Saint-Révérend

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Révérend
Saint-Révérend
Une réplique de la grotte de Lourdes.
Image illustrative de l’article Saint-Révérend
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement Les Sables-d'Olonne
Intercommunalité Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie Agglomération
Maire
Mandat
Lucien Prince
2020-2026
Code postal 85220
Code commune 85268
Démographie
Gentilé Révérendais
Population
municipale
1 459 hab. (2019 en augmentation de 4,36 % par rapport à 2013)
Densité 93 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 42′ 00″ nord, 1° 49′ 41″ ouest
Altitude 26 m
Min. 2 m
Max. 47 m
Superficie 15,74 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Saint-Hilaire-de-Riez
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Saint-Hilaire-de-Riez
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 14.svg
Saint-Révérend
Géolocalisation sur la carte : Vendée
Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 14.svg
Saint-Révérend
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Révérend
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Révérend
Liens
Site web Site officiel

Saint-Révérend est une commune du Centre-Ouest de la France, située dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire municipal de Saint-Révérend s’étend sur 1 574 hectares. L’altitude moyenne de la commune est de 26 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 2 et 47 mètres[1],[2].

Communes limitrophes de Saint-Révérend
Le Fenouiller Saint-Maixent-sur-Vie
Saint-Révérend Coëx
Givrand L'Aiguillon-sur-Vie

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Saint-Révérend est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[3],[4],[5].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Saint-Hilaire-de-Riez, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 13 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[6],[7].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (93,6 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (95,6 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (58,6 %), zones agricoles hétérogènes (19,7 %), prairies (15,3 %), zones urbanisées (6,3 %), eaux continentales[Note 3] (0,1 %)[8].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[9].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Jean-Clément Bernard    
mars 2008 mars 2014 Bernard Guilbaud[10]    
mars 2014 En cours Lucien Prince Divers droite cadre retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Instances administratives[modifier | modifier le code]

Administrativement, Saint-Révérend dépend de l’arrondissement des Sables-d’Olonne et du canton de Saint-Hilaire-de-Riez[11].

Au début de la Révolution, la commune appartient au canton de Saint-Gilles, dans le district de Challans. De 1801 à 2015, la commune se situe dans l’arrondissement des Sables-d’Olonne et dans le canton de Saint-Gilles-sur-Vie (1801-1966), devenu canton de Saint-Gilles-Croix-de-Vie (1966-2015).

Saint-Révérend est l’une des neuf communes fondatrices de la communauté de communes Atlancia-des-Vals-de-la-Vie-et-du-Jaunay, structure intercommunale ayant existé entre le et le . Depuis le , la commune est membre du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie Agglomération.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Entre 1999 et 2005, la population a augmenté de 317 habitants, soit une progression de 34,8 %. Saint Révérend est une des communes de Vendée ayant connu une des plus grandes évolutions démographiques ces cinq dernières années, ce qui n'est pas sans poser de problèmes.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[13].

En 2019, la commune comptait 1 459 habitants[Note 4], en augmentation de 4,36 % par rapport à 2013 (Vendée : +4,57 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
450351442424428454474461475
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
490523625644666662696712768
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
810781779791749777793739759
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010 2015
7728038268129101 2281 2721 3321 423
2019 - - - - - - - -
1 459--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 30,6 %, soit en dessous de la moyenne départementale (31,6 %). De même, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 28,7 % la même année, alors qu'il est de 31,0 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 721 hommes pour 724 femmes, soit un taux de 50,10 % de femmes, légèrement inférieur au taux départemental (51,16 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[16]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ou +
0,1 
7,8 
75-89 ans
8,7 
20,0 
60-74 ans
20,6 
20,8 
45-59 ans
21,5 
20,4 
30-44 ans
18,4 
12,5 
15-29 ans
11,5 
18,1 
0-14 ans
19,1 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2018 en pourcentage[17]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,8 
90 ou +
2,1 
8,4 
75-89 ans
11 
19,5 
60-74 ans
20,4 
20 
45-59 ans
19,4 
18 
30-44 ans
17,1 
14,9 
15-29 ans
13,2 
18,5 
0-14 ans
16,8 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le moulin des Gourmands

À l'époque c'était le moulin d'Aristide Praud, construit en 1842.

Il a été rénové en 1997 par la communauté de communes Atlantia et fait l'objet de visites guidées.

Le lac du Gué-Gorand

C'est un lac de 37 hectares qui a été créé pour l'arrosage du golf des Fontenelles et pour l'irrigation des cultures. Il est possible de se promener tout autour.

L'église Saint-Révérend

L'architecte Ballereau est chargé de la construction de l'église actuelle, achevée en . Les cloches, déplacées de l'ancienne église, et datant de 1730, ont été cachées par les habitants dans une mare au moment de la Révolution, puis récupérées par l'abbé Rousseau. En bronze, aujourd'hui classées, elles ont pour noms "Révérend Luce" et "Gabrielle". Un vitrail datant de 1794 représente l'abbé Petiot, un autre le patron de la paroisse, Saint-Révérend[18].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le curé Petiot, premier prêtre guillotiné à la Révolution, pour avoir refusé de prêter serment à la Constitution Civile du Clergé. Une rue porte son nom.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Les eaux continentales désignent toutes les eaux de surface, en général des eaux douces issues d'eau de pluie, qui se trouvent à l'intérieur des terres.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune 16203 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  2. « Saint-Révérend », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  6. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Saint-Hilaire-de-Riez », sur insee.fr (consulté le ).
  7. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  8. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  9. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  10. Site officiel de la préfecture de la Vendée - liste des maires(doc pdf)
  11. Code officiel géographique, « Commune de Saint-Révérend (85268) » sur le site de l’Institut national de la statistique et des études économiques [lire en ligne].
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  16. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune de Saint-Révérend (85268) », (consulté le ).
  17. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Département de la Vendée (85) », (consulté le ).
  18. Pauline Loizeau et Geneviève Phelipot, Rendez-vous place de l'église : Histoire des églises en Vendée, .