Murcie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Mursi.
Murcie
Murcia
Blason de Murcie
Héraldique
Drapeau de Murcie
Drapeau
Image illustrative de l'article Murcie
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Murcie Région de Murcie
Province Murcie Région de Murcie
Comarque Huerta de Murcia
District judic. Murcie (Municipio)
Budget 508 873 794 € (2007)
Maire
Mandat
Miguel Ángel Cámara Botía (PP)
2011-2015
Code postal 30001 à 30012
Distance de Madrid 400 km
Démographie
Gentilé Murcien/ne (fr)
Murciano/a (es)
Population 441 354 hab. (2012)
Densité 498 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 59′ 00″ N 1° 08′ 00″ O / 37.983333, -1.133333 ()37° 59′ 00″ Nord 1° 08′ 00″ Ouest / 37.983333, -1.133333 ()  
Altitude 43 m
Superficie 88 600 ha = 886 km2
Rivière(s) Le Segura
Divers
Saint patron Virgen de la Fuensanta
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Murcie

Voir sur la carte administrative de la zone Murcie
City locator 14.svg
Murcie

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Murcie

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Murcie
Liens
Site web http://www.murcia.es/

Murcie (Murcia en espagnol), est une commune du sud de l'Espagne et la capitale de la région de Murcie (communauté constituée d'une seule province). Elle est située à 350 km au sud-est de Madrid et à 35 km de la mer Méditerranée. Avec une population de 442 203 habitants en 2011, c'est la septième ville d'Espagne. Son agglomération compte 690 000 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est située à 43 mètres d'altitude, dans la vallée de Segura, et est arrosée par le fleuve Segura. Le régime pluvial méditerranéen de ce dernier est caractérisé par de faibles débits mais de forte crues, comme celles de 1946, 1948, 1973 ou de 1989 qui ont inondé la capitale murcienne.

Le lieu le plus connu de Murcie est son potager qui recouvre une grande partie de la commune. C'est une ville de plaine mais avec des collines qui entourent la vallée du Segura, en soulignant celle de Monteagudo, où se trouve un château arabe du Moyen Âge.

Le territoire de la commune de Murcie est composé de 54 districts et de 28 quartiers.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Au sud de la rivière : La Purísima (avant Barriomar), San Pío X, Santiago el Mayor, El Carmen, Buenos Aires, Infante Juan Manuel et Notre dame de la Fuensanta.

Au nord de la rivière (d'ouest en est et du sud au nord) : San Pedro, Cathédrale, San Juan, Vistabella, San Antolín, San Andrés, San Nicolás, Santa Catalina, San Bartolomé, San Lorenzo, Santa Eulalia, San Antón, San Miguel, La Fama, La Paz, San Basilio, El Ranero, Santa María De Gracia, Vistalegre, la Flota, Espinardo.

Districts[modifier | modifier le code]

Municipio de Murcia.png

Localités limitrophes :

À l'est : Santomera, Beniel et la Province d'Alicante.

Au sud : Fuente Álamo, Torre Pacheco, San Javier et Carthagène.

À l'ouest : Alhama de Murcia, Librilla, Mula, y Campos del Río.

Au nord : Las Torres de Cotillas, Molina de Segura et Fortuna.

Entourée complètement par Murcie : Alcantarilla.

Climat[modifier | modifier le code]

Climat à Murcie

En raison de sa proximité avec la mer Méditerranée et sa situation dans une vallée fermée par des montagnes, Murcie jouit d'un climat méditerranéen, de type semi-aride, avec des hivers doux et des étés très chauds.

Il peut y avoir plus de trois cents jours de soleil par an, avec peu de précipitations. L'eau est un bien très précieux dans la région surtout si l'on considère la grande richesse maraîchère qui caractérise la zone. Les précipitations se concentrent sur quelques jours par an.

Les températures oscillent entre 4 et 16 °C en janvier et entre 20 et 34 °C en août. Mais elles dépassent souvent 40 °C en été ; le record de température du XXe siècle en Espagne est de 47,2 °C enregistré le 4 juillet 1994.

Observatoire de Ponceau (Murcie)
Moyenne (1971-2000) janv févr mars avr mai juin juil août sept oct nov déc TOTAL
Temp. maximale (°C) 16,4 18,2 20,4 22,5 25,8 30,0 33,4 33,6 30,2 25,0 20,0 17,0 24,4
Temp. minimale (°C) 3,9 5,2 6,7 8,7 12,2 16,2 19,0 19,9 16,9 12,7 8,2 5,2 11,2
Humidité relative (%) 65 61 57 53 54 51 51 56 60 64 67 68 59
Précipitations (mm) 25 28 30 27 32 20 5 10 27 44 32 21 301

Histoire[modifier | modifier le code]

Homme en habit traditionnel de Murcie.
La place de Santo Domingo

Murcie a été fondée sous le nom de Mursiya مورسيا en 831 par l'émir de Cordoue Abd al-Rahman II. Les musulmans, profitant du cours du fleuve Segura proche de la ville, ont construit un réseau hydraulique complexe (canaux d'irrigation, canalisations, barrages, aqueducs) qui a donné sa prospérité à la ville et à l'ensemble de la région. Ils sont les précurseurs de l'actuel système d'irrigation à partir de la rivière Segura.

À la chute du califat en 1031, Murcie fit successivement partie des royaumes d'Alméria, Tolède et Séville, avant d'être intégrée à l'empire Almoravide. La chute de ce dernier permet à Murcie de devenir la capitale d'un royaume entre 1147 et 1172, avec Muhammad Ibn Mardanis. La prospérité de la ville est telle que sa monnaie sert de référence à toute l'Europe. Murcie se fait également connaître par sa céramique, largement exportée dans les villes italiennes, et c'est à Murcie que l'élevage de la soie et la fabrication du papier font leur apparition en Europe. Murcie finit par être conquise par les Almohades. La déliquescence de leur empire permet à Ibn Hud de faire de Murcie à nouveau la capitale d'un royaume indépendant, de 1223 à 1243. Par le traité d'Alcaraz, en 1243, Alphonse X de Castille fait de Murcie un protectorat, se donnant ainsi un accès à la Méditerranée et à permettant à Murcie de se prémunir contre les Grenadins et les Aragonais. Mais la ville subit rapidement la colonisation chrétienne, ce qui contribue à faire éclater une révolte de 1264-6. En 1296, elle est conquise par Jacques II d'Aragon puis, par le traité de Torrellas en 1304, revient à la Castille en tant que capitale du royaume de Murcie, sans retrouver la prospérité.

Murcie est la ville natale du célèbre mystique Ibn Arabî (1165, Murcie - 1240, Damas), ainsi que des poètes Ibn al-Jinan (mort en 1214) et Ibn Hazmun.

En 1651, Murcie est rasée par la fureur du fleuve Segura qui fait plus de 1 000 morts. Mais l'industrie de la soie lui permet une nouvelle prospérité au XVIIIe siècle. C'est de cette époque que datent une bonne partie des bâtiments de la ville.

Depuis la création des provinces au XIXe siècle, elle est la capitale de la province de Murcie et, depuis 1982, de la région éponyme.

Ces dernières années, Murcie a connu une croissance démographique spectaculaire, qui en a fait la septième commune la plus peuplée d'Espagne.

Principales attractions touristiques[modifier | modifier le code]

Façade du casino de Murcia sur la Calle Trapería.

La Cathédrale de Murcia fut construite entre 1394 et 1465 dans le style Gothique Castillan. Sa tour fut complétée en 1792 et présente un mélange de styles architecturaux. Les deux premiers étages furent construits dans un style Renaissance (1521-1546), tandis que le troisième est de style Baroque. Le clocher suit une influence Rococo et Néoclassique. La façade principale (1736-1754) est considérée comme un chef d’œuvre du style Baroque espagnol.

Dans le même coin que la Cathédrale se trouvent également le Palais de l’Évêque (18e siècle) et une extension controversée de l’hôtel de ville par Rafael Moneo (construit en 1999).

Le Glorieta, situé sur les rives de la rivière Segura, a toujours été le centre de la ville. C’est un agréable coin paysager de la ville construit durant le 18e siècle. Le ayuntamiento de Murcie est situé à cet endroit.

La majorité de la vielle ville est piétonne. La vielle ville comprend un club social, le Casino, construit en 1847, dont l’intérieur est somptueux.

Plusieurs ponts de différents styles traversent la rivière Segura, depuis le Puente de los Peligros, pont en pierre du 18e siècle ; jusqu’aux ponts modernes conçus par Santiago Calatrava ou Javier Manterola ; en passant par d’autres dont le Puente Nuevo, un pont en fer datant du début du 203 siècle.

D’autres endroits autour de Murcie méritant d’être mentionnés incluent :

  • Le monastère Santa Clara, monument Gothic et Baroque où est situé un musée avec les restes du palais des Maures datant du 13e siècle, appelé Alcázar Seguir.
  • Le boulevard Malecón, servant précédement à contenir les eaux du Río Segura
  • Le monastère Los Jerónimos (18e siècle).
  • Théâtre Romea (19e siècle).
  • Palais Almudí (17e siècle), un monument historique avec des blasons sur sa façade et des colonnes toscanes à l’intérieur. Depuis 1985, il héberge les archives de la ville et certaines expositions.
  • Monteagudo Castle (11th century).
  • Musée Salzillo.
  • Musée-église San Juan de Dios, une église circulaire Baroque et Rococo avec les restes du palais mosquée maures au sous-sol datant du 12e siècle et appelés Alcázar Nasir

Transports[modifier | modifier le code]

Transports par bus et tramway[modifier | modifier le code]

La ville du Murcie possède une ligne de tramway. Inaugurée en 2011, elle s'étend sur 18 kilomètres et dessert 28 arrêts.

La société LatBus (en) opère des transports publics à Murcia et ses environs.

Transports ferroviaires[modifier | modifier le code]

La société nationale ferroviaire Renfe dessert la gare de « Murcia del Carmen » située dans le faubourg du même nom.

Plusieurs liaisons relient la ville à Madrid par Albacete, Valence, et la Catalogne jusqu'à Montpellier en France.

Transports aériens[modifier | modifier le code]

L'Aéroport de Murcia-San Javier est situé au bord de la lagune Mar Menor à côté de la petite ville de San Javier à 45 km au sud-est de Murcia.

L'aéroport de la ville d'Alicante est lui situé à 70 km au nord-est de Murcia.

Il faut aussi noter la construction du nouvel Aéroport International de la Region de Murcia (es) situé à 23 km de la ville et qui devrait entrer en service courant 2013.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste de maires
Législature Nombre Groupe
1979-1983 José María Aroca Ruiz-Funes PSOE
1983-1987 Antonio Bódalo Santoyo PSOE
1987-1991 José Méndez Espino PSOE
1991-1995 José Méndez Espino PSOE
1995-1999 Miguel Ángel Cámara Botía PP
1999-2003 Miguel Ángel Cámara Botía PP
2003-2007 Miguel Ángel Cámara Botía PP

Sports[modifier | modifier le code]

Le club de football de la ville est le Real Murcie.

Arrivées du Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution par décennie et 2005

Murcie compte 430 571 habitants (2008) (soit la 7e ville la plus peuplée d'Espagne).

Au XXe siècle, elle a maintenu une évolution positive constante, sauf durant les années 1960, avec une légère diminution.

La commune s'est agrandie de 881,86 km2 et la population s'est distribuée entre le noyau principal et les nombreux districts.

En 2005, il y avait, dans le noyau urbain, 179 649 habitants et 230 161 dans les 45 autres districts. Son secteur métropolitain, intégré en outre par les communes de Alcantarilla, Alguazas, Beniel, Molina de Segura, Santomera et Las Torres de Cotillas, compte 690 000 habitants.

Évolution démographique
1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960 1970 1981
111 539 125 057 141 175 158 724 193 731 218 375 249 738 243 759 288 631
1990 2000 2008 - - - - - -
322 911 357 166 430 571 - - - - - -


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]