Montreuil-des-Landes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montreuil.
Montreuil-des-Landes
L'église Notre-Dame.
L'église Notre-Dame.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Fougères-Vitré
Canton Vitré
Intercommunalité Vitré Communauté
Maire
Mandat
Aline Goupil
2014-2020
Code postal 35210
Code commune 35192
Démographie
Gentilé Montreuillais
Population
municipale
246 hab. (2014)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 14′ 49″ nord, 1° 13′ 24″ ouest
Altitude Min. 85 m – Max. 133 m
Superficie 9,42 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Montreuil-des-Landes

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Montreuil-des-Landes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montreuil-des-Landes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montreuil-des-Landes

Montreuil-des-Landes est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en Région Bretagne, peuplée de 246 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestations anciennes[modifier | modifier le code]

  • Monsteroul des Landes (1380)[1],[2].
  • Monasteriolum de Landis (1506)[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Montreuil est un toponyme issu de l'ancien français monstruel, lui-même issu du latin monasteriolum (« petit monastère »).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le XXe siècle[modifier | modifier le code]

La Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

L'Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

La commune commence à être électrifiée en 1932[3].

La Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1940[4] 1971 M. Benoist    
mars 1971[4] mars 2008 André Benoist    
mars 2008 en cours Aline Goupil[5] SE Retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

André Benoist a été maire pendant 37 ans avant de quitter la vie politique à l’occasion des élections municipales de 2008[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 246 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour Montreuil-des-Landes[7]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
400 367 350 450 367 362 340 343 324
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
351 365 350 320 325 330 337 320 317
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
315 299 307 267 269 273 250 279 275
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
277 255 242 234 198 184 208 224 246
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Notre-Dame.
  • Église Notre-Dame, de style néo-gothique, œuvre du chanoine Brune.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014, légale en 2017.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bossard (Abbé), Dictionnaire topographique du département d'Ille-et-Vilaine, AD35 (manuscrit)
  2. « Kerofis », sur Office public de la langue bretonne
  3. Journal Ouest-Éclair no 13083 du 1er septembre 1932, consultable http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k659023q/f6.image.r=marpir%C3%A9?rk=4678134;4
  4. a et b « Les derniers voeux du maire André Benoist », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 mars 2017)
  5. « Ils ont été élus maires hier soir », Ouest-France (éd. Rennes), no 19320,‎ 22-23 mars 2008, p. 7 (ISSN 0999-2138)
  6. fougeres.maville.com
  7. Date du prochain recensement à Montreuil-des-Landes, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :