Notre-Dame-de-Riez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Notre-Dame et Riez (homonymie).

Notre-Dame-de-Riez
Notre-Dame-de-Riez
L’église Notre-Dame-de-l’Assomption en .
Blason de Notre-Dame-de-Riez
Blason
Notre-Dame-de-Riez
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement Sables-d'Olonne
Canton Saint-Jean-de-Monts
Intercommunalité Communauté de communes du Pays-de-Saint-Gilles-Croix-de-Vie
Maire
Mandat
Hervé Bessonnet
2014-2020
Code postal 85270
Code commune 85189
Démographie
Population
municipale
2 071 hab. (2016 en augmentation de 7,36 % par rapport à 2011)
Densité 141 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 44′ 46″ nord, 1° 54′ 22″ ouest
Altitude m
Min. 0 m
Max. 19 m
Superficie 14,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 14.svg
Notre-Dame-de-Riez

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 14.svg
Notre-Dame-de-Riez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Notre-Dame-de-Riez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Notre-Dame-de-Riez
Liens
Site web Site officiel

Notre-Dame-de-Riez est une commune du Centre-Ouest de la France, située dans le département de la Vendée ( 85) en région Pays de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire municipal de Notre-Dame-de-Riez s’étend sur 1 474 hectares. L’altitude moyenne de la commune est de 5 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 0 et 19 mètres[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Notre-Dame-de-Riez est une commune peuplée dès le néolithique ainsi que l'attestent plusieurs menhirs dont celui de la Tonnelle (fouilles du Dr Baudoin).

Dès 1087, mention est faite d'un château fort à l'emplacement actuel du bourg. Il fut entièrement détruit entre le XIVe et le XVIe siècle.

Sous le régime féodal, elle devint baronnie dépendant de Talmont. Les barons dont le château se trouvait à Saint-Hilaire étaient, dans l'île, suzerains de seigneurs de moindre importance[3].

Lors des rébellions huguenotes Louis XIII y remporte une victoire importante sur les troupes protestantes de Benjamin de Rohan seigneur de Soubise le 16 avril 1622. Voir sur : Plan de Lisle de Perié et de Rié avec la Représentation de l'armée du Roy,

La Révolution mettra fin à la baronnie de Riez.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Article connexe : Histoire des maires de France.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
octobre 1947 mars 1989 Constant Guyon[Note 1]    
mars 1989[4] mars 2001 André Buchou[Note 2]   Chef du personnel
mars 2001[5] mars 2014 Jean Buchou[Note 3],[6]
(frère du précédent)
UMP Ingénieur aéronautique retraité
mars 2014[7] en cours Hervé Bessonnet DVD Aviculteur
Vice-président de la CC du Pays-de-Saint-Gilles-Croix-de-Vie (2014 → )
Les données manquantes sont à compléter.

Instances administratives[modifier | modifier le code]

Administrativement, Notre-Dame-de-Riez dépend de l’arrondissement des Sables-d’Olonne et du canton de Saint-Jean-de-Monts[8].

Au début de la Révolution, la commune appartient au canton de Saint-Gilles, dans le district de Challans. De 1801 à 2015, la commune se situe dans l’arrondissement des Sables-d’Olonne et dans le canton de Saint-Gilles-sur-Vie (1801-1966), devenu canton de Saint-Gilles-Croix-de-Vie (1966-2015).

Notre-Dame-de-Riez est l’une des neuf communes fondatrices de la communauté de communes Atlancia-des-Vals-de-la-Vie-et-du-Jaunay, structure intercommunale ayant existé entre le et le . Depuis le , la commune est membre de la communauté de communes du Pays-de-Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22,5 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (25,1 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (52,2 % contre 48,4 % au niveau national et 49 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 52,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 22 %, 15 à 29 ans = 14,5 %, 30 à 44 ans = 23,8 %, 45 à 59 ans = 18,1 %, plus de 60 ans = 21,5 %) ;
  • 47,8 % de femmes (0 à 14 ans = 20,8 %, 15 à 29 ans = 14,1 %, 30 à 44 ans = 25,5 %, 45 à 59 ans = 16 %, plus de 60 ans = 23,6 %).
Pyramide des âges à Notre-Dame-de-Riez en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,3 
5,6 
75 à 89 ans
7,3 
15,9 
60 à 74 ans
16,0 
18,1 
45 à 59 ans
16,0 
23,8 
30 à 44 ans
25,5 
14,5 
15 à 29 ans
14,1 
22,0 
0 à 14 ans
20,8 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Emblèmes[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Fascé ondé d'argent et d'azur, au lion de gueules armé et couronné d'or (qui est de Luxembourg), au chef de France ancien (d'azur semé de fleurs de lys d'or)[11].

Devise[modifier | modifier le code]

La devise de Notre-Dame-de-Riez : Recessit sed adimplevit (Elle s'est retirée mais comble de bienfaits).

Cette devise a été composée par l'abbé Robin (dans les années 1970). Elle souligne le rôle bienfaisant de la mer, important jadis, aujourd'hui effacé dans l'économie du pays[12].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réélu en 1953, 1959, 1965, 1971, 1977 et 1983.
  2. Réélu en 1995.
  3. Réélu en 2008.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune 5173 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  2. « Notre-Dame-de-Riez », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  3. LA PETITE HISTOIRE DE NOTRE DAME DE RIEZ - Marius MONNIER
  4. « Notre-Dame-de-Riez : André Buchou, élu maire », Ouest-France,‎
    « André Buchou a été élu maire de la commune vendredi. II a obtenu 9 voix. [...] André Buchou succède à Constant Guyon, qui présidait aux destinées de la commune depuis octobre 1947. »
  5. « Mairie : Jean Buchou succède à André Buchou », Ouest-France,‎
    « Jean Buchou, tête de liste a été élu premier magistrat de la commune, en l'absence de l'un des conseillers, par 13 voix et un bulletin blanc. Il succède ainsi à son frère cadet, André Buchou, maire, désigné à ce poste en 1989 et 1995. »
  6. Site officiel de la préfecture de la Vendée - liste des maires(doc pdf)
  7. « Hervé Bessonnet revêt l'écharpe de maire », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  8. Code officiel géographique, « Commune de Notre-Dame-de-Riez (85189) » sur le site de l’Institut national de la statistique et des études économiques [lire en ligne].
  9. « Évolution et structure de la population », sur insee.fr (consulté le 6 mai 2011)
  10. « Résultats du recensement de la population de la Vendée en 2007 » [archive du ], sur insee.fr (consulté le 8 juin 2011)
  11. historique du blason de Notre-Dame-de-Riez
  12. Blason et devise sur le site Internet de la ville.
  13. « Menhir du Pré Doux », notice no PA00110188, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Menhir dit La Pierre-au-Trésor-de-la-Triée », notice no PA00110189, base Mérimée, ministère français de la Culture


Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :