Confignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Confignon
Confignon
L'église catholique romaine Saint-Pierre et Paul et la place du village.
Blason de Confignon
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Genève Genève
Communes limitrophes Bernex, Onex, Plan-les-Ouates, Perly-Certoux
Maire Elisabeth Gabus-Thorrens (Voix de gauche)
2020-2021
NPA 1232
N° OFS 6618
Démographie
Gentilé Confignonnais/Confignonnaise
Population
permanente
4 626 hab. (31 décembre 2018)
Densité 1 670 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 11′ 00″ nord, 6° 05′ 00″ est
Altitude 420 m
Min. 396 m
Max. 483 m
Superficie 2,77 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Confignon
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Genève
Voir sur la carte administrative du Canton de Genève
City locator 14.svg
Confignon
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Confignon
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Confignon
Liens
Site web www.confignon.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Confignon est une commune suisse du canton de Genève.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1905, le curé de Confignon fait creuser autour de son église et découvre dans une boite en fer le récit de la vie de Richard de Confignon dicté à un prêtre accompagné de recommandations à son héritier âgé alors de 6 ans. Son manuscrit a été étudié par le docteur en histoire médiévale Henri Alfray[3] qui en écrit une histoire romancée[4]. Avec le traité de Turin de 1816, Confignon est rattachée au canton de Genève en même temps que les autres communes réunies cédées à Genève par la France, et fait partie de la commune de Bernex-Onex-Confignon[5]. Onex et Confignon se séparent de Bernex en 1850, et Confignon se séparera ensuite d'Onex, devenant une commune indépendante en 1851. La commune célèbre le Feuillu, une fête printanière[6]. En 1884, lors de la construction de la route reliant Confignon à Lully, une trentaine de sépultures formant une nécropole romaine et entourée de poteries est découverte, sous les vignes qui font l'angle entre la rampe de Chavant et le chemin du Vignoble. La nécropole est dite "des Boules" (pour Bouleau), régulièrement des morceaux de tuile, de marbre, de céramique et de mosaïque y apparaissent, le chemin Sur-Beauvent étant également compris dans la zone[7]. L'église de Confignon se trouve sur un lieu sacré d'origine celte, pour cette raison elle ne figure pas au centre du village, qui serait le chemin de Vuillonnex[7].

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Confignon mesure 2,77 km2[2]. 43,3 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 47,3 % à des surfaces agricoles, 8,4 % à des surfaces boisées et 1,1 % à des surfaces improductives.

La commune comprend la localité de Cressy. Elle est limitrophe de Onex, Plan-les-Ouates, Perly-Certoux et Bernex.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Confignon est traversée par l'Aire.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Confignon possède 4 626 habitants fin 2018[1]. Sa densité de population atteint 1 670 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Confignon entre 1850 et 2018[8] :

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Le Conseil administratif est composé de trois conseillers administratifs, dont l'un est nommé maire pour une année. Ces conseillers se répartissent les dicastères pour la législature de 5 ans. Le conseil municipal est composé de 19 membres. Il est dirigé par un bureau composé d'un président, d'un vice-président et d'un secrétaire. Des commissions, dans lesquelles les partis élus au conseil municipal sont représentés par 1 ou 2 commissaires, proportionnellement à leur nombre de sièges en plénière, traitent des sujets particuliers: finances, bâtiments, affaires sociales, etc.

Élections du conseil administratif (15 mars et 5 avril 2020)[modifier | modifier le code]

Résultats du premier tour de l'exécutif du [9]
Nom des candidats Suffrages Parti Statut
ULDRY FROSSARD Elisabeth 899 Demain Confignon Élue
GABUS Elisabeth 824 Voix de Gauche Réélue
VON GUNTEN-DAL BUSCO Nathalie 755 PDC Non élue
FRANCEY Xavier 581 PLR Non élu
Majorité absolue 800
Participation 48,30 %
Résultats du second tour de l'exécutif du [10]
Nom des candidats Suffrages Parti Statut
ULDRY FROSSARD Elisabeth Demain Confignon Élue au premier tour
GABUS Elisabeth Voix de Gauche Réélue au premier tour
VON GUNTEN-DAL BUSCO Nathalie PDC Élue tacitement

Faute de candidats Nathalie von Gunten-Dal Busco est élue tacitement conseillère administrative, Xavier Francey ne s'étant pas présentés au second tour.

Membres du conseil administratif (législature 2020-2025)[modifier | modifier le code]

L'exécutif de la commune, entré en fonction le se compose de la façon suivante[11] :

Membres du conseil administratif actuel (législature 2020-2025)
Identité Étiquette Fonction Dicastères
Elisabeth Gabus-Thorens Voix de Gauche Maire Politique intergénérationnelle (déléguée)
Logement social (déléguée)
Petite enfance, École et Santé (déléguée)
Intégration et Naturalisations (déléguée)
Sport, Culture et Communication (déléguée)
Développement économique (déléguée)
Elisabeth Uldry-Frossard Demain Confignon Conseillère administrative Aménagement (déléguée)
Mobilité et Transports (déléguée)
Finances et Administration (déléguée)
État civil (déléguée)
Sécurité (déléguée)
Nathalie Von Gunten PDC Conseillère administrative Durabilité (déléguée)
Énergie, Environnement et Nature et Paysage (déléguée)
Construction, Travaux, Bâtiments et Infrastructures (déléguée)
Cimetière et Voirie (déléguée)

Conseil municipal (législature 2020-2025)[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal de la législature 2020-2025.

À la suite des élections municipales du , le conseil municipal, composé de 19 membres (ainsi que d'un bureau avec un président, un vice-président et un secrétaire), est renouvelé, et est représenté de la manière suivante[12] :

Parti Voix Suffrages en % +/- Sièges +/-
DEMAIN CONFIGNON 556 36,84 % Increase2.svg 36,84
7 / 19
Increase2.svg 7
VOIX DE GAUCHE
(VDG)
487 32,69 % Increase2.svg 2,82
6 / 19
Steady.svg 0
Parti libéral-radical
(PLR)
257 17,26 % Decrease2.svg 12,93
3 / 19
Decrease2.svg 3
Parti démocrate-chrétien
(PDC)
189 13,21 % Decrease2.svg 18,31
3 / 19
Decrease2.svg 3

Liste des conseillers administratifs[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers administratifs successifs (depuis 2003) [13],[14]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
Gabriel Praz PDC Maire de 1995 à 2003 (Il y avait un Maire et 2 Adjoints jusqu'en 2003)
Alain Dreier PLS puis
PLR
 
Françoise Joliat Voix de Gauche Adjointe de 1999 à 2003 (Il y avait un Maire et 2 Adjoints jusqu'en 2003)
Dinh Manh Uong PDC Maire en 2016-2017 et 2019-2020
Sylvie Jay PLR -Députée au Grand Conseil du canton de Genève depuis 2020[15]
-Maire en 2015-2016 et 2018-2019
en cours Elisabeth Gabus-Thorens Voix de Gauche Maire en 2017-2018 et depuis le
en cours Elisabeth Uldry Frossard Demain Confignon  
en cours Nathalie von Gunten-Dal Busco PDC  

Personnages liés à Confignon[modifier | modifier le code]

Jean-Jacques Rousseau arrive à Confignon - alors en France - quelques jours après avoir quitté Genève un dimanche de printemps en 1728 à l'âge de 16 ans. Il sera reçu un soir par le curé Benoît de Pontverre qui l'enverra le lendemain chez Mme de Warens à Annecy.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidente du canton de Genève, selon l'origine et le sexe, par commune, en mars 2017 », sur Site officiel de l’État de Genève.
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Migros Magazine, numéro 3, 17 janvier 2011, Richard de Confignon, par Liliane Roussy, p.72-73
  4. Richard de Confignon - Chevalier de cœur et d'épée, Henri Alfray, éditions Cabédita
  5. Jacques Barrelet, « Bernex » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du ..
  6. Conf'Infos, no 44, mars 2007, p. 8
  7. a et b Nouvelles d'Onex-Bernex-Confignon-Plan-les-Ouates-Lancy-Champagne, no 368, octobre 2012, par Sophie Kurer, p. 4
  8. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13 janvier 2009)
  9. « Résultats de l'élection du 15 mars 2020 », sur www.ge.ch (consulté le 24 mars 2020)
  10. « Résultats de l'élection du 15 mars 2020 », sur www.ge.ch (consulté le 17 mars 2020)
  11. « Les conseillers administratifs », sur Ville de Confignon, (consulté le 24 mars 2020)
  12. https://www.ge.ch/elections/20200315/CM/Confignon/
  13. https://www.ge.ch/elections/20030504/confignon.html
  14. http://www.confignon.ch/fr/confignon/journalcommunal/confiliens/welcome.php?action=showinfo&info_id=380319&ls=0&sq=&kategorie_id=&date_from=&date_to=
  15. https://ge.ch/grandconseil/gc/depute/2462/

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :