L'Île-d'Olonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Vendée
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Vendée.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

L'Île-d'Olonne
L'église Saint-Martin-de-Vertou.
L'église Saint-Martin-de-Vertou.
Blason de L'Île-d'Olonne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement Les Sables-d'Olonne
Canton Talmont-Saint-Hilaire
Intercommunalité Les Sables-d’Olonne-Agglomération
Maire
Mandat
Fabrice Chabot
2014-2020
Code postal 85340
Code commune 85112
Démographie
Gentilé Ilais
Population
municipale
2 739 hab. (2014)
Densité 140 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 33′ 45″ nord, 1° 46′ 51″ ouest
Altitude 12 m (min. : 0 m) (max. : 32 m)
Superficie 19,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 14.svg
L'Île-d'Olonne

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 14.svg
L'Île-d'Olonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
L'Île-d'Olonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
L'Île-d'Olonne
Liens
Site web Site officiel

L'Île-d'Olonne est une commune du Centre-Ouest de la France, située dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire.

Il ne faut pas la confondre avec sa voisine Olonne-sur-Mer.

Ses habitants sont appelés les Ilais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire municipal de L’Île-d’Olonne s’étend sur 1 956 hectares. L’altitude moyenne de la commune est de 12 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 0 et 32 mètres[1],[2].

L'Île-d'Olonne est située dans un environnement naturel remarquable : rivières de l'Auzance et de la Vertonne, marais à poissons et marais salants, réserve ornithologique, polyculture, élevage et viticulture.

La proximité du pôle touristique des Sables-d'Olonne en fait une commune très attractive à vocation résidentielle, en expansion (la population a doublé depuis 20 ans[Quand ?]).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Article connexe : Histoire des maires de France.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2014 Albert Talon[Note 1],[3]    
mars 2014 en cours Fabrice Chabot Divers gauche notaire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5],[Note 2].

En 2014, la commune comptait 2 739 habitants, en augmentation de 2,66 % par rapport à 2009 (Vendée : 5,39 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
704 620 724 702 762 765 780 866 798
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
810 827 858 887 895 851 861 850 865
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
923 917 933 822 810 826 833 789 873
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
888 837 934 1 167 1 457 1 820 2 476 2 710 2 739
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006 [7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16,9 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (25,1 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,6 % contre 48,4 % au niveau national et 49 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 24,5 %, 15 à 29 ans = 16,5 %, 30 à 44 ans = 23,7 %, 45 à 59 ans = 19,1 %, plus de 60 ans = 16,3 %) ;
  • 49,4 % de femmes (0 à 14 ans = 22,3 %, 15 à 29 ans = 15,7 %, 30 à 44 ans = 24,8 %, 45 à 59 ans = 19,5 %, plus de 60 ans = 17,6 %).
Pyramide des âges à L'Île-d'Olonne en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,3 
4,1 
75 à 89 ans
5,2 
12,0 
60 à 74 ans
12,1 
19,1 
45 à 59 ans
19,5 
23,7 
30 à 44 ans
24,8 
16,5 
15 à 29 ans
15,7 
24,5 
0 à 14 ans
22,3 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Office de tourisme de l'Auzance et de la Vertonne.
  • Musée de la Petite Gare.
  • Église de Saint-Martin de Vertoux.
  • Fête des vieux métiers et métiers d'art le 21 juillet (150 métiers, 400 bénévoles, 8 000 à 10 000 visiteurs).
  • Sa réserve ornithologique de l'Ileau, créée par l'association pour la défense de l'environnement en Vendée.
  • Les marais salants, dont trois exploitations sont encore en activité (une centaine d'aires salantes).
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'azur au bateau cousu de sinople, à la voile latine cousue de gueules, accompagné en chef de deux triangles d'argent, soutenu d'un marais salant du même mouvant de la pointe et des flancs en perspective fuyante.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réélu en 2008.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune 15432 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  2. « L’Île-d’Olonne », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  3. Site officiel de la préfecture de la Vendée - liste des maires(doc pdf)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Évolution et structure de la population », sur insee.fr (consulté le 21 mai 2011)
  9. « Résultats du recensement de la population de la Vendée en 2007 », sur insee.fr (consulté le 21 mai 2011)