Küssnacht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Küssnacht
Blason de Küssnacht
Héraldique
Image illustrative de l'article Küssnacht
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Schwytz
District Küssnacht[1]
Maire Hans Kathriner, Bezirksammann (PDC)
NPA 6403
N° OFS 1331
Démographie
Population 12 224 hab. (31 décembre 2010)
Densité 416 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 04′ 59″ N 8° 26′ 28″ E / 47.083047, 8.44111 ()47° 04′ 59″ Nord 8° 26′ 28″ Est / 47.083047, 8.44111 ()  
Altitude 637 m (min. : 411 m) (max. : 1 756 m)
Superficie 2 936 ha = 29,36 km2
Divers
Nom officiel Küssnacht (SZ)
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Schwytz

Voir sur la carte administrative du Canton de Schwytz
City locator 14.svg
Küssnacht

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Küssnacht

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Küssnacht
Sources
Référence population suisse[2]
Référence superficie suisse[3]

Küssnacht (nom officiel jusqu'au 31 décembre 2003 Küssnacht am Rigi) est une commune suisse du canton de Schwytz, située dans le district de Küssnacht.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Küssnacht mesure 29,36 km2[3].

Küssnacht est un lieu de villégiature, au bord du lac des Quatre-Cantons, à l’extrémité de la baie du même nom.

Küssnacht comprend les localités de Küssnacht am Rigi, Immensee et Merlischachen. Elle est limitrophe de Greppen, Meggen, Adligenswil, Udligenswil, Meierskappel, Risch-Rotkreuz, Walchwil et Arth.

La localité est connue pour sa production de kirsch et en raison de l'accident dans lequel Astrid, reine des Belges, y trouva la mort le 29 août 1935.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Küssnacht possède 12 224 habitants fin 2010[2]. Sa densité de population atteint 416,3 hab./km².

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Küssnacht entre 1850 et 2008[4] :

Culture[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Chemin creux (Hohle Gasse)
  • Église Saint-Pierre et Saint-Paul
  • Restaurant Engel datant de 1552 (façade à colombages)
  • Ruines du château-fort dit de Gessler
  • Monument en bronze dédié à Guillaume Tell

Monuments[modifier | modifier le code]

Manifestations[modifier | modifier le code]

  • La veille de la Saint-Nicolas, soit le 5 décembre, se déroule la Klausjagen (chasse à Nicolas). Les jeunes gens défilent coiffés d’une sorte de grande mitre éclairée de l’intérieur.

Transports[modifier | modifier le code]

  • Ligne ferroviaire CFF Lucerne-Bellinzone, à 16 km de Lucerne et à 154 km de Bellinzone
  • Téléphérique Küssnacht-Seebodenalp.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [xls] « Liste officielle des communes de la Suisse - 01.01.2008 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)
  2. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  3. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  4. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)
  5. Il ne s'agit pas d'une Packard mais d'une Rolls-royce au couvre-calandre triangulaire typique. Source: Jean Froisart dans article d'août 2008 sur le site "Passion Histoire" consulté en avril 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :