Chelsea (Londres)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chelsea.
Chelsea
Cour du Royal Hospital.
Cour du Royal Hospital.
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation constitutive

Région

Comté

Comté cérémonial
Angleterre

Grand Londres

Grand Londres

Grand Londres
Comté traditionnel Middlesex
District Kensington et Chelsea
London Assembly Londres Central Ouest
Parlement européen Londres
Code postal SW3
Bureau receveur LONDON
Préfixe d'appel 020
Géographie
Coordonnées 51° 29′ 15″ N 0° 10′ 06″ O / 51.4875, -0.1684 ()51° 29′ 15″ Nord 0° 10′ 06″ Ouest / 51.4875, -0.1684 ()  
Divers
Services :

. Police

. Pompier

. Ambulance


Metropolitan Police Service

London Fire Brigade

London Ambulance Service
Médias :

. ITV franchise

. BBC région

. BBC Local Radio


ITV London

BBC London

BBC London
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Londres

Voir sur la carte Londres administrative
City locator 14.svg
Chelsea

Géolocalisation sur la carte : Grand Londres

Voir sur la carte Grand Londres administrative
City locator 14.svg
Chelsea

Chelsea est un quartier de l'ouest de Londres, sur la Tamise. Au XVIIIe siècle, manufacture de porcelaine. Son club de football – le Chelsea Football Club – a remporté la ligue des champions durant la saison 2011-2012 et l'europa league la saison suivante (2012-2013), ce qui n'avait encore jamais été réalisé par aucun club.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chelsea est cité au XIe siècle dans le Domesday Book sous le nom de Chelched forme ancienne de Chalk Wharf, c'est-à-dire le « quai de craie ».
Une autre étymologie la traduit étant l'« île de graviers », de Chest (équivalent de l'allemand Kiesel, « gravier »), eye pour « île »[1].

Monuments et sites remarquables[modifier | modifier le code]

Chelsea Old Church[modifier | modifier le code]

Chelsea Old Church est située à l'angle de Old Church Street et de Cheyne Walk au bord de la Tamise. En 1157, une église normande occupe déjà ce site mais la première trace de son nom All Saints Church date de 1290. Différents styles architecturaux cohabitent dans cette église. La nef est classique alors que le chœur date du Moyen Âge et que l'autel est du XVIIe siècle. En 1528 Thomas More fait réaliser d'importants travaux dont la construction d'une chapelle destinée à son usage privé. Il demande à Hans Holbein le jeune de s'occuper des chapiteaux des piliers qui conduisent au chœur. More fait enterrer sa première épouse dans l'église et il souhaitait être aussi inhumé là avec sa seconde épouse. Cependant après son exécution, son corps est enterré dans une tombe anonyme située dans la tour de Londres. L'égise est la seule à Londres à posséder des ouvrages chaînés. En 1941, l'église médiévale est durement touchée par les bombardements allemands et après guerre elle est restaurée sur les plans de l'architecte Walter Godfrey[2].

Autres sites[modifier | modifier le code]

  • Christ Church, église consacrée le 26 juin 1839, dépendant alors de la paroisse de Saint Luke, Sydney Street, paroisse à part entière en 1860. Cette église fut édifiée d'après les plans de l'architecte Edward Blore (1789-1879) grâce à l'aide financière de la famille Hydman. L'orgue provient de l'église Saint Michael Queenhithe, démolie lors du percement de Queen Vistoria Street en 1876. Il fut réalisé par England and Russel en 1779[3].
L'hôpital royal de Chelsea

Le quartier des artistes[modifier | modifier le code]

Si Chelsea a eu la réputation d'être le quartier des artistes, il n'en est plus de même aujourd'hui. Au XIXe siècle des peintres comme Dante Gabriel Rossetti, J. M. W. Turner, James McNeill Whistler, William Holman Hunt et John Singer Sargent y vivent et y travaillent. Le mouvement préraphaélite s'y développe. À Chelsea s'installent aussi des auteurs comme George Meredith, Algernon Charles Swinburne, Leigh Hunt et Thomas Carlyle. Jonathan Swift vécut à Church Lane, Richard Steele et Tobias Smollett à Monmouth House.

Citation[modifier | modifier le code]

En 1978, le chanteur britannique Elvis Costello a sorti une chanson intitulée (I don't want to go to) Chelsea. Il a raconté par la suite que les chauffeurs de taxi plaisantaient à ce sujet chaque fois qu'Elvis Costello leur demandait de l'amener à Chelsea.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Guide Badeker London and its Environs, Leipsic (sic), 1902, page 377
  2. (en) Christopher Hibbert, Ben Weinreb, John Keay et Julia Keay, The London Encyclopaedia, Pan Macmillan,‎ 2011, 3e éd., 1120 p. (ISBN 9780230738782, lire en ligne), p. 158
  3. Source: dépliant à disposition des visiteurs