Joan Capdevila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Capdevila.
Joan Capdevila
Joan Capdevila 2013 Catalonia.jpg
Capdevila avec la Catalogne en 2013
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Inde NorthEast United
Biographie
Nom Joan Capdevila Méndez
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnol
Naissance 3 février 1978 (36 ans)
Lieu Tàrrega (Espagne)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Défenseur gauche
Parcours junior
Saisons Club
1996-1997 Drapeau : Espagne U.E Tàrrega[1]
Parcours amateur
Saisons Club
1997-1998 Drapeau : Espagne Espanyol Barcelone B 034 0(2)
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1998-1999 Drapeau : Espagne Espanyol Barcelone 031 0(4)
1999-2000 Drapeau : Espagne Atlético de Madrid 035 0(2)
2000-2007 Drapeau : Espagne Deportivo La Corogne 228 (16)
2007-2011 Drapeau : Espagne Villarreal CF 184 (19)
2011-2012 Drapeau : Portugal Benfica Lisbonne 012 0(0)
2012-2014 Drapeau : Espagne Espanyol Barcelone 038 0(0)
2014- Drapeau : Inde NorthEast United 000 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1999 Drapeau : Espagne Espagne Espoirs 010 0(0) [2]
2000 Drapeau : Espagne Espagne Olympique 004 0(0) [3]
2002- Flag of Catalonia.svg Catalogne 010 0(0)
2002-2011 Drapeau : Espagne Espagne 060 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 2014

Joan Capdevila, (né le 3 février 1978 à Tàrrega), est un footballeur international espagnol qui évolue au poste de défenseur au NorthEast United, dans l'Indian Super League.

Il a débuté sa carrière professionnelle en 1998, sous les couleurs de l'Espanyol Barcelone. Il a ensuite été transféré à l'Atlético de Madrid où il restera une seule saison, avant de jouer 228 matchs, entre 2000 et 2007, avec Deportivo La Corogne. Il a ensuite joué à Villarreal CF, pendant quatre saisons. Il a joué pour le Benfica, ce qui correspond à ses premiers matchs dans un championnat en club non-espagnol. Il retourne à son club d'origine, en 2012, pour être relâché en 2014. Il reste deux mois sans club, avant de trouver refuge au club indien d'Assam, le NorthEast United.

Vice-champion olympique en 2000, il a été sélectionné pour la première fois, avec l'Espagne, en 2002. Il a ensuite pris part à son premier Euro en 2004. Par la suite, il est notamment devenu avec l'équipe dirigée par Vicente del Bosque, champion d'Europe en 2008, puis champion du monde en 2010. Il a réalisé 60 sélections pour quatre buts et il fut appelé une dernière fois pour l'équipe ibérique en 2011. Il a également honoré dix sélections pour la Catalogne.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Jeunesse et Deportivo[modifier | modifier le code]

Né à Tàrrega, Lleida, Catalogne, et pur produit du centre de formation de l'Espanyol Barcelone, Capdevila fait ses débuts pour son club formateur durant la saison 1998-1999 durant un match nul 2-2 face à l'Athletic Bilbao, et rejoint l'Atlético de Madrid l'année suivante.

Après la relégation du club de la capitale espagnole, il signe pour le Deportivo La Corogne durant l'été 2000. À ses débuts, il est en compétition pour le poste de défenseur gauche avec Enrique Romero, avant de devenir le choix numéro un petit à petit. Le 16 septembre 2006, il a signé les deux seuls buts de la rencontre face à Villarreal au Stade de Riazor[4].

Villarreal[modifier | modifier le code]

Capdevila tentant de tacler Lionel Messi sous le maillot de Villarreal

En 2007, Capdevila signe un contrat de trois ans pour Villarreal[5], et prend part à tous les matchs de son équipe à l'exception de deux, l'équipe finissant le championnat à la deuxième place, ils gagnèrent ainsi une qualification directe pour la Ligue des champions. Il parviendra à participer à autant de matchs lors de sa deuxième saison, tout en améliorant son nombre de buts marqués (cinq pour trois la saison précédente).

Lors de la saison 2009-2010, n'ayant aucune compétition à son poste, Capdevila continuait de figurer dans le onze de départ, ne manquant qu'un seul match de championnat. Le défenseur a marqué à nouveau cinq goal durant la saison, mais le club, terminant la saison à la septième place, ne parviendra pas à se qualifier en Ligue Europa. Le 6 décembre 2009, il a marqué lors de la victoire 3-2 face à Getafe[6], précisément l'équipe qui les empêchera les valenciens de se qualifier, bien que le club sera finalement réintégré aux dépens du RCD Majorque.

À mi-chemin de la saison 2010-2011, il rencontre de la concurrence en la personne de José Catalá, passant même certains matchs sur le banc de touche. Malgré cela, il finira la saison en ayant joué plus de 40 matchs officiels, incluant neuf apparitions en Ligue Europa, incluant un match de demi-finale face au FC Porto dans lequel il marqua alors que son club se verra disqualifié 4-7 sur l'ensemble des deux matchs[7].

Benfica[modifier | modifier le code]

Le 21 juillet 2011, âgé de 33 ans, il signe pour la première fois à l'étranger, rejoignant le Benfica Lisbonne pour un contrat de deux ans[8]. Le 20 août, il fait ses débuts officiels dans le championnat du Portugal face au Clube Desportivo Feirense devant le public du Estádio da Luz[9], mais n'est pas retenu dans l'équipe pour jouer la phase de poule de la Ligue des champions[10], ce qui lança des rumeurs qu'il pourrait chercher à quitter le club durant le marché des transferts hivernal, six mois seulement après être arrivé au Portugal[11]'[12]. L'entraîneur de Benfica, Jorge Jesus, confirmera qu'un autre nouvel arrivant, le brésilien Emerson Conceição, serait le premier choix au poste de défenseur gauche et que l'Espagnol aurait de la peine à figurer en équipe première[13].

Néanmoins, Jesus lui donne sa chance durant la deuxième partie de saison, l'incluant dans la liste des joueurs sélectionnés pour la Ligue des champions. Il fait ses débuts européens sous le maillot portugais lors du match retour face à Chelsea, match perdu 1-2 à Stamford Bridge (score cumulé 1-3)[14]. Il a aussi été le premier choix lors de la Coupe du Portugal que les aigles gagnèrent pour la quatrième fois de suite. Il finira la saison avec 12 matchs joués, dont seulement 5 en championnat.

Espanyol[modifier | modifier le code]

Le 27 juillet 2012, Capdevilla signa pour son club formateur, l'Espanyol Barcelone[15]. Il sera relâché de son contrat en même temps que Simão Sabrosa le 22 mai 2014, après seulement dix apparitions lors de sa deuxième saison au sein du club catalan[16].

North East United[modifier | modifier le code]

Le 16 juillet 2014, Capdevila signe au club indien NorthEast United, inaugurant ainsi la Indian Super League, un championnat servant à populariser le football en Inde[17]. Il déclare : « L'Inde est un grand pays et cela devrait être un privilège pour moi de pouvoir contribuer à populariser ce sport et travailler avec les jeunes talents du nord-est de l'Inde »[18].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Capdevila fait ses débuts sous le maillot espagnol le 16 octobre 2002 lors d'un match nul 0 à 0 contre le Paraguay. En 2004, il est retenu afin de jouer l'Euro mais ne quittera pas le banc de toute la compétition. Il marque son premier but durant les matchs éliminatoires de l'Euro 2008 face à la Suède le 17 novembre 2007, alors que son équipe gagnera 3-0[19].

Le 6 février 2008, Capdevila marque le seul but d'un match amical face à la France[20]. Il est appelé afin de participer à l'Euro 2008, durant lequel il jouera tous les matchs de son équipe. Durant le tournois, il s'impose en tant que titulaire indiscutable, et son dégagement lors des dernières minutes face à la Suède joua un grand rôle dans le but de David Villae afin de faire pencher le score en la faveur des espagnols en toute fin de match. Avec le défenseur droit Sergio Ramos et les deux défenseurs centraux Carles Puyol et Carlos Marchena, il aida à conserver le but d'Iker Casillas inviolé lors de la phase de groupe avant de ne concéder que deux buts lors des quatre matchs suivants.

Des joueurs de football habillés en rouge et en orange se tiennent alignés, entourés d'arbitres et de cadreurs.
Capdevila est titulaire lors de la finale de la Coupe du monde 2010, remportée par l'Espagne.

Lors du premier match de la Coupe des confédérations 2009 le 14 juin 2009, Capdevila assista Fernando Torres pour conclure son coup du chapeau ainsi que Cesc Fàbregas pour son deuxième but international lors de la victoire de l'Espagne 5-0 face à la Nouvelle-Zélande[21]. Lors du deuxième match de la compétition, il aida David Villa à marquer à la 55e minute le seul but de la partie face à l'Iran. Il terminera le tournoi dans l'équipe type de la compétition et l'Espagne finira troisième.

Le 20 mai 2010, après être apparu dans tous les matchs de la phase de qualification de la Coupe du monde 2010 en contribuant d'un goal lors de la victoire 4-0 face à l'Arménie, Vicente del Bosque le sélectionnera dans son équipe pour jouer la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, lors de laquelle il jouera tous les matchs dans leur intégralité. En participant à la finale, il est le seul joueur du onze de départ espagnol à ne pas jouer soit au Real Madrid soit au FC Barcelone, en considérant que David Villa avait signé quelques jours plus tôt pour le club barcelonais.

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. 17 novembre 2007 Santiago Bernabéu, Madrid, Espagne Drapeau : Suède Suède 1–0 3–0 Éliminatoires de l'Euro 2008
2. 6 février 2008 La Rosaleda, Malaga, Espagne Drapeau : France France 1–0 1–0 Amical
3. 31 mai 2008 Nuevo Colombino, Huelva, Espagne Drapeau : Pérou Pérou 2–1 2–1 Amical
4. 10 septembre 2008 Carlos Belmonte, Albacete, Espagne Drapeau : Arménie Arménie 1–0 4–0 Éliminatoires de la Coupe du monde 2010

Palmarès[modifier | modifier le code]

Capdevila tenant la Coupe du monde en 2010
En sélection nationale
En club

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques individuelles de Joan Capdevila[22],[23],[24] Mis à jour le 15 septembre 2014
Club Saison Ligue Coupe nationale Coupe de la ligue Continental Autres Total
Championnat App. Buts App. Buts App. Buts App. Buts App. Buts App. Buts
Drapeau : Espagne Espanyol Barcelone 1998–99 Liga BBVA 29 4 4 0 - - 5 0 - - 38 4
Total 29 4 4 0 - - 5 0 - - 38 4
Drapeau : Espagne Atlético de Madrid 1999–2000 Liga BBVA 31 2 4 0 - - 5 1 - - 40 3
Total 31 2 4 0 - - 5 1 - - 40 3
Drapeau : Espagne Deportivo La Corogne 2000–01 Liga BBVA 16 0 2 0 - - 3 0 - - 21 0
2001–02 Liga BBVA 20 0 7 1 - - 8 1 - - 35 2
2002–03 Liga BBVA 25 3 7 0 - - 9 1 1 0 42 4
2003–04 Liga BBVA 27 3 4 0 - - 6 0 - - 37 3
2004–05 Liga BBVA 21 1 1 0 - - 3 0 - - 25 1
2005–06 Liga BBVA 36 4 6 0 - - 7 0 - - 49 4
2006–07 Liga BBVA 34 4 4 0 - - - - - - 38 4
Total 179 15 31 1 - - 36 2 1 0 247 18
Drapeau : Espagne Villarreal CF 2007–08 Liga BBVA 36 3 2 0 - - 6 1 - - 44 4
2008–09 Liga BBVA 36 5 0 0 - - 8 1 - - 44 6
2009–10 Liga BBVA 37 5 3 0 - - 10 1 - - 50 5
2010–11 Liga BBVA 31 2 4 0 - - 11 1 - - 46 3
Total 140 15 9 0 - - 35 4 - - 184 19
Drapeau : Portugal Benfica Lisbonne 2011–12 Primeira Liga 5 0 1 0 4 0 1 0 - - 11 0
Drapeau : Espagne Espanyol Barcelone 2012–13 Liga BBVA 26 0 1 0 - - - - - - 27 0
2013–14 Liga BBVA 4 0 4 0 - - - - - - 8 0
Total 30 0 5 0 - - - - - - 35 0
Drapeau : Inde NorthEast United 2014–15 Indian Super League 0 0 0 0 - - - - - - 0 0
Total 414 36 54 1 4 0 82 7 2 0 556 44

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Fiche de Capdevila sur national-football-teams.com
  2. Capdevila en sélection de jeune
  3. Capdevila aux JO
  4. (en) "Capdevila makes Deportivo proud", UEFA.com, le 16 septembre 2006
  5. (en) "Capdevila veers towards Villarreal", UEFA.com, le 25 juin 2007
  6. (en) "Villarreal comeback stuns Getafe", ESPN Soccernet, le 6 décembre 2009
  7. (en) "Falcao record as Porto progress", ESPN Soccernet, le 5 mai 2011
  8. Football: l'Espagnol Joan Capdevila à Benfica tempsreel.nouvelobs.com, 21 juillet 2011
  9. (en) "Wins for Porto, Benfica and Braga; Sporting slip up again", PortuGOAL, le 22 août 2011
  10. (en) "Level crossing", Sky Sport, le 8 septembre 2011
  11. (en) "Juventus target Benfica's Joan Capdevila", Goal.com, le 5 septembre 2011
  12. (en) "'Benfica's Joan Capdevila would accept Napoli move' – agent", Goal.com, le 7 septembre 2011
  13. (en) "Joan Capdevila is not our first choice left-back – Benfica's Jorge Jesus", Goal.com, le 9 septembre 2011
  14. (en) "Shaky Chelsea hold off ten-man Benfica", Goal.com, le 4 avril 2012
  15. (ca) "Capdevila, quart fitxatge", Site officiel de l'Espanyol, le 27 juin 2012
  16. (es) "Capdevila y Simao dejan el Espanyol" [Capdevila et Simao quittent l'Espanyol, Marca, le 22 mai 2014
  17. (en) « Joan Capdevila to be NorthEast United's marquee player in ISL », sur indiatvnews.com,‎ 17 juillet 2014 (consulté le 27 août 2014).
  18. (en) "Capdevila: 'It’s a privilege to popularise football in India'", Rahul Bali, Goal.com
  19. (es) "España gusta, golea y a la EURO", UEFA.com, le 18 novembre 2007
  20. (es) "Capdevila tumba a Francia (1–0)", La Verdad, le 17 février 2008
  21. (en) "La Roja lean to the left", FIFA.com
  22. (en) "Capdevila: Joan Capdevila Méndez", BDFutbol
  23. (en) "Capdevila", Soccerway
  24. Fiche de Joan Capdevila sur footballdatabase.eu