Venansault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Vendée
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Vendée.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Venansault
Image illustrative de l'article Venansault
Image illustrative de l'article Venansault
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement La Roche-sur-Yon
Canton La Roche-sur-Yon-1
Intercommunalité La Roche-sur-Yon-Agglomération
Maire
Mandat
Laurent Favreau
2014-2020
Code postal 85190
Code commune 85300
Démographie
Population
municipale
4 610 hab. (2014)
Densité 103 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 41′ 13″ nord, 1° 30′ 41″ ouest
Altitude 60 m (min. : 33 m) (max. : 79 m)
Superficie 44,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 14.svg
Venansault

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 14.svg
Venansault

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Venansault

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Venansault
Liens
Site web Site officiel

Venansault est une commune française située dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire municipal de Venansault s’étend sur 4 472 hectares. L’altitude moyenne de la commune est de 60 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 33 et 79 mètres[1],[2].

Venansault est une commune de l'Ouest de la France. La superficie de cette commune est de 44,49 km2. À Venansault l'altitude maximale atteint 79 m, et la minimale est seulement de 33 m. À l'inverse des idées reçue la Vendée n'a pas un sol plat, bien au contraire, elle est formée de colline et de plaines.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Article connexe : Histoire des maires de France.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 juin 1995 Eugène Texier[Note 1]    
juin 1995 mars 2008 Emmanuel Viaud[Note 2] UMP expert-comptable
mars 2008 août 2008 Denis Guyonnet   préparateur en pharmacie
septembre 2008 en cours Laurent Favreau[Note 3] UMP - UDI agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Venansault a obtenu trois fleurs au Concours des villes et villages fleuris (palmarès 2007). Venansault possède plusieurs espaces verts, le plus important est l'« espace des 3-Étangs », situé sur la route des Clouseaux, avant de quitter la commune de Venansault. Dernièrement le CME en accord avec le conseil municipal, a installé près des 3-Étangs, deux ânes et quelques chèvres.

Finances locales[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal a voté en décembre 2016, à l'unanimité, une délibération permettant la signature d'une convention avec la monnaie locale vendéenne, le Vendéo, afin que les services de régie municipaux puissent être payés en monnaie locale. La commune est devenue ainsi la quatrième commune de France à accepter une monnaie locale pour ses finances publiques[3].

Jumelages[modifier | modifier le code]

La commune est jumelée avec

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5],[Note 4].

En 2014, la commune comptait 4 610 habitants, en augmentation de 6,44 % par rapport à 2009 (Vendée : 5,39 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 454 928 1 627 1 562 1 527 1 568 1 609 1 680 1 691
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 720 1 763 1 794 1 785 1 826 1 820 1 863 1 918 1 951
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
2 002 1 947 1 637 1 670 1 620 1 604 1 636 1 611 1 573
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 -
1 584 1 787 2 636 3 163 3 527 3 877 4 331 4 610 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006 [7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (13,8 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (25,1 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est égale à la population féminine.

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50 % d’hommes (0 à 14 ans = 24 %, 15 à 29 ans = 16,2 %, 30 à 44 ans = 23,9 %, 45 à 59 ans = 22,6 %, plus de 60 ans = 13,3 %) ;
  • 50 % de femmes (0 à 14 ans = 23,4 %, 15 à 29 ans = 15,1 %, 30 à 44 ans = 23,3 %, 45 à 59 ans = 23,8 %, plus de 60 ans = 14,3 %).
Pyramide des âges à Venansault en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,3 
4,0 
75 à 89 ans
5,0 
9,3 
60 à 74 ans
9,0 
22,6 
45 à 59 ans
23,8 
23,9 
30 à 44 ans
23,3 
16,2 
15 à 29 ans
15,1 
24,0 
0 à 14 ans
23,4 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de la Boursière
  • Maison familiale de Venansault
  • On trouve aussi une immense salle de sport datant de 2009 .

Il y a aussi trois restaurants dans Venansault, un dans le bourg : Le Resto Bar et un autre vers l'extérieur : Les Quatre Pans et un restaurant traiteur : Le Guyon.

Les Jardins du Loriot[10], parc floral et bambusetum (ouvert au public à partir du 31 mai) de 5 ha. Les différents jardins s'inscrivent dans un paysage de bocage préservé. Autour d'un étang d'un hectare et d'un bras d'eau, le bambusetum comprend 130 variétés de bambous (Chine, Japon, Amérique du Sud, Inde). Ce parc est aussi composé de bassins hémicycliques en cascade et de circuits d'eau, de vallons paysagers, d'un jardin en mouvement[11], d'allées de chênes centenaires plantées d'hydrangeas alternant avec des petits bambous himalayens. Plusieurs massifs de vivaces et de ligneux des cinq continents coexistent avec les fleurs indigènes (orchidées, asters, digitales, salicaires, lychnis, marguerites, épilobes hirsutes, iris des marais, bugles rampants, centaurées…).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lenclud (Dominique) et Guillaume (Hervé) Paysages et Jardins en Vendée, Le lou du Lac, mai 2009.

Plusieurs pages et très belles photos sont consacrées à la Coulée du Guyon et aux Jardins du Loriot.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réélu en 1983 et 1989.
  2. Réélu en 2001.
  3. Réélu en 2014.
  4. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune 25627 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  2. « Venansault », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  3. « Venansault signe une convention avec le Vendéo », sur Ouest-France (consulté en janvier 2017).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Évolution et structure de la population », sur insee.fr (consulté le 6 mai 2011)
  9. « Résultats du recensement de la population de la Vendée en 2007 », sur insee.fr (consulté le 21 juin 2011)
  10. http://www.jardinsduloriot.fr
  11. http://www.gillesclement.com/cat-mouvement-tit-le-Jardin-en-Mouvement