KRC Genk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

KRC Genk

Logo du KRC Genk
Généralités
Nom complet Koninklijke Racing Club Genk
Noms précédents FC Winterslag (1923-1988)
Fondation 1923
1988 (date de fusion)
Statut professionnel depuis 1988
Couleurs Bleu et blanc
Stade Cristal Arena
(24 956 places)
Siège Stadionplein, 4
3600 Genk
Championnat actuel Jupiler Pro League
Président Drapeau : Belgique Herbert Houben
Entraîneur Drapeau : Belgique Emilio Ferrera
Joueur le plus capé Drapeau : Belgique Pierre Denier (355)
Meilleur buteur Drapeau : Belgique Branko Strupar (106)
Site web www.krcgenk.be
Palmarès principal
National[1] Championnat de Belgique (3)
Coupe de Belgique (4)
Supercoupe de Belgique (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Belgique de football 2013-2014
0

Dernière mise à jour : 24 juin 2013.

Le Koninklijke Racing Club Genk, plus connu sous le nom de KRC Genk, est un club de football professionnel belge localisé à Genk, dans la province de Limbourg. Fondé en 1923 sous l'appellation FC Winterslag, le club, porteur du matricule 322, fusionne en 1988 avec le Waterschei Thor pour former l'entité actuelle. Ses couleurs principales sont le bleu et le blanc.

Le club évolue lors de la saison 2013-2014 en Jupiler Pro League, premier niveau du football belge. C'est sa 71e saison en séries nationales et sa 32e parmi l'élite. Le budget du club est de 24 millions d'euros par saison[2].

Le club est dirigé par Herbert Houben, plus jeune président de première division, depuis le 21 octobre 2009[3]. L'équipe première est entraînée par le belgo-espagnol Emilio Ferrera.

Le KRC Genk reçoit ses adversaires dans l'ancien stade de Waterschei, totalement rénové et qui porte le nom commercial de Cristal Arena depuis 2007. Il peut accueillir jusqu'à 24 956 personnes.

Le club[modifier | modifier le code]

L'Histoire du K. RC Genk est indissociable de celle des deux clubs le constituèrent en 1988. Dès leurs origines, Winterslag et Waterschei furent étroitement liés à l'industrie minière [4] du Limbourg.

Le milieu ouvrier, souvent pauvre et délaissé, mais terriblement humain et accueillant, fournit de nombreux joueurs courageux et talentueux aux deux cercles.

K. FC Winterslag[modifier | modifier le code]

Le FC Winterslag vit le jour à Winterslag, en 1923. Rapidement, l'entité s'affilia à l'URBSFA.

Ayant choisi les couleurs Rouge et Noir, le club évolua dans un stade qui reste mythique: le Noordlaanstadion (il fut démoli en 2002), où plus d'une équipe vint se briser les dents contre les "'Vieze Mannen'" (les Vilains gaillards), surnom longtemps porté par les joueurs locaux. Le club se vit attribuer le matricule 322 en décembre 1926.

Ancien logo du K. FC Winterslag

Winterslag n'accéda aux séries nationales qu'en 1941 et y resta jusqu'en 1960. Winterslag était alors le 12e club de la Province du Limbourg à accéder au séries nationales (en 2010, le total de matricules limbourgeois différents à y avoir joué est de 47). De 1947 à 1950, le club joua en Division 1, à cette époque équivalente de la "D2". Après un rapide "aller/retour" vers la P1 limbourgeoise, le matricule 322 remonta en vue de la saison 1961-1962 et ne quitta plus jamais la "nationale" depuis. L'actuel K. RC Genk dispute donc, en 2010-2011, la 50e saison consécutive du matricule 322 en séries nationales, sur un total de 67 saisons.

Les Vieze Mannen retrouvèrent le 2e niveau national en 1971. Depuis lors, le matricule 322 ne joua jamais plus jamais en dessous des deux plus hautes divisions nationales belges. En 1974, le K. FC Winterslag fit sa toute première apparition parmi l'élite nationale, devenue Division 1. Celle-ci passait à 20 clubs suite à la création de la Ligue professionnelle. Quatre clubs de D2 furent promus ainsi que deux clubs issus d'un Tour final comprenant les deux derniers classés de D1. Winterslag gagna sa place dans la plus haute division en terminant 2e derrière le K. Lierse SV (qui assurait son maintien). Relégué après une saison, le KFCW remonta dans la plus haute division en 1976 et y séjourna jusqu'en 1983.

Ancien logo du K. FC Winterslag

Terminant 5e du championnat 1980-1981, le K. FC Winterslag gagna le droit de participer à la Coupe de l'UEFA. Sur la scène européenne, Winterslag étonna la Belgique en éliminant Bryne FK mais surtout... Arsenal! Vainqueur (1-0) au Nordlaanstadion, Winterlsag s'inclina (2-1) à Highbury. Grâce au but inscrit en déplacement, les Vieze Mannen boutèrent les "Gunners" hors de la Coupe d'Europe! Au tour suivant, Dundee United mit fin à la belle aventure avec un très sec (5-0) au Tannadice Park.

Mais les lendemains déchantèrent, car la saison 1982-1983 fut catastrophique et le club fut renvoyé dans l'antichambre de l'élite. Le K. FC Winterslag y remporta le Tour final 1987 pour revenir en D1. Après une saison terminée à la 15e place sur 18, le club fusionna avec son "aartsrivaal" (rival ancestral) de Waterschei pour former le K. RC Genk.

K. Waterschei SV THOR Genk[modifier | modifier le code]

Article détaillé : K Waterschei SV THOR Genk.

Ce club est fondé, à Waterschei, en 1919 par des ouvriers mineurs. Les lettres « THOR » n'avaient aucun rapport avec la divinité scandinave, mais signifiaient Tot Herstellen Onze Rechten (littéralement Jusqu'à la Réhabilitation de nos Droits). C'était un message de revendication vis-à-vis du patronnat de l'époque, peu soucieux des droits des travailleurs. Le club ne s'affilia à l'URBSFA qu'en 1925. Comme la prude (et très catholique, donc conservatrice) Fédération belge n'acceptait pas de slogan politique, les responsables du club écrivirent, avec humour, que "THOR" signifiait "Tot Heil Onze Ribbencast" (littéralement pour saluer notre poitrine), mais personne n'était dupe.

En décembre 1926, "THOR Waterschei" se vit attribuer le matricule 553. Il devint le 7e club de la Province de Limbourg à accéder aux séries nationales en 1932. Jusqu'à sa disparition en 1988, lors de la fusion créant le K. RC Genk, le matricule 553 ne quitta jamais plus la "nationale", soit une présence de 53 saisons consécutives.

Waterschei a remporté deux fois la Coupe de Belgique, et atteint les demi-finales de la Coupe des Coupes.

K. RC Genk[modifier | modifier le code]

Premier logi du K. RC Genk

L'été 1988 limbourgeois fut donc celui de la "renaissance". Renaissance d'un football volontaire et courageux et de l'ambition de dotée une région, une province d'un club professionnel viable et doté d'un avenir. Le Koninklijke Racing Club de Genk devait être ce club.

Par souci de prévenir les susceptibilités, la direction du club fusionné décida de ne conserver aucune des teintes des anciens clubs. Le K. FC Genk se choisit les couleurs Bleu et Blanc. Les deux premières saisons suivant la fusion, le Racing de Genk joua au Nordlaanstadion, le temps que l'André Dumontstadion soit doté d'une toute nouvelle tribune principale.

Alors que souvent la saison suivant une fusion est positive, l'entrée en matière du K. RC Genk fut plus délicate. Au terme de sa première saison, en 1988-1989, le club fusionné fut relégué. La saison suivante, le matricule 322 remporta le "Tour final de D2" et réintégra l'élite, où il séjourna quatre saisons avant d'être une nouvelle fois renvoyé dans l'antichambre.

En 1990, le "Racing" avait déménagé vers Waterschei et le stade André Dumont fut rebaptisé Thyl Gheyselinckstadion en 1992. Cela provoqua une polémique. Gheyselinck avait été un des maîtres d'œuvre de la fusion. Mais bien plus tôt, il avait été un des décisionnaires amenant le démantèlement et la fermeture des mines du Limbourg. Le public, composé d'anciens mineurs ou de leur famille, n'apprécia pas. En 1999, après quelques années de polémiques et de querelles, la direction genkoise rebaptisa son stade Fenixstadion .

Devancé à la différence de buts par le K. RC Harelbeke, dans le "Tour final de D2" en 1995. Le K. RC Genk termina vice-champion derrière Lokeren en 1996, le matricule 322 put remonter directement en Division 1 grâce à l'absorption du R. FC Seraing par le Royal Standard de Liège. En D1, Seraing, 16e n'était pas en position de relégué, cela libérait donc une place.

Ce fut à partir de ce moment que le club Bleu et Blanc entama sa marche en avant et que le trio classique "des grands du football belge" (Anderlecht,Standard et Club Brugeois) devint un "quatuor".

S'appuyant sur une gestion intelligente tout en conservant la tradition limbourgeoise en matière de formation des jeunes, le K. RC Genk accumula les trophées en l'espace de quelques saisons: d'abord la Coupe de Belgique 1998, ensuite le bonheur suprême avec le titre national 1999. Pour la première fois un club limbourgeois était sacré Champion de Belgique. Par la suite, Genk empocha encore la Coupe de Belgique 2000, et un nouveau titre national en 2002.

Après des débuts européens pleins de promesses en 1998, le matricule 322 connut une grosse déception avec une élimination en phase préliminaire de la Ligue des champions 1999-2000 des œuvres de Maribor (qui élimina aussi l'Olympique lyonnais par la suite). En 2002-2003, Genk se hissa dans la "Cour des Grands" en participant à la phase de groupe de la Ligue des champions. Il fut éliminé après 2 défaites et 4 partages.

En 2009, Genk s'adjugea une 3e Coupe de Belgique.

Après un excellent début de saison, et en s'appyuyant sur le duo d'attaquants Jelle Vossen/Marvin Ogunjimi, le K. RC Genk boucla le premier tour du championnat 2010-2011 à la première place.

À la trêve, le Racing Genk se classe 2e, à 6 points du RSC Anderlecht, avec 1 match de moins. Après les 30 matches de la phase classique, le club est deuxième, à deux points d'Anderlecht, écart ramené à un point suite à la division des points par deux pour entamer les play-offs. Genk prend la tête de ces play-offs dès la première journée grâce à la victoire du Standard de Liège à Anderlecht, et ne la laissera aux mauves et blancs que l'espace d'une journée.

Le 18 mai 2011, pour la dernière journée du championnat, Genk reçoit le Standard dans un match décisif pour le titre. Les deux équipes sont à égalité, mais le Standard ayant un nombre de points impair à la fin de la phase classique du championnat, a bénéficié de l'arrondi supérieur lors de la division des points. Si les deux équipes finissent ex-aequo, c'est donc Genk qui remportera le titre. Après un match tendu, marqué par la sévère blessure du médian liégeois Mehdi Carcela, le score final de 1-1 permet aux joueurs limbourgeois de fêter le troisième titre de leur histoire.

En novembre 2012, le club annonce, pour la saison 2011-2012, un bénéfice record de 28 millions d'euros[5]. Ce bénéfice considérable provient de la participation du club à la lucrative Ligue des champions durant ladite saison, et d'autre part de la vente au Chelsea FC de joueurs de talent comme Kevin De Bruyne et Thibaut Courtois, tous deux pour près de 9 millions[6],[7] de livres sterling. La direction décide d'en faire profiter ses supporters en accordant une diminution de 30 à 50 % du prix des abonnements pour la saison 2013-2013[8]. Outre le coup de pub, les dirigeants souhaitent de la sorte marquer leur soutien à la région, durement touchée économiquement par la fermeture de l'usine Ford de Genk en octobre de la même année[9].

Saison 2012/2013 : Genk se qualifie pour la première fois de son histoire en 1/16 de finale de la Ligue Europa mais se fait éliminer par Stuttgart (1-1 et 0-2)

Le 9 mai 2013, Genk s'adjuge sa 4e Coupe de Belgique face au Cercle de Bruges 2 à 0 (buts de Bennard Yao Kumordzi et de Jelle Vossen).

Repères historiques[modifier | modifier le code]

  • 1923 - 15 avril 1923, Fondation de FOOTBALL CLUB WINTERSLAG. Ce club s'affilia à l'URSBFA, le 26 septembre 1924.
  • 1926 - FOOTBALL CLUB WINTERSLAG se vit attribuer le matricule 322.
  • 1941 - FOOTBALL CLUB WINTERSLAG (322) accéda pour la première fois aux séries nationales. Le club y séjourna pendant 18 saisons.
  • 1957 - 30 décembre 1957, FOOTBALL CLUB WINTERSLAG (322) fut reconnu Société Royale et prit le nom de KONINKLIJKE FOOTBALL CLUB WINTERSLAG (322), le 5 février 1958.
  • 1961 - KONINKLIJKE FOOTBALL CLUB WINTERSLAG (322) remonta en séries nationales. Le matricule 322 ne les a plus jamais quittées depuis.
  • 1988 - 1er juillet 1988, Fusion de KONINKLIJKE FOOTBALL CLUB WINTERSLAG (322) et KONINKLIJKE WATERSCHEI SPORTVERENIGING SV THOR GENK (553) pour former KONINKLIJKE RACING CLUB GENK (322).

Palmarès[modifier | modifier le code]

K. FC Winterslag puis K. RC Genk[modifier | modifier le code]

Le matricule 322 conquit six titres en séries nationales :

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Effectif actuel (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Effectif de la saison 2013-2014 au 30 mars 2014[10]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[11] Nom Date de naissance Sélection[12] Club précédent
22 G Drapeau de la Belgique Van Hout, KristofKristof Van Hout &0000000000009929.0000009 929 9 février 1987 (27 ans)
KV Courtrai 2012–2016
26 G Drapeau de la Hongrie Köteles, LaszloLaszlo Köteles &0000000000010820.00000010 820 1er septembre 1984 (29 ans)
Diósgyőri VTK
54 G Drapeau de la Belgique Baerts, LennertLennert Baerts &0000000000006437.0000006 437 1er septembre 1996 (17 ans)
0 Formé au club 2012–2015
999 G Drapeau de la Belgique Gielen, BrianBrian Gielen &0000000000006415.0000006 415 23 septembre 1996 (17 ans)
0 Formé au club 2012 – 2015
2 D Drapeau : Sénégal Mbodj, KaraKara Mbodj &0000000000008923.0000008 923 11 novembre 1989 (24 ans) Sénégal Tromsø IL 2013–2016
3 D Drapeau de la Belgique Tshimanga, KatukuKatuku Tshimanga &0000000000009293.0000009 293 6 novembre 1988 (25 ans)
KSC Lokeren 2012–2016
5 D Drapeau de la France Koulibaly, KalidouKalidou Koulibaly &0000000000008337.0000008 337 20 juin 1991 (22 ans) France moins 20 ans FC Metz 2009–2017
11 D Drapeau du Danemark Hamalainen, BrianBrian Hamalainen &0000000000009089.0000009 089 29 mai 1989 (24 ans) Danemark espoirs Zulte Waregem 2012-2014
16 D Drapeau de l'Afrique du Sud Ngcongca, AneleAnele Ngcongca &0000000000009675.0000009 675 21 octobre 1987 (26 ans) Afrique du Sud FC Fortune 2007–2015
17 D Drapeau de la Belgique Simaeys, JeroenJeroen Simaeys &0000000000010567.00000010 567 12 mai 1985 (28 ans)
FC Bruges 2011–2014
40 D Drapeau des Pays-Bas Walsh, SandySandy Walsh &0000000000007339.0000007 339 14 mars 1994 (20 ans) Pays-Bas moins 17 ans RSC Anderlecht 2012–2015
999 D Drapeau de la Belgique Castagne, TimothyTimothy Castagne &0000000000006708.0000006 708 5 décembre 1995 (18 ans) Belgique moins 19 ans 0 Formé au club
7 M Drapeau : Trinité-et-Tobago Hyland, KhaleemKhaleem Hyland &0000000000009082.0000009 082 5 juin 1989 (24 ans) Trinité-et-Tobago SV Zulte Waregem 2011-2016
10 M Drapeau de la France Gorius, JulienJulien Gorius &0000000000010623.00000010 623 17 mars 1985 (29 ans)
FC Malines 2012–2016
15 M Drapeau : Tunisie Camus, FabienFabien Camus &0000000000010640.00000010 640 28 février 1985 (29 ans) Tunisie ES Troyes AC 2009–2015
19 M Drapeau de la Belgique Buffel, ThomasThomas Buffel &0000000000012110.00000012 110 19 février 1981 (33 ans) Belgique Cercle Bruges 2009–2015
21 M Drapeau : Côte d'Ivoire Cissé, SekouSekou Cissé &0000000000010556.00000010 556 23 mai 1985 (28 ans) Côte d'Ivoire Feyenoord Rotterdam 2013-
36 M Drapeau : Kenya Masika, AyubAyub Masika &0000000000007889.0000007 889 10 septembre 1992 (21 ans) Kenya 0 Formé au club 2011-
39 M Drapeau de la Belgique Gerkens, PeterPeter Gerkens &0000000000006999.0000006 999 17 février 1995 (19 ans) Belgique moins 19 ans 0 Formé au club 2013
45 M Drapeau du Ghana Yao Kumordzi, BennardBennard Yao Kumordzi &0000000000010619.00000010 619 21 mars 1985 (29 ans) Ghana Dijon FCO 2009–2015
6 A Drapeau : Nigeria Ojo, KimKim Ojo &0000000000009267.0000009 267 2 décembre 1988 (25 ans)
SK Brann 2013–2016
8 A Drapeau de la France Joseph-Monrose, StevenSteven Joseph-Monrose &0000000000008672.0000008 672 20 juillet 1990 (23 ans) France espoirs KV Courtrai 2012-2016
9 A Drapeau de la Belgique Vossen, JelleJelle Vossen Capitaine &0000000000009157.0000009 157 22 mars 1989 (25 ans) Belgique Cercle Bruges 2006–2015
18 A Drapeau des Pays-Bas Muzaqi, AlbianAlbian Muzaqi &0000000000007084.0000007 084 24 novembre 1994 (19 ans)
PSV Eindhoven 2013-2017
23 A Drapeau de la Belgique De Ceulaer, BenjaminBenjamin De Ceulaer &0000000000011077.00000011 077 19 décembre 1983 (30 ans)
KSC Lokeren 2012-2015
38 A Drapeau de la Belgique Schrijvers, SiebeSiebe Schrijvers &0000000000006329.0000006 329 18 décembre 1996 (17 ans) Belgique moins 19 ans 0 Formé au club 2012-2014
99 A Drapeau de la Belgique Mboyo, IlombeIlombe Mboyo &0000000000009852.0000009 852 27 avril 1987 (26 ans) Belgique La Gantoise 2013-2017
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : Belgique Peter Catteeuw
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : Belgique Guy Martens
Médecin(s)
  • Drapeau : Belgique Johan Jespers
  • Drapeau : Belgique Stijn Indeherberge



Légende

Consultez la documentation du modèle

Personnalités / Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

K. RC Genk[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Belgique Thibaut Courtois (GK) - Drapeau de la Hongrie István Brockhauser (GK) - Drapeau de la Belgique Christian Benteke - Drapeau de la Belgique Thomas Chatelle - Drapeau de la Belgique Philippe Clement -Drapeau de la Belgique Hans Cornelis - Drapeau de la Belgique Koen Daerden - Drapeau du Burkina Faso Moumouni Dagano - Drapeau de la Belgique Drapeau du Brésil Igor de Camargo - Drapeau de la Belgique Steven Defour - Drapeau : Belgique Ronny Gaspercic (GK) - Drapeau de l'Islande Thordur Gudjonsson - Drapeau de l'Albanie Besnik Hasi - Drapeau de la Belgique Marc Hendrikx - Drapeau des Pays-Bas Theo Janssen - Drapeau de la Belgique Daniel Kimoni - Drapeau : Hongrie Gyozo Martos - Drapeau de la Belgique Jan Moons (GK) - Drapeau de la Belgique Domenico Olivieri - Drapeau : Nigeria Sunday Oliseh - Drapeau : Kenya Mike Origi - Drapeau de la Guinée Souleymane Oularé - Drapeau de la Belgique Sébastien Pocognoli - Drapeau de l'Australie Josip Skoko - Drapeau de la Belgique Wesley Sonck - Drapeau de la Belgique Drapeau de la Croatie Branko Strupar - Drapeau du Japon Takayuki Suzuki - Drapeau de la Belgique Kevin Vandenbergh - Drapeau de la Belgique Gonzague Vandooren - Drapeau : Côte d'Ivoire Didier Zokora.

K. FC Winterslag[modifier | modifier le code]

Drapeau : Belgique Vincenzo Vince Briganti - Drapeau : Belgique Jean-Marie Bruninx - Drapeau : Pays-Bas Nico de Bree (GK) - Drapeau : Belgique Jean-Paul De Bruyne - Drapeau : Belgique Mathieu Denier - Drapeau : Belgique Pierre Denier - Drapeau : Belgique Johan Devrindt - Drapeau : Italie Drapeau : BelgiqueLuciano D'Onofrio - Drapeau : Belgique Tony Englebert - Drapeau : Belgique Willy Geurts - Drapeau : Belgique Jacky Mathysen (GK) - Drapeau : Belgique Luc Nilis - Drapeau : Belgique Patrick Teppers - Drapeau : Belgique Paul Theunis - Drapeau : Belgique Robert Waseige.

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

KFC Winterslag[modifier | modifier le code]

Robert Waseige (1971-76) • Staf Van den Bergh (1976-77) • Ernst Künnecke (1977-78) • Vincenzo Briganti (1978-79) • Robert Waseige (1979-81) • Mathieu Bollen (1981) • Vincenzo Briganti (1981-88) •

KRC Genk[modifier | modifier le code]

Ernst Künnecke (01/07/1988-03/11/1988) • Jef Vliers (04/11/1988-31/05/1989) • René Desaeyere (01/06/1989-02/09/1989) • Enver Alisic Tour final D2 (03/09/1989) • Fons Peeters Tour final D2 (1989-1990) • Paul Theunis (: 01/07/1990-02/11/1991) • Pier Janssen (03/11/1991-12/10/1993) • Luka Peruzovic (13/10/1993-19/01/1994) • Pierre Denier et Norbert Beuls (20/01/1994-31/05/1994) • Enver Alisic (01/06/1994-19/09/1996) • Pierre Denier (20/09/1996-15/10/1996) • Aimé Anthuenis (16/10/1996-31/05/1999 (1x Champion/1x Vice-champion/1x Coupe de Belgique)) • Jos Heyligen (01/06/1999-06/02/2000) • Johan Boskamp (07/02/2000-09/12/2000 (1x Coupe de Belgique)) • Pierre Denier (10/12/2000-31/05/2001) • Sef Vergoossen (01/06/2001-05/04/2004 (1x Champion/1x Vice-champion)) • Pierre Denier et Ronny Van Geneugden (06/04/2004-31/05/2004) • René Vandereycken (01/06/2004-31/05/2005) • Hugo Broos (01/06/05-23/02/08 (1x Vice-champion)) • Ronny Van Geneugden (24/02/08-05/03/09) • Pierre Denier & Hans Visser (06/03/09-06/09 (1x Coupe de Belgique)) • Hein Vanhaezebrouck (07/09-29/11/09) • Franky Vercauteren (03/12/09-08/08/11 (1x Champion)) • Mario Been (30/08/11-24/02/04) • Emilio Ferrera (24/02/04--) •

Classements en séries nationales (Winterslag / RC Genk)[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1e nationale 31 3
II 2e nationale 13 2 4
III 3e nationale 17 1 1
IV 4e nationale 9 1
 
  TOTAUX 70 7 5 0
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Saisons K. FC Winterslag[modifier | modifier le code]

Saisons K. RC Genk[modifier | modifier le code]

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
46 1988-89 K. RC Genk Division 1 18e/18 Relégué !
47 1989-90 K. RC Genk Division 2 4e/18 Tour final[13].
48 1990-91 K. RC Genk Division 1 14e/18
49 1991-92 K. RC Genk Division 1 16e/18
50 1992-93 K. RC Genk Division 1 15e/18
51 1993-94 K. RC Genk Division 1 18e/18 Relégué !
52 1994-95 K. RC Genk Division 2 3e/18 Tour final[14].
53 1995-96 K. RC Genk Division 2 2e/18 Promu [15]!
54 1996-97 K. RC Genk Division 1 8e/18 Participation Coupe Intertoto 1997.
55 1997-98 K. RC Genk Division 1 2e/18 [16] Vainqueur de la Coupe de Belgique ⇒ "Coupe des Coupes" 1998-1999.
56 1998-99 K. RC Genk Division 1 CHAMPION 1e titre national
57 99-2000 K. RC Genk Division 1 8e/18 Vainqueur de la Coupe de Belgique ⇒ Coupe de l'UEFA 2000-2001.
58 2000-01 K. RC Genk Division 1 11e/18
59 2001-02 K. RC Genk Division 1 CHAMPION 2e titre national
60 2002-03 K. RC Genk Division 1 6e/18
61 2003-04 K. RC Genk Division 1 4e/18 Participation Coupe Intertoto 2004
62 2004-05 K. RC Genk Division 1 3e/18 [17] ⇒ Coupe de l'UEFA 2005-2006.
63 2005-06 K. RC Genk Division 1 5e/18
64 2006-07 K. RC Genk Division 1 2e/18 [18] Ligue des champions 2007-2008.
65 2007-08 K. RC Genk Division 1 9e/18
66 2008-09 K. RC Genk Division 1 8e/18 Vainqueur de la Coupe de Belgique ⇒ Ligue Europa 2009-2010.
67 2009-10 K. RC Genk Division 1 11e/16 Vainqueur des Play-Off II ⇒ Ligue Europa 2010-2011.
68 2010-11 K. RC Genk Division 1 CHAMPION 3e titre nationalLigue des champions 2011-2012.
69 2011-12 K. RC Genk Division 1 3e/16 Ligue Europa 2012-2013.

Parcours européens[modifier | modifier le code]

Avant la fusion de 1988, Winterslag (1x) et Waterschei (2x) participèrent assez peu aux compétitions européennes. Le K. RC Genk, ambitieux, en fait un objectif quasi annuel.

K. FC Winterslag[modifier | modifier le code]

  • Coupe de l'UEFA 1981-1982
Ordre Date Tour Match Score Stade
1 16/09/1981 1/32 A Drapeau : Norvège Bryne FK - K. FC Winterslag 0-2 Brynestadion
2 30/09/1981 1/32 R K. FC Winterslag - Bryne FK Drapeau : Norvège 1-2 Noordlaanstadion
3 21/10/1981 1/16 A K. FC Winterslag - Arsenal Drapeau : Angleterre 1-0 Noordlaanstadion
4 03/11/1981 1/16 R Drapeau : Angleterre Arsenal - K. FC Winterslag 2-1 Highbury
5 25/11/1981 1/8 A K. FC Winterslag - Dundee United Drapeau : Écosse 0-0 Noordlaanstadion
6 09/12/1981 1/8 R Drapeau : Écosse Dundee United - K. FC Winterslag 5-0 Tannadice Park

K. RC Genk[modifier | modifier le code]

Bilan général[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous comprend les 6 rencontres jouées sous le nom de K. FC Winterslag (même matricule).

Epreuves Part Cups Fin J V N D bm br "PTS" Prol TaB
CE1 CE des Clubs champions (56-91) 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
CE1 Ligue des champions de l'UEFA 3 0 0 12 3 4 5 12 20 13 0 0
CE2 CE des Vainqueurs de Coupe 1 0 0 6 3 3 0 16 3 12 0 0
CE3 Coupe des Villes de Foires (55-71) 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
CE3 Coupe de l'UEFA (72-2009) 3 0 0 14 6 2 6 19 24 20 0 0
CE3 Ligue Europa 3 0 0 18 8 4 6 30 27 28 0 0
IC Coupe Intertoto 2 0 0 10 6 1 3 22 12 19 0 0
  TOTAUX 10 0 0 60 26 14 20 99 86 92 0 0
  • Part= Nombre de participations.
  • Cups= Trophées remportés.
  • Fin= Nombre de finales jouées.
  • J/V/N/D= matches joués, victoires, nuls, défaites.
  • bm/br= Buts marqués - Buts reçus (hors Tirs au but)
  • Pts= Points fictifs accumulés sur base de 3 pour une victoire et 1 pour un nul (si Tirs au but, points selon score après 120).
  • Prol= nombre de fois qu'une rencontre eut une prolongation.
  • TaB= nombre de fois que des "Tirs au but furent nécessaires.

Matches[modifier | modifier le code]

Ordre Date Tour Match Score Stade
7 21-22/06/1997 Gp5-J1 Drapeau : Îles Féroé B36 Tórshavn - K. RC Genk 0-5 Gundadalur
28-29/06/1997 Gp5-J2 K. RC Genk bye
8 05-06/07/1997 Gp5-J3 K. RC Genk - Stabæk Drapeau : Norvège 4-3 Thyl Gheyselinck
9 12-13/07/1997 Gp5-J4 Drapeau : Russie FC Dynamo Moscou - K. RC Genk 3-2 Dynamo
10 19/07/1997 Gp5-J5 K. RC Genk - Panachaïki Drapeau : Grèce 4-2 Thyl Gheyselinck

Le K. RC Genk termine avec 9 points, soit 1 de moins que le Dynamo Moscou qui se qualifie.

Ordre Date Tour Match Score Stade
11 13/08/1998 TP A Drapeau : Albanie KS Apolonia Fier - K. RC Genk 1-5 à Tirana
12 27/08/1998 TP R K. RC Genk - KS Apolonia Fier Drapeau : Albanie 4-0 Thyl Gheyselinck
13 17/09/1998 1/16 A Drapeau : Allemagne MSV Duisbourg - K. RC Genk 1-1 MSV-Arena
14 01/10/1998 1/16 R K. RC Genk - MSV Duisbourg Drapeau : Allemagne 5-0 Roi Baudouin
15 22/10/1998 1/8 A K. RC Genk - Mallorca Drapeau : Espagne 1-1 Roi Baudouin
16 05/11/1998 1/8 R Drapeau : Espagne Mallorca - K. RC Genk 0-0 ONO estadi
Ordre Date Tour Match Score Stade
17 28/07/1999 TP2 A Drapeau : Slovénie Maribor Teatanic - K. RC Genk 5-1
18 04/08/1999 TP2 R K. RC Genk - Maribor Teatanic Drapeau : Slovénie 3-0 Sclessin
Ordre Date Tour Match Score Stade
19 14/09/2000 T1 A Drapeau : Suisse FC Zürich - K. RC Genk 1-2 Letzigrund
20 28/09/2000 T1 R K. RC Genk - FC Zürich Drapeau : Suisse 2-0 Fénix
21 24/10/2000 T2 A Drapeau : Allemagne SV Werder Bremen - K. RC Genk 4-1 Weserstadion
22 09/11/2000 T2 R K. RC Genk - SV Werder Bremen Drapeau : Allemagne 2-5 Fénix
Ordre Date Tour Match Score Stade
23 13/08/2002 TP3 A K. RC Genk - AC Sparta Prague Drapeau : République tchèque 2-0 Fénix
24 27/08/2002 TP3 R Drapeau : République tchèque AC Sparta Prague - K. RC Genk 4-2 Letna
25 17/09/2002 GpC-J1 K. RC Genk - AEK Athènes Drapeau : Grèce 0-0 Fénix
26 25/09/2002 GpC-J2 Drapeau : Espagne Real Madrid - K. RC Genk 6-0 S. Bernabéu
27 02/10/2002 GpC-J3 K. RC Genk - AS Roma Drapeau : Italie 0-1 Fénix
28 29/10/2002 GpC-J4 Drapeau : Italie AS Roma - K. RC Genk 0-0 Olimpico
29 30/10/2002 GpC-J5 Drapeau : Grèce AEK Athènes - K. RC Genk 1-1 S. olympique
30 12/11/2002 GpC-J6 K. RC Genk - Real Madrid Drapeau : Espagne 1-1 Fénix
Ordre Date Tour Match Score Stade
31 00/00/2004 T2 A K. RC Genk - Marek Dupnitsa Drapeau : Bulgarie 2-1 Fénix
32 00/00/2004 T2 R Drapeau : Bulgarie Marek Dupnitsa - K. RC Genk 0-3
33 00/00/2004 T3 A K. RC Genk - Borussia Dortmund Drapeau : Allemagne 0-1 Fénix
34 00/00/2004 T3 R Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund - K. RC Genk 1-2 Westfalen
35 00/00/2004 1/2 A K. RC Genk - UD Leiria Drapeau : Portugal 0-0 Fénix
36 00/00/2004 1/2 R Drapeau : Portugal UD Leiria - K. RC Genk 2-0 Dr. Magalhães P.
Ordre Date Tour Match Score Stade
37 11/08/2005 TP2 A Drapeau : Lettonie Metalurgs Liepaja - K. RC Genk 2-3 Daugava
38 25/08/2005 TP2 R K. RC Genk - Metalurgs Liepaja Drapeau : Lettonie 3-0 Fénix
39 15/09/2005 T1 A Drapeau : Bulgarie PFC Litex Lovetch - K. RC Genk 2-2 Lovetch
40 29/09/2005 T1 R K. RC Genk - PFC Litex Lovetch Drapeau : Bulgarie 0-1 Fénix
Ordre Date Tour Match Score Stade
41 31/07/2007 TP2 A K. RC Genk - FK Sarajevo Drapeau : Bosnie-Herzégovine 1-2 Cristal Arena
42 08/08/2007 TP2 R Drapeau : Bosnie-Herzégovine FK Sarajevo - K. RC Genk 0-1 A. Ferhatović H.
Ordre Date Tour Match Score Arbitre Stade
43 20/08/2009 TP4 A K. RC Genk - Lille OSC Drapeau : France 1-2 A. Genov Drapeau : Bulgarie Cristal Arena
44 27/08/2009 TP4 R Drapeau : France Lille OSC - K. RC Genk 4-2 G. Rocchi Drapeau : Italie Stadium Lille Métropole
Ordre Date Tour Match Score Arbitre Stade
45 29/07/2010 TP3 A Drapeau : Finlande FC Inter Turku - K. RC Genk 1-5 R. Prihoda Drapeau : République tchèque Veritas
46 05/08/2010 TP3 R K. RC Genk - FC Inter Turku Drapeau : Finlande 3-2 F. Aydınus Drapeau : Turquie Cristal Arena
47 17/08/2010 TP4 A K. RC Genk - FC Porto Drapeau : Portugal 0-3 L. Banti Drapeau : Italie Cristal Arena
48 24/08/2010 TP4 R Drapeau : Portugal FC Porto - K. RC Genk 4-2 G. Daloukas Drapeau : Grèce Dragão
Ordre Date Tour Match Score Arbitre Stade
49 26/07/2011 TP3 A K. RC Genk - FK Partizan Belgrade Drapeau : Serbie 2-1 M. Koukoulákis Drapeau : Grèce Cristal Arena
50 03/08/2011 TP3 R Drapeau : Serbie FK Partizan Belgrade - K. RC Genk 1-1 M. De Sousa Drapeau : Portugal Stadion Partizana
51 17/08/2011 TP4 A Drapeau : Israël Maccabi Haïfa - K. RC Genk 2-1 W. Stark Drapeau : Allemagne Ramat Gan Stadium
52 23/08/2011 TP4 R K. RC Genk - Maccabi Haïfa Drapeau : Israël 2-1
4-1 (t.a.b.)
H. Webb Drapeau : Angleterre Cristal Arena
53 13/09/2011 GpE-J1 K. RC Genk - Valence CF Drapeau : Espagne 0-0 T. Einwaller Drapeau : Autriche Cristal Arena
54 28/09/2011 GpE-J2 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen - K. RC Genk 2-0 A. Kelly Drapeau : Irlande BayArena
55 19/10/2011 GpE-J3 Drapeau : Angleterre Chelsea FC - K. RC Genk 5-0 A. Nikolaev Drapeau : Russie Stamford Bridge
56 01/11/2011 GpE-J4 K. RC Genk - Chelsea FC Drapeau : Angleterre 1-1 S. Oddvar Moen Drapeau : Norvège Cristal Arena
57 23/11/2011 GpE-J5 Drapeau : Espagne Valence CF - K. RC Genk 7-0 T. Chapron Drapeau : France Estadio de Mestalla
58 06/12/2011 GpE-J6 K. RC Genk - Bayer Leverkusen Drapeau : Allemagne 1-1 P. Tagliavento Drapeau : Italie Cristal Arena
Ordre Date Tour Match Score Arbitre Stade
59 02/08/2012 TP3 A K. RC Genk - FK Aktobe Drapeau : Kazakhstan 2-1 T. Asumaa Drapeau : Finlande Cristal Arena
60 09/08/2012 TP3 R Drapeau : Kazakhstan FK Aktobe - K. RC Genk 1-2 C. Zimmermann Drapeau : Suisse Tsentralniy
61 23/08/2012 TP4 A Drapeau : Suisse FC Lucerne - K. RC Genk 2-1 A. Damato Drapeau : Italie Swissporarena
62 30/08/2012 TP4 R K. RC Genk - FC Lucerne Drapeau : Suisse 2-0 M. Dean Drapeau : Angleterre Cristal Arena
63 20/09/2012 GpG-J1 K. RC Genk - Videoton FC Drapeau : Hongrie 3-0 L. Duhamel Drapeau : France Cristal Arena
64 04/10/2012 GpG-J2 Drapeau : Suisse FC Bâle - K. RC Genk 2-2 B. Yıldırım Drapeau : Turquie Parc Saint-Jacques
65 25/10/2012 GpG-J3 K. RC Genk - Sporting Portugal Drapeau : Portugal 2-1 S. Marciniak Drapeau : Pologne Cristal Arena
66 08/11/2012 GpG-J4 Drapeau : Portugal Sporting Portugal - K. RC Genk 1-1 S. Johannesson Drapeau : Suède José Alvalade
67 22/11/2012 GpG-J5 Drapeau : Hongrie Videoton FC - K. RC Genk 0-1 L. Liany Drapeau : Israël Stade Sóstói
68 06/12/2012 GpG-J6 K. RC Genk - FC Bâle Drapeau : Suisse 0-0 M. Clattenburg Drapeau : Angleterre Cristal Arena
69 14/02/2013 1/16 A Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart - K. RC Genk 1-1 M. De Sousa Drapeau : Portugal Mercedes-Benz Arena
70 21/02/2013 1/16 R K. RC Genk - VfB Stuttgart Drapeau : Allemagne 0-2 A. Yefet Drapeau : Israël Cristal Arena
Ordre Date Tour Match Score Arbitre Stade
71 22/08/2013 TP4 A Drapeau : Islande FH Hafnarfjörður - K. RC Genk 0-2 P. Gil Drapeau : Pologne Kaplakrikavöllur
72 29/08/2013 TP4 R K. RC Genk - FH Hafnarfjörður Drapeau : Islande 5-2 L. Trattou Drapeau : Chypre Cristal Arena
73 19/09/2013 GpG-J1 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev - K. RC Genk 0-1 T. Sidiropoulos Drapeau : Grèce NSK Olimpiyskyi
74 03/10/2013 GpG-J2 K. RC Genk - FC Thoune Drapeau : Suisse 2-1 B. Madden Drapeau : Écosse Cristal Arena
75 24/10/2013 GpG-J3 K. RC Genk - Rapid Vienne Drapeau : Autriche 1-1 A. Gautier Drapeau : France Cristal Arena
76 07/11/2013 GpG-J4 Drapeau : Autriche Rapid Vienne - K. RC Genk 2-2 F. Aydınus Drapeau : Turquie Stade Ernst-Happel
77 28/11/2013 GpG-J5 K. RC Genk - Dynamo Kiev Drapeau : Ukraine 3-1 D. Gomes Drapeau : Portugal Cristal Arena
78 12/12/2013 GpG-J6 Drapeau : Suisse FC Thoune - K. RC Genk 0-1 A. Tudor Drapeau : Roumanie Arena Thoune
79 20/02/2014 1/16 A Drapeau : Russie Anji Makhatchkala - K. RC Genk 0-0 A. Yefet Drapeau : Israël Saturn Stadium
80 27/02/2014 1/16 R K. RC Genk - Anji Makhatchkala Drapeau : Russie 0-2 M. Grafe Drapeau : Allemagne Cristal Arena

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Notes :
  • Références :
  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. http://www.lesoir.be/123468/article/sports/football/2012-11-20/genk-enregistre-un-bénéfice-record-28-millions
  3. Herbert Houben, plus jeune président en Jupiler Pro League footgoal.net, le 21 octobre 2009.
  4. Ce fut en 1901, qu'André Dumont (professeur de Géologie et de Minage à l'Université Catholique de Louvain) confirma l'existence du gisement houiller de Campine. La "Société Anonyme Dumont", fondée par A. Dumont, se vit octroyer neuf concessions d'exploitation. De nos jours, on trouve encore trace de nombreux vestiges variés (friches industrielles, écoles, corons, …) portant le nom du scientifique et industriel liégeois. Le stade Waterschei était d'ailleurs le André Dumontstadion.
  5. Foot : bénéfice record de 28 millions pour Genk lesoir.be, le 20 novembre 2012.
  6. De Bruyne admits Chelsea move is a 'dream come true' as Belgian seals dailymail.co.uk, le 31 janvier 2012.
  7. All right on the night for Atlético Madrid's Chelsea-owned keeper guardian.co.uk, le 30 août 2012.
  8. Genk met le prix de ses abonnements au rabais rtbf.be, le 26 novembre 2012.
  9. La fermeture de Ford Genk touchera près de 10.000 personnes lesoir.be, le 24 octobre 2012.
  10. « KRC Genk 2013/14 », sur krcgenk.be (consulté le 1er septembre 2014)
  11. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  12. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  13. Le K. RC Genk remporta le "Tour final de D2" et fut promu.
  14. Le K. RC Genk fut devancé "à la différence de buts" par le K. RC Harelbeke, et ne fut donc pas promu.
  15. Suite à l'absorption du R. FC Seraing par le Standard, les deux premiers classés de Division 2 fut promus directement.
  16. Le K. RC Genk termina à 18 points du Club Brugge KV.
  17. Le K. RC Genk enleva la 3e place après un double "test-match" contre le Standard (défaite 3-1 à Sclessin et victoire 3-0 à domicile.
  18. Le K. RC Genk termina à 5 points du R. SC Anderlecht.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]