BreizhGo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

BreizhGo
Image illustrative de l’article BreizhGo
Logo du réseau

Image illustrative de l’article BreizhGo
Un Iveco Crossway, un des premiers autocars à avoir la livrée BreizhGo.

Situation Drapeau de la France Bretagne
Type Transport interurbain
Entrée en service
Véhicules Autocars, minibus, bateaux, trains
Propriétaire Conseil régional de Bretagne (AOT)
Exploitant Divers transporteurs, publics (Illevia) et privés (Keolis Armor, CAT 22, etc.)
Site internet www.breizhgo.bzh
Réseaux connexes TER BreizhGo

BreizhGo est le réseau de transport en commun de la région Bretagne. Lancé en en remplacement des réseaux départementaux existants (Ti'Bus, Penn-ar-Bed, Illenoo et TIM), et en y intégrant le réseau TER BreizhGo et les liaisons maritimes vers les îles, le réseau BreizhGo reprend l'ensemble des anciennes lignes des anciens réseaux départementaux.

Historique[modifier | modifier le code]

Le nom BreizhGo désigne à l'origine le calculateur d'itinéraires intermodal lancé par la région Bretagne en 2010[1].

Le , dans le cadre de la loi NOTRe qui transfère des départements aux régions l'organisation des transports interurbains réguliers et scolaires, la région Bretagne récupère de facto le statut d'autorité organisatrice de la mobilité aux différents départements de la région, sans pour autant procéder à la fusion immédiate des réseaux[2],[3].

Cette fusion prend effet sous la marque BreizhGo en , le calculateur intermodal est quant à lui renommé Mobibreizh afin d'éviter tout risque de confusion[4].

À partir de 2020 la région accélère l'unification effective dues différents réseaux — chacun des anciens réseaux départementaux ayant jusqu'à présent conservé sa numérotation des lignes, ses tarifs, ... — et généralise la livrée BreizhGo à l'ensemble des autocars, bateaux et rames automotrices Regio 2N[5].

En 2021, la région Bretagne entreprit la rénovation des rames automotrice Z21500 ou ZTER, avec le changement de livrée TER en BreizhGo et la rénovation intérieure a l'image des Regio 2N. En 2024, ce sera au tours des rames AGC d'être rénovée.

Transition énergétique[modifier | modifier le code]

Logo CNG, indiquant les cars roulants au gaz.

À la rentrée de , un car roulant au gaz naturel (GNV) a été testé sur le réseau. Il sera le tout premier autocar de lignes régulières au gaz à rouler en Bretagne. Au niveau urbain, la ville de Quimper utilisait déjà ce type de carburant. Ce véhicule était un Scania Interlink LD et a coûté 285 000 . Il roulait sur la ligne Rennes ↔ Bain-de-Bretagne ↔ Grand-Fougeray, puis la ligne Rennes ↔ Janzé ↔ Retiers dans l'Ille-et-Vilaine[6]. Il est aujourd'hui toujours en circulation avec quatre autres autocars du même modèle arrivés en 2020 pour un investissement de 1,25 M€[7],[8],[9],[10].

En , Transdev récupère la ligne Pontivy ↔ Loudéac ↔ Rennes et choisit d'équiper cette ligne de car roulant au gaz naturel avec des Iveco Crossway au nombre de cinq. Deux véhicules sont ainsi testés dès le début de l'année, puis trois autres y seront intégrés en juillet.

À noter que la région Bretagne implante de plus en plus de station au gaz naturel. Sont ambition est de produire localement du biogaz[11].

Le réseau[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Carte de la région Bretagne.

Le réseau est composé de lignes régulières d'autocars, ainsi que de lignes de TER, de navettes maritimes, de services de transport à la demande ainsi que plusieurs centaines de lignes scolaires.

BreizhGo dessert les quatre départements de la région Bretagne : les Côtes-d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine et le Morbihan. Le réseau régional voit la majorité de ses lignes partir des villes les plus peuplées (Rennes, Brest, Quimper, Lorient, Vannes, Saint-Brieuc et Saint-Malo) puis sont ensuite reliées aux moyennes et petites communes de chaque département : le réseau dessert donc environ 3 millions d'habitants.

Les lignes[modifier | modifier le code]

Lignes ferroviaires[modifier | modifier le code]

Un Regio 2N avec la livrée BreizhGo.

L'ensemble des lignes ferroviaires régionales ouvertes au trafic voyageurs, est aujourd'hui exploité par la SNCF sous l'organe BreizhGo, et les offres de fidélité tarifaire du réseau y sont applicables. Les trains en service et les automates de vente de billets arborent la livrée BreizhGo et assurent l'ensemble de l'offre quotidienne en termes de transport fer intra-régional.

Lignes routières[modifier | modifier le code]

Des Iveco Crossway roulants au gaz avec la livrée BreizhGo.

Le réseau est composé de deux principales familles de lignes :

  • les lignes routières interdépartementales, dont les anciens cars TER ;
    • Saint-Brieuc ↔ Loudéac ↔ Pontivy ↔ Lorient/Vannes (ex-ligne TER 27) ;
    • Pontivy ↔ Loudéac ↔ Rennes (ex-ligne TER 35).

On retrouve aussi d'autres services spéciaux :

  • les lignes scolaires, assurant principalement la desserte des écoles primaires, collèges et lycées de la région ;
  • les lignes interurbaines scolaires, faisant le même tracé que les lignes routières départementales de chaque département, mais sont aux heures de pointe et ouvertes à tous les voyageurs.

Il existe aussi une ligne d'autocar entre Rennes et Le Mont-Saint-Michel assurée par Keolis Armor de juillet à septembre, mais elle est en dehors du réseau BreizhGo et existe sous cette forme depuis [12].

Liaisons maritimes[modifier | modifier le code]

Navire Ile de Groix ici dans le Morbihan.

Les liaisons maritimes sont effectuées pour le compte de BreizhGo au travers de délégations de service public (DSP). La région Bretagne, à travers le réseau BreizhGo, assure la desserte maritime quotidienne de passagers de toutes ses îles, sauf pour l'Île-de-Batz[13].

  • Ligne de fret exploitée par SARL Transport de Fret - Barge François André[13] :

Gares routières et pôle d'échanges[modifier | modifier le code]

Les grandes villes sont pour la plupart dotées de gares routières accueillant l'ensemble des lignes routières concentrées autour d'elles : Rennes, Vannes, Saint Malo, Saint Brieuc, Brest, Quimper et Lorient sont ainsi chacune dotées d'une ou de plusieurs gares routières.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Arrêt Facillenoo de Saint-Pierre-de-Plesguen

Les différents modes de transport disponibles : route urbaine, route interurbaine, métro à Rennes, train régional, train national, TGV et bateau ; sont concentrés autour des pôles multimodaux permettant des correspondances rapides aux voyageurs. Ces pôles sont en général concentrés autour des gares ferroviaires et les abonnements tarifaires BreizhGo y sont appliqués le cas échéant.

En Ille-et-Vilaine, des arrêts de haute qualité, dénommés par la suite arrêt de connexion intermodale Facillenoo, ont été aménagés dans les communes où la fréquentation est importante « pour faciliter l’utilisation du réseau dans un esprit intermodal (réseaux locaux, vélo, covoiturage...) aux principaux pôles d’échange »[14],[15].

Dans le cas de la ligne 29 en Finistère, il existe un système d'embarquement et de débarquement de vélos sur certains arrêts à Roscoff, Saint-Pol-de-Léon, Henvic et Morlaix[16].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Logos[modifier | modifier le code]

Étant très récent, le réseau BreizhGo n'utilise qu'un logo depuis son lancement en 2018. Cependant, ce logo peut être utilisé et modifié selon le type de transport (autocar, train, bateau, ...).

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Livrée des véhicules[modifier | modifier le code]

Le réseau BreizhGo a une seule livrée. Les cars de la ligne régionale Nord-Sud (Saint-Brieuc ↔ Vannes/Lorient) ont cependant une déco aux tons plus pâles car étant ils ont servi de test, ce sont les premiers véhicules du réseau à porter la livrée BreizhGo. Les autocars recevant la livrée après 2021 disposent d'inscriptions en breton et en gallo.

En sur la Bretagne, huit véhicules ont été entièrement pédiculé pour le Tour de France.

Information Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Les exploitants[modifier | modifier le code]

Exploitation[modifier | modifier le code]

Flotte régionale[modifier | modifier le code]

Le Breizh Nevez I avec le logo et les « vagues » de la livrée BreizhGo sur ses flancs.

Le matériel roulant du réseau interurbain est issu des anciens réseaux départementaux, la région reprenant la charge de ces autocars.

Le premier véhicule à avoir reçu la livrée BreizhGo est le roulier Breizh Nevez I de la Compagnie Océane au mois de janvier 2018 ; il ne sera cependant mis en service qu'au mois d'avril suivant[17]. La nouvelle livrée est en cours de déploiement, en mai 2018, sur les navires de la compagnie maritime Penn-ar-Bed[18].

Tarification[modifier | modifier le code]

Billetterie TER Bretagne.

Les tarifications des anciens réseaux départementaux sont initialement maintenues : un ticket unité coûtait alors 2 € dans les Côtes-d'Armor, le Finistère et le Morbihan mais variait de 2,80 € à 6,30 € en Ille-et-Vilaine où une tarification zonale est appliquée[19],[20],[21],[22]. La carte KorriGo sert de carte d'abonnement pour les TER Bretagne et le réseau d'Ille-et-Vilaine.

La tarification est harmonisée à partir de septembre 2020[23],[24] : un tarif unique est appliqué sur la majorité des lignes (ticket unité à 2,50 ) mais une tarification kilométrique (ticket unité à 2,50  pour un trajet inférieur à 30 km pouvant monter jusqu'à 10  pour un trajet de plus de 110 km) est maintenue sur treize lignes dont huit en Ille-et-Vilaine (lignes 1a, 3a, 5, 6, 7, 8a, 9a, 10), une dans le Finistère (la ligne 31 Brest ↔ Quimper) ; et les lignes régionales 201 (Saint-Brieuc ↔ Pontivy ↔ Vannes / Lorient), 301 (Pontivy ↔ Loudéac ↔ Rennes), 302 (Pontivy ↔ Ploërmel ↔ Rennes) et 303 (Rennes ↔ Dol-de-Bretagne ↔ le Mont-Saint-Michel) gardant chacune leur tarification spécifique.

Le forfait BreizhGo Scolaire est unifié sur l'ensemble du réseau à 120 euros pour l'année 2020-21 ; un forfait BreizhGo Scolaire + est proposé pour 80 euros supplémentaires, offrant accès illimité au réseau BreizhGo car et train de septembre à fin juin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un site pour marier train-car-bus-bateau », sur http://www.letelegramme.fr, (consulté le )
  2. « Se déplacer en car », sur http://transports.bretagne.bzh (consulté le )
  3. « BreizhGo, le nouveau nom des trains bretons », sur http://www.letelegramme.fr, (consulté le )
  4. « Votre nouveau réseau de transport régional s'appelle BreizhGo », sur http://www.breizhgo.com/fr, (consulté le )
  5. « BreizhGo, le réseau de transport public 100% Bretagne », sur https://www.breizhgo.bzh (consulté le )
  6. Didier GOURIN, « Transports. Un premier car au gaz naturel sur les routes bretonnes » Accès libre, sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  7. Olivier MÉLENNEC, « En Ille-et-Vilaine, les cars carburent au gaz naturel » Accès payant, sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  8. « BreizhGo : 1,25 M€ investis dans 5 cars GNV », sur www.bretagne-economique.com, (consulté le ).
  9. « La Bretagne investit 1,25 M€ dans des cars GNV - Agence API », sur agence-api.ouest-france.fr (consulté le ).
  10. Michael TORREGROSSA, « En Bretagne, Illevia reçoit ses nouveaux autocars au gaz naturel », sur Gaz-Mobilite.fr (consulté le ).
  11. Coline Paistel, « Bretagne. Nouvelles stations pour carburer au gaz naturel » Accès libre, sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  12. « Ligne de car Rennes - Mont-Saint-Michel », sur https://s3.cloud.actigraph.com (consulté le ).
  13. a et b Inovagora, « Les transports collectifs - Déplacements / Transports - À votre service - Département du Finistère - 29 », sur www.finistere.fr (consulté le )
  14. Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine, Schéma départemental des transports 2011-2019, 66 p. (lire en ligne), p. 10
  15. « Inauguration de l’arrêt de connexion intermodale Facillenoo de Piré-sur-Seiche « Le ballon » », sur www.ille-et-vilaine.fr, (consulté le )
  16. Brochure BreizhGo car + vélo (juin 2020)
  17. « Aux couleurs de BreizhGo, inauguration du Breizh Nevez 1 », sur http://7seizh.info, (consulté le )
  18. Vincent Groizeleau, « Penn ar Bed : Les navires changent de livrée », sur https://www.meretmarine.com, (consulté le )
  19. « Tarifs de l'ex-réseau Ti'Bus », sur http://www.tibus.fr (consulté le )
  20. « Tarification de l'ex-réseau Illenoo », sur http://www.illenoo-services.fr (consulté le )
  21. « Tarifs de l'ex-réseau TIM », sur http://transports.bretagne.bzh/ (consulté le )
  22. « Tarifs de l'ex-réseau Penn-ar-Bed », sur http://www.viaoo29.fr (consulté le )
  23. « Cars BreizhGo : une nouvelle gamme tarifaire à la rentrée ! », sur https://www.breizhgo.bzh (consulté le )
  24. « Rentrée scolaire 2020 - 2021 : informations et modalités d'inscription », sur https://www.breizhgo.bzh (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]