupe du monde 1990 contre la RFA. Mais en décembre de la même année, associé à Gullit et Frank Rijkaard, il contribue face à Olimpia Asuncion (3-0), à la seconde victoire d'affilée du club milanais dans cette compétition. Pour la deuxième année consécutive il remporte aussi la Supercoupe d'Europe.

L'année suivante le Milan fait figure de favori pour remporter l'édition 1991 de la Coupe d'Europe des clubs champions mais l'Olympique de Marseille réussit l'exploit de sortir les Rossoneri en quart de finale. Après une saison sans titre, van Basten termine de nouveau Capocannoniere en 1992 avec 25 buts.

Van Basten et René Eijkelkamp (1989).

L'Euro 1992 voit les néerlandais s'incliner en demi-finale face au Danemark aux tirs au but, van Basten ratant le penalty décisif. Le 14 décembre 1992, van Basten apparaît pour la dernière fois sous le maillot orange, face à la Pologne à Rotterdam (2-2), lors des éliminatoires du Mondial 94. De 1983 à 1992, van Basten endossera 58 fois le maillot de l'équipe batave[1]. Huit fois capitaine, il a marqué 24 buts, dont un quintuplé le 19 décembre 1990, face à Malte (8-0). Pour la troisième et dernière fois il reçoit le Ballon d'or, il offrira son dernier trophée au président milanais Silvio Berlusconi. Juste après avoir reçu sa récompense il est opéré de la cheville droite à Saint-Moritz en Suisse, par le professeur Marti. C'est la seconde intervention sur cette articulation après celle subie en novembre 1986, à Amsterdam.

Lors de la saison 1992-93, Milan resta invaincu durant une série impressionnante de 58 matchs. Le 25 avril 1993, éloigné des terrains pendant plus de quatre mois, il retrouve le Calcio en entrant à la 52e minute du match Udinese - Milan AC (0-0). Deux semaines après, van Basten marque son premier but de l'année à Ancône. Ce sera le dernier de sa carrière.

Le 26 mai 1993, à Munich devant l'OM, le grand Marco cède sa place à la 85e minute à Eranio. On ne le reverra jamais sur un terrain. Après deux années "pénibles", deux années de souffrance, d'opérations qui sont autant d'échecs, il doit capituler. « Pour mettre un terme aux douleurs, on m'a soudé la cheville, qui n'avait plus de cartilage. Je n'avais plus mal, mais je ne pouvais plus jouer, je n'avais plus de mobilité. Quelle pitié ».

Le 17 août 1995, au siège du Milan AC, au cours d'une conférence de presse, van Basten tire sa révérence. Avec élégance il déclare « C'est la partie la plus difficile que j'ai jouée ». Il se retire à Badhoevedorp, petit village proche d'Amsterdam, dont sa femme Liesbeth est originaire.

Statistiques détaillées par saison[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Championnat Coupe nationale Coupes d’Europe
Série Matchs Buts Matchs Buts Type Matchs Buts
1981-82 Ajax Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 1 1 1 0 - - -
1982-83 Ajax Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 20 9 5 4 - - -
1983-84 Ajax Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 26 28 4 1 C1 2 0
1984-85 Ajax Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 33 22 4 2 C3 4 5
1985-86 Ajax Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 26 37 1 0 C1 2 0
1986-87 Ajax Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 26 31 7 6 C2 9 6
1987-88 Milan AC Drapeau de l'Italie Italie A 11 3 5 5 C3 1 0
1988-89 Milan AC Drapeau de l'Italie Italie A 33 19 4 3 C1 9 9
1989-90 Milan AC Drapeau de l'Italie Italie A 26 19 4 1 C1 7 3
1990-91 Milan AC Drapeau de l'Italie Italie A 31 11 1 0 C1 2 0
1991-92 Milan AC Drapeau de l'Italie Italie A 31 25 7 4 - - -
1992-93 Milan AC Drapeau de l'Italie Italie A 15 13 1 0 C1 5 6
1993-94 Milan AC Drapeau de l'Italie Italie A - - - - - - -
1994-95 Milan AC Drapeau de l'Italie Italie A - - - - - - -
Total carrière 452 328 367 273 44 26 41 29

L'entraîneur[modifier | modifier le code]

L'entraîneur van Basten.

Après sa carrière de joueur van Basten s'essaye au métier d'entraîneur. Il est ainsi nommé sélectionneur des Pays-Bas le 29 juillet 2004. Sa sélection pour la Coupe du monde 2006, visant à rajeunir l'équipe avec seulement 3 joueurs dépassant la trentaine (Giovanni van Bronckhorst, Edwin van der Sar et Philip Cocu) est très controversée, en particulier du fait qu'il n'a pas choisi certains joueurs de renom comme Roy Makaay, Clarence Seedorf ou Edgar Davids. Cette jeune sélection est éliminée en huitièmes de finale par le Portugal lors du mondial, à l'issue d'un match marqué par les agressions, les actions d'anti-jeu et les simulations. 16 cartons jaunes sont distribués pendant la rencontre et 4 joueurs sont expulsés durant le match !

Malgré les critiques suscitées après cette rencontre, Marco van Basten est reconduit dans ses fonctions et parvient à qualifier les Pays-Bas pour l'Euro 2008. La sélection batave, composée en bonne partie avec les jeunes joueurs de 2006, fait sensation en battant dès les phases de poules, l'Italie (3 - 0) et la France (4 - 1). Présentés alors comme favoris, les Pays-Bas seront éliminés en quarts de finale par la Russie (3 -1) après prolongation.

Après l'Euro 2008 qui se déroule en Autriche et en Suisse, Marco van Basten quitte l'équipe nationale, pour aller coacher le club de l'Ajax d'Amsterdam, où il signe un contrat de 4 ans en tant qu'entraîneur principal. Il est assisté de John van 't Schip, ainsi que Rob Witschge et de l'ancienne gloire des « oranjes » dans les années 1990 Denis Bergkamp. L'Ajax compte énormément sur l'arrivée de leurs anciennes idoles pour relancer le club au sommet, comme durant les années 1990. Mais l'expérience est de courte durée. Le 6 mai 2009, il donne sa démission à une journée de la fin du championnat néerlandais.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 26 janvier 2014.

Club Début Fin Résultats
M V N D Bp Bc Diff  % Victoires
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 29 juillet 2004 30 juin 2008 52 35 11 6 96 32 +64 67.3
Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam 1er juillet 2008 6 mai 2009 45 26 8 11 91 52 +39 57.8
Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen 1er juillet 2012 en cours 66 24 17 25 114 112 +2 36.4
Total 163 85 36 42 301 196 +105 52.1

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Van Basten avec la coupe KNVB.

Distinction personnelle (joueur)[modifier | modifier le code]

Déclarations[modifier | modifier le code]

Sur le joueur[modifier | modifier le code]

« En tant qu’avant-centre, il était tout simplement parfait. Il savait tout faire ».
« Le meilleur attaquant de l’histoire du football hollandais dans le monde ».
« J'ai joué avec Marco van Basten. À l'époque, je lui demandais comment je devais lui passer le ballon, et il me répondait : « Contente-toi de me le passer, et commence à courir pour me féliciter ».
« Quand j'étais petit je rêvais un jour de devenir aussi fort que lui ».

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :