Thônex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thônex
Thônex
Vue de la douane franco-suisse à Moillesulaz.
Blason de Thônex
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Genève Genève
Communes limitrophes Veyrier, Chêne-Bougeries, Chêne-Bourg, Vandœuvres, Puplinge, Gaillard, Ambilly
Maire
Mandat
Bruno Da Silva (Le Centre)
2022-2023
NPA 1226
No OFS 6640
Démographie
Gentilé Thônesien
Population
permanente
14 573 hab. (31 décembre 2020)
Densité 3 795 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 12′ 00″ nord, 6° 13′ 00″ est
Altitude 420 m
Min. 390 m
Max. 431 m
Superficie 3,84 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Thônex
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Thônex
Géolocalisation sur la carte : canton de Genève
Voir sur la carte administrative du canton de Genève
City locator 14.svg
Thônex
Liens
Site web www.thonex.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Thônex est une commune suisse du canton de Genève.

Géographie[modifier | modifier le code]

À une altitude comprise entre 390 et 431 mètres et s'étendant sur 384 ha, dans la région Arve-Lac au sud-est de Genève, Thônex est une des 45 communes genevoises. On peut diviser son territoire en 3 parties :

  • le nord, de la route de Mon-Idée jusqu'à la Voie verte : terrains agricoles et maraîchers, nombreuses villas et l'établissement hospitalier Belle-Idée, regroupant anciennement la clinique de Bel-Air et l'hôpital de gériatrie ;
  • le centre, jusqu'à la route blanche : beaucoup d'immeubles, de commerces, des usines (Caran d'Ache, Rolex), quelques villas ;
  • le sud, jusqu'à l'Arve : terrains agricoles, maraîchers et horticoles, des villas et quelques entreprises.

Thônex mesure 3,84 km2[2]. 71,5 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 22,7 % à des surfaces agricoles, 4,4 % à des surfaces boisées et 1,3 % à des surfaces improductives.

La commune comprend les localités de Fossard, Moillesulaz, Mon-Idée et Villette. Elle est limitrophe de Vandœuvres, Choulex, Puplinge, Veyrier, Chêne-Bougeries et Chêne-Bourg, ainsi que de la France.

Lieux-dits[modifier | modifier le code]

Les lieux-dits de la commune de Thônex.

La nomenclature des lieux-dits de la commune a été établie entre 1932 et 1953 lors de la création du plan d'ensemble du canton de Genève.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Thônex est délimitée par trois rivières :

Histoire[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

La population de Thônex a été multipliée par 11,6 entre 1900 et 2000, passant de 1 051 à 12 141 habitants. Aujourd’hui, avec une population de plus de 14 000 habitants, la commune de Thônex est la 7e commune la plus peuplée du canton de Genève et la 86e ville la plus peuplée de Suisse. Plus d’un tiers de cette population est constituée d'étrangers originaires de plus de 100 pays différents. Enfin, environ un thônésien sur quatre a moins de 25 ans et la taille moyenne d’un ménage à Thônex est de 2,3 personnes.

Le terme utilisé pour désigner les habitants de la commune de Thônex est : "Thônésien, Thônésienne"

Divers[modifier | modifier le code]

L'exécutif communal a incité plusieurs entreprises, dont Caran d'Ache et Rolex à s'installer sur son territoire. Sa situation sur l'axe Annemasse-Genève, lui confère un transit routier important. La diversité des magasins, des lieux de détente et de loisirs évitent à cette commune d'être une cité dortoir.

Elle entretient également des liens étroits avec la commune haut-savoyarde de Gaillard.

Thônex est également fortement liée aux deux autres communes faisant partie des Trois-Chêne (Chêne-Bougeries et Chêne-Bourg). La Commune des Trois-Chêne a existé sous l'empire français de 1798 à 1813. Avant et après cette parenthèse française, Thônex et Chêne-Bourg sont unis dans la commune de Chêne-Thônex jusqu'en 1869, alors que Chêne-Bougeries est genevoise.

Démographie[modifier | modifier le code]

Thônex possède 14 573 habitants au 31 décembre 2020[1]. Sa densité de population atteint 3 795 hab/km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Thônex entre 1850 et 2018[3] :

Politique[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Le Conseil administratif est composé de 3 conseillers administratifs, dont l'un est nommé maire pour une année. Les trois conseillers se répartissent les dicastères pour la législature de 5 ans. L'exécutif de la commune, entré en fonction le , se compose de la façon suivante :

Membres du Conseil administratif actuel (législature 2020-2025)[4]
Identité Étiquette Fonction

(Période 2022-2023)

Dicastères
Bruno Primo Da Silva Le Centre Maire Mobilité
Cohésion sociale
Culture, Loisirs et Jumelage
Sécurité territoriale et Approvisionnement
Pascal Uehlinger PLR Vice-maire Finances
Travaux et Bâtiments
Urbanisme, Développement durable et Agenda 21
Fondation communale pour le logement
Marc Kilcher PLR Conseiller administratif Ecole, Jeunesse et Sport
Espaces publics
Sécurité publique
Economie publique
Fondation en faveur de la jeunesse

Le Conseil municipal est composé de 27 membres. Il est dirigé par un bureau composé d'un président, d'un vice-président et d'un secrétaire. Des commissions, dans lesquelles les partis élus au conseil municipal sont représentés par 1 ou 2 commissaires, proportionnellement à leur nombre de sièges en plénière, traitent des sujets particuliers : finances, bâtiments, affaires sociales, etc. Lors des élections municipales du , le Conseil municipal est renouvelé et représenté de la façon suivante[5] :

Thônex Parliament.svg
Parti Voix Suffrages en % +/- Sièges +/-
Parti libéral-radical (PLR) 1 010 30,65 % en diminution 3,70
9  /  27
en diminution 1
Alternative écologique et sociale 971 29,09 % en augmentation 29,09
8  /  27
en augmentation 8
Le Centre (LC) -

Vert'libéraux (PVL)

796 24,62 % en augmentation 24,62
7  /  27
en augmentation 7
Union démocratique du centre (UDC) 356 10,76 % en augmentation 1,82
3  /  27
en augmentation 1
Mouvement citoyens genevois (MCG) 162 4,88 % en diminution 4,35
0  /  27
en diminution 3

Liste des maires puis des conseillers administratifs[modifier | modifier le code]

Entre 1869 et 1963, la commune de Thônex n'avait pas de Conseil administratif mais seulement des maires et des adjoints élus par la population.

Liste des maires successifs de 1869 à 1963[6]
Période Identité Étiquette Qualité
1869 1874 Jules Dufresne   Député du Grand Conseil du canton de Genève de 1862 à 1864[7]
1874 1876 François Duret   -Adjoint au maire de 1869 à 1874, 1912 à 1922 et de 1927 à 1951
-Député du Grand Conseil du canton de Genève de 1878 à 1880 et de 1884 à 1900[8]
1876 1878 François Berthet   Adjoint au maire de 1878 à 1906
1878 1906 Basile Tronchet    
1906 1914 Edouard Olivet   Député du Grand Conseil du canton de Genève de 1907 à 1919[9]
1914 1922 Adrien Jeandin    
1922 1933 Etienne Chennaz    
1933 Louis Valencien    

Dès 1963, la commune se dote d'un conseil administratif constitué de trois membres.

Liste des conseillers administratifs successifs depuis 1963[10]
Période Identité Étiquette Qualité
Edmond Tissot
1969 Adrien Kneuss PRD Décédé en fonction[11]
Louis Duret Député au Grand Conseil du canton de Genève de 1930 à 1933[12]
Edmond Desjacques
1969 John Pradervand PRD -Élu en remplacement d'Adrien Kneuss, décédé
-Député au Grand Conseil du canton de Genève de 1969 à 1975[13]
Jean-Pierre Chenu
Jean-Claude Mingard
Denis Keller PDC
Jean-Pierre Fornerone
Clément Piazzalunga PRD Député au Grand Conseil du canton de Genève en 1956 à 1977[14]
Roger Schorer PLS Député au Grand Conseil du canton de Genève en 1985[15]
Jean-Claude Zogg PRD Maire en 2004-2005
Isabel Rochat PLS Conseillère d'État du canton de Genève de 2009 à 2013
Claude Détruche PLR[N 1] Maire en 2012-2013
Philippe Decrey PDC Maire en 2011-2012, 2013-2014, 2015-2016 et 2019-2020
[16] en cours Pascal Uehlinger PLR[N 2] -Élu en remplacement d'Isabel Rochat, devenue conseillère d'État du canton de Genève
-Député au Grand Conseil du canton de Genève de 2016 à 2018[17]
-Maire en 2014-2015, 2016-2017, 2018-2019 et en 2020-2021
en cours Marc Kilcher PLR Maire en 2017-2018 et en 2021-2022
en cours Bruno Primo Da Silva PDC puis Le Centre Maire depuis le 1er juin 2022

Écoles[modifier | modifier le code]

La commune de Thônex possède cinq écoles primaires : Marcelly, Pont-Bochet, Bois-Des-Arts, Belle-Terre et Adrien-Jeandin. Un cycle d'orientation se trouve aussi sur la commune : Le cycle d'orientation du Foron.

Vie active et entreprises[modifier | modifier le code]

Près de 80 % des emplois sur la commune relève du secteur tertiaire (service). Les industries sur Thônex, si elles sont peu nombreuses (environ 70), sont néanmoins bien présentes avec 18 % des emplois. On peut citer quelques fleurons de l'économie industrielle genevoise comme :

Culture[modifier | modifier le code]

Créée en 2006, la structure Thônex Art Spectacles (TAS) a présenté de nombreux artistes internationaux, tels que Patrick Bruel, Jenifer, le Jamel Comedy Club, Stereophonics, Keziah Jones, Charlie Winston, Marianne Faithfull ou encore M. Pokora.

La structure du TAS, arrêtée à fin 2011, est remplacée par un partenariat public-privé avec Opus One, sous l'appellation Thônex Live, depuis l'automne 2012.

Depuis 2013, l'offre est complétée par des spectacles organisés par le Service culturel de la Mairie.

Le siège du Théâtrochamp, compagnie de théâtre genevoise pour enfants, adolescents et jeunes adultes, est à Thônex depuis 1988.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Thônex est jumelée avec la commune de Drapeau de la France Graveson (France) depuis 1972 située près d'Avignon.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Membre du parti radical jusqu'au .
  2. Membre du parti libéral jusqu'au .