Saint-Mathurin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Mathurin (homonymie).

Saint-Mathurin
Saint-Mathurin
La mairie en .
Blason de Saint-Mathurin
Blason
Saint-Mathurin
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement Les Sables-d'Olonne
Canton Talmont-Saint-Hilaire
Intercommunalité Les Sables-d’Olonne-Agglomération
Maire
Mandat
Albert Bouard
2014-2020
Code postal 85150
Code commune 85250
Démographie
Gentilé Mathurinois
Population
municipale
2 245 hab. (2016 en augmentation de 11,69 % par rapport à 2011)
Densité 94 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 33′ 57″ nord, 1° 42′ 48″ ouest
Altitude 26 m
Min. 1 m
Max. 44 m
Superficie 23,90 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 14.svg
Saint-Mathurin

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 14.svg
Saint-Mathurin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Mathurin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Mathurin

Saint-Mathurin est une commune française située dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire municipal de Saint-Mathurin s’étend sur 2 390 hectares. L’altitude moyenne de la commune est de 26 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 1 et 44 mètres[1],[2].

Saint-Mathurin est située sur une petite colline, à 8 km de la côte atlantique. La commune est bordée au sud par la rivière la Vertonne et au nord par la rivière l'Auzance.

Histoire[modifier | modifier le code]

Saint-Mathurin n'existe en tant que commune que depuis 1873. Avant cette date, elle faisait partie de La Chapelle-Achard, une commune voisine. Son nom viendrait d'un de ses hameaux "Saint-Mathelin".

Vers l'an 1600, 400 à 500 âmes résidaient à Saint-Mathelin, qui représentait alors le territoire actuel de Saint-Mathurin en tant que paroisse, puis en tant que commune indépendante dès 1873. Situation qu'elle connut antérieurement puisqu'il semblerait qu'elle été annexée à La Chapelle-Achard vers 1630.

Un personnage important décéda en 1647 à Saint-Mathurin. Il s'agit de André Bouyer qui était conseiller et secrétaire du roi Henri IV et contrôleur de la grande chancellerie de France.

En outre, on a entrepris des fouilles sur le site de la Chevetelière en 1997. On a daté des fossés de l'âge Néolithique (entre 2000 et 5000 avant Jésus-Christ)[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De sinople aux trois bourrines d'or, au chef du même chargé d'une croisette potencée du champ.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Saint-Mathurin appartient à l'arrondissement des Sables-d'Olonne et au canton de Talmont-Saint-Hilaire depuis le redécoupage cantonal de 2014. Avant cette date, la commune était rattachée au canton de La Mothe-Achard.

Pour l’élection des députés, elle fait partie de la deuxième circonscription de la Vendée, représentée depuis 2019 par Patrick Loiseau (LREM). Il succède ainsi, en tant que suppléant, à Patricia Gallerneau, décédée dans ses fonctions.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Depuis 2017, la commune appartient à la communauté d'agglomération Les Sables-d'Olonne-Agglomération.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Article connexe : Histoire des maires de France.
Liste des maires successifs[4]
Période Identité Étiquette Qualité
1873 1905 Jean-Marie Barreau    
1905 1920 Roger de La Roche Saint-André    
1920 1945 Albert Doyen    
1945 mars 1983[5] Félicien Pateau MRP puis DVD Exploitant agricole
Conseiller général du canton de La Mothe-Achard (1951 → 1982)
Vice-président du conseil général de la Vendée
mars 1983 mars 2007[6]
(décès)
Bernard Roy DVD Éleveur et responsable d'entreprise de machines agricoles
Vice-président de la CC du Pays des Achards
Commandeur du Mérite agricole
Réélu en 1989, 1995[7] et 2001[8]
mai 2007[9] avril 2008[10] Bernard Frappier   Retraité de l'Éducation nationale
avril 2008[11] en cours Albert Bouard DVD Retraité agricole
6e vice-président des Sables d'Olonne Agglomération
Réélu en 2014[12]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1876. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[14].

En 2016, la commune comptait 2 245 habitants[Note 1], en augmentation de 11,69 % par rapport à 2011 (Vendée : +4,51 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
832830842868899932996952840
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
8277858017727928117837561 075
1990 1999 2006 2007 2008 2013 2016 - -
1 1371 2561 6231 6761 7292 1502 245--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[15] puis Insee à partir de 2006[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20,9 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (25,1 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,3 % contre 48,4 % au niveau national et 49 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,3 % d’hommes (0 à 14 ans = 24,6 %, 15 à 29 ans = 14,8 %, 30 à 44 ans = 21,6 %, 45 à 59 ans = 19,2 %, plus de 60 ans = 19,7 %) ;
  • 49,7 % de femmes (0 à 14 ans = 20,6 %, 15 à 29 ans = 14,7 %, 30 à 44 ans = 21,5 %, 45 à 59 ans = 21,2 %, plus de 60 ans = 22,1 %).
Pyramide des âges à Saint-Mathurin en 2007 en pourcentage[17]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,5 
6,1 
75 à 89 ans
7,9 
13,6 
60 à 74 ans
13,7 
19,2 
45 à 59 ans
21,2 
21,6 
30 à 44 ans
21,5 
14,8 
15 à 29 ans
14,7 
24,6 
0 à 14 ans
20,6 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[18]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Mathurin, datant de 1905.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune 606 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  2. « Saint-Mathurin », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  3. http://www.saint-mathurin.com/?lang=fr&keyRubrique=historique
  4. [PDF] Liste des maires de la commune
  5. « Saint-Mathurin : Maire depuis 38 ans, M. Pateau a présidé sa dernière réunion du conseil municipal », Ouest-France,‎
    « Indiscutable personnalité vendéenne, il fut vice-président du conseil général, M. Félicien Pateau était maire de Saint-Mathurin depuis 38 ans. Il a décidé de se retirer de la vie municipale. »
  6. « Nécrologie : Bernard Roy, un maire bâtisseur », Ouest-France,‎
  7. « Saint-Mathurin : Bernard Roy a été réélu, pour la troisième fois, au poste de maire au premier tour de scrutin (par 10 voix contre 5). », Ouest-France,
  8. « Saint-Mathurin : Bernard Roy a été réélu maire de Saint-Mathurin avec 13 voix sur 15. Il est maire depuis 1983. », Ouest-France,
  9. « Bernard Frappier, nouveau maire de Saint-Mathurin », Ouest-France,‎
    « Bernard Frappier, 58 ans, retraité de l'Éducation nationale, a été élu par 9 voix, contre 4 et un blanc. »
  10. « Le maire Bernard Frappier ne se représentera pas », Ouest-France,‎
  11. « La commune de Saint-Mathurin a, enfin, un maire », Ouest-France,‎
    « Un seul candidat s'est présenté au poste de maire. Albert Bouard, 57 ans, agriculteur, adjoint dans la précédente municipalité, a été élu avec 11 voix, 1 bulletin blanc et une voix à Patrice Auvinet »
  12. « Albert Bouard réélu à la tête de la commune », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  13. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  14. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  16. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  17. « Évolution et structure de la population », sur insee.fr (consulté le 6 mai 2011)
  18. « Résultats du recensement de la population de la Vendée en 2007 » [archive du ], sur insee.fr (consulté le 11 juin 2011)