Aller au contenu

Johan Djourou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Johan Djourou
Image illustrative de l’article Johan Djourou
Djourou sous le maillot de la Suisse en 2015.
Biographie
Nom Johan Danon Djourou-Gbadjere
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Ivoirien
Nat. sportive Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (37 ans)
Abidjan (Côte d'Ivoire)
Taille 1,92 m (6 4)
Période pro. 2004-2021
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1993-1994 CS Chênois
1995-2004 Étoile Carouge
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2004-2014 Arsenal FC 144 0(1)
2007 Birmingham City 014 0(0)
2013 Hanovre 96 016 0(0)
2013-2014 Hambourg SV 026 0(0)
2014-2017 Hambourg SV 078 0(2)
2017-2018 Antalyaspor 018 0(1)
2018-2019 SPAL 2013 006 0(0)
2020 FC Sion 002 0(0)
2020 Neuchâtel Xamax 005 0(0)
2020-2021 FC Nordsjælland 011 0(0)
Total 309 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2005 Suisse -20 ans 003 0(0)
2006 Suisse espoirs 002 0(0)
2006-2019 Suisse 076 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales senior, incluant le parcours amateur et en équipe réserve.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 4 juin 2021

Johan Djourou, né le à Abidjan (Côte d'Ivoire), est un footballeur international suisse ayant mis un terme à sa carrière professionnelle le .

Carrière en club

[modifier | modifier le code]

Formation et débuts

[modifier | modifier le code]

Johan Djourou est né à Abidjan en Côte d'Ivoire avant d'être adopté par la femme suisse de son père[1]. À 13 ans, il intègre le centre de préformation de l'Association suisse de football à Payerne. En 2002 il joue avec son club formateur, l'Étoile Carouge FC, en troisième division suisse où il occupe le poste de milieu de terrain[2]. En 2003, il rejoint le centre de formation d'Arsenal.

Le grand saut à Arsenal

[modifier | modifier le code]

Il joue son premier match en 2004 avec l'équipe professionnelle en League Cup lors de la victoire 3-1 contre Everton. En janvier 2006, il prend part à son premier match de Premier League contre Middlesbrough en défense centrale au côté de son compatriote Philippe Senderos. Après la Coupe du monde 2006, à laquelle il participe avec la Suisse, Djourou signe un nouveau contrat de six ans avec le club londonien.

Le prêt à Birmingham

[modifier | modifier le code]

En manque de temps de jeu, il signe un contrat de prêt de cinq mois avec Birmingham City le [3]. Il y fait ses débuts deux jours plus tard lors de la victoire de son nouveau club contre Chelsea.

Retour chez les Gunners

[modifier | modifier le code]

Alors que l'entraîneur de Birmingham émet le souhait de le conserver, Djourou retourne à Arsenal en décembre 2007. Wenger compte sur lui pour pallier les départs de Kolo Touré et Alexandre Song à la Coupe d'Afrique des nations.

En tout début de saison 2009-2010, Djourou est victime d'une grave blessure au genou qui nécessite une opération du cartilage. Son absence est au départ annoncée pour six mois, mais le joueur suisse est indisponible durant l'intégralité de la saison[4].

Johan Djourou marque son premier but avec Arsenal le lors de la rencontre opposant les Gunners à Newcastle (4-4), au cours de laquelle il reprend victorieusement de la tête un coup franc tiré par Andreï Archavine.

Le de la même année, il se blesse lors du quart de finale de Coupe d'Angleterre face aux Red Devils de Manchester United (défaite 2-0). Le verdict des examens passés après la rencontre est sans appel, Johan Djourou s'est déboité une épaule et selon Arsène Wenger, il ne peut plus jouer de la saison. Le joueur suisse fait son retour sur les terrains en avril, sa blessure ne nécessitant finalement pas de chirurgie réparatrice[5].

Le , Djourou prolonge son contrat de deux ans avec les Gunners, ce qui le lie désormais au club londonien jusqu'en 2015[6].

L'aventure allemande avec Hanovre et Hambourg SV

[modifier | modifier le code]

Le , il est prêté pour six mois sans option d'achat au club allemand de Hanovre 96[7] où il prend part à 16 rencontres toutes compétitions confondues. À la fin de la saison 2012-13, Johan Djourou retourne à Arsenal.

Le , il est prêté pour une saison au Hambourg SV[8]. Grâce à une bonne saison avec le club et 26 matchs disputé avec le HSV, Djourou signe définitivement en faveur du club allemand le avec contrat le liant avec le club jusqu'en 2016[9]. Avec Hambourg, Johan Djourou s'impose comme un titulaire indiscutable aux côtés de Heiko Westermann dans le dispositif de Bruno Labbadia. La saison 2015-16 marque pour Djourou de nouvelles responsabilités avec le capitanat confié par Labbadia et il inscrira son premier but avec le club hambourgeois le . Lors du dernier exercice de Bundesliga, le défenseur central de 30 ans n'a été titularisé qu'à douze reprises.

Brèves périodes en Turquie et en Italie

[modifier | modifier le code]

Libre et annoncé un peu partout, Johan cède finalement aux sirènes du championnat turc. L'international suisse s'engage pour deux ans avec Antalyaspor. Dans le sud-ouest de la Turquie, il retrouve Samuel Eto'o, Jérémy Ménez et Samir Nasri. Djourou résilie son contrat avec Antalyaspor le pour trois mois de salaires impayés[10].

Libre de s'engager où il le souhaite, le joueur signe pour le club italien de la SPAL 2013 lors de l'été 2018. Le contrat du joueur est cependant résilié d'un "commun accord" dès le jeudi [11].

Retour en Suisse au FC Sion et au Neuchâtel Xamax FC

[modifier | modifier le code]

Après une année passée hors des terrains afin de soigner son genou, il s’engage avec le FC Sion en [12]. Il est licencié le pour avoir refusé d'être mis au chômage technique, à la suite de la pandémie de coronavirus[13]. Le joueur porte plainte[14] mais parvient plus tard à se mettre d'accord avec le président du club suisse[15].

Le , il signe un contrat de courte durée avec le Neuchâtel Xamax[16].

Découverte du Championnat danois au FC Nordsjaelland

[modifier | modifier le code]

En 2020, après avoir bien réfléchi, il décide de signer[17] un contrat de deux ans au FC Nordsjaelland qui évolue en Superligaen[18].

Le 5 juin 2021, il annonce qu'il a décidé de mettre un terme à sa carrière de joueur après seulement une saison dans son nouveau club[19].

Carrière en sélection

[modifier | modifier le code]

Johan Djourou honore sa première sélection internationale le contre l'Écosse. Même s'il ne participe pas aux matchs qualificatifs, il est sélectionné dans la liste des 23 joueurs suisses participant à la Coupe du monde 2006. Troisième défenseur derrière Philippe Senderos et Patrick Müller, il entame la compétition contre l'Ukraine en huitièmes de finale. Johan Djourou est par la suite retenu par Köbi Kuhn pour participer à l'Euro 2008, mais ne joue aucun match. Deux ans plus tard, il rate le Mondial sud-africain à la suite d'une blessure au genou qui l'a handicapé tout au long de la saison 2009-2010. De retour en sélection à la fin de l'année 2010, Ottmar Hitzfeld décide de faire de Djourou son titulaire en défense centrale mais malgré une non qualification pour l'Euro 2012, Hitzfeld conserve son poste et Johan Djourou prend une grande part à la qualification de la Nati pour la Coupe du monde 2014. Djourou joue tous les matchs de cette compétition au Brésil ou les Helvètes se hissent jusqu'en 8e de finale. Sous Vladimir Petković, Djourou conserve sa place de titulaire aux côtés de Fabian Schär jusqu'à l'éclosion de Manuel Akanji.

Reconversion

[modifier | modifier le code]

Il est actuellement consultant pour RMC Sport et également entraîneur de l’équipe des U15 féminines du Lancy FC. Le 2 juin 2022, il commente son premier match de l'équipe de Suisse à la RTS aux côtés de David Lemos lors de la rencontre République tchèque - Suisse à Prague[20].

Statistiques

[modifier | modifier le code]
Statistiques de Johan Djourou au 17 janvier 2019[21],[22],[23]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Suisse Total
Division M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. M. B. M. B.
2002-2003 Drapeau de la Suisse Étoile Carouge 1re ligue 10 1 - - - - - - - - - 10 1
Sous-total 10 1 - - - - - - - - - 10 1
2004-2005 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League - - - - 3 0 - - - - - 3 0
2005-2006 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 7 0 2 0 3 0 - - - 5 0 17 0
2006-2007 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 21 0 1 0 3 0 -C1 5 0 6 0 36 0
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Birmingham City FC (prêt) Premier League 13 0 - - 1 0 - - - 5 1 19 1
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 2 0 - - 1 0 - - - 1 0 4 0
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 15 0 4 0 2 0 C1 8 0 7 0 36 0
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 1 0 - - - - - - - - - 1 0
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 22 1 3 0 6 0 C1 6 0 2 0 39 1
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 18 0 1 0 2 0 C1 6 0 6 0 33 0
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League - - - - 2 0 - - - 6 0 8 0
2012-2013 Drapeau de l'Allemagne Hanovre 96 (prêt) Bundesliga 14 0 - - - - C3 2 0 3 0 19 0
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV (prêt) Bundesliga 22+2 0 2 0 - - - - - 6 0 32 0
Sous-total 137 1 13 0 23 0 - 27 0 47 1 247 2
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV Bundesliga 32+2 0 2 0 - - - - - 8 0 44 0
2015-2016 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV Bundesliga 26 2 - - - - - - - 9 1 35 3
2016-2017 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV Bundesliga 14 0 2 0 - - - - - 5 0 21 0
Sous-total 74 2 4 0 - - - - - 22 1 100 3
2017-2018 Drapeau de la Turquie Antalyaspor Süper Lig 18 1 - - - - - - - 6 0 24 1
Sous-total 18 1 - - - - - - - 6 0 24 1
2018-2019 Drapeau de l'Italie SPAL 2013 Série A 5 0 1 0 - - - - - 1 0 7 0
Sous-total 5 0 1 0 - - - - - 1 0 7 0
2019-2020 Drapeau de la Suisse FC Sion Super League 2 0 - - - - - - - - - 2 0
Sous-total 2 0 - - - - - - - - - 2 0
2019-2020 Drapeau de la Suisse Neuchâtel Xamax FCS Super League 5 0 - - - - - - - - - 5 0
Sous-total 5 0 - - - - - - - - - 5 0
Total sur la carrière 251 5 18 0 23 0 - 27 0 76 2 395 7

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. (en) « The Premiership Interview : Teenager going places fast », sur independent.co.uk, (consulté le ).
  2. Simon Meier, « Djourou, nouveau visage de la Nati », sur letemps.ch, (consulté le ).
  3. (en) Johan Djourou joins Birmingham City on loan
  4. Djourou opération du cartilage
  5. La blessure de Djourou est moins grave que prévu
  6. Deux ans de plus pour Djourou, francefootball.fr, 9 février 2012.
  7. « Djourou prêté à Hanovre », sur lequipe.fr, Groupe Amaury, (consulté le ).
  8. Djourou a signé à Hambourg, 20min.ch, 1er juillet 2013.
  9. « Hambourg, Johan Djourou prolonge / Goal.com », sur goal.com (consulté le ).
  10. FIFA Coupe du monde 2018: Johan Djourou sans club!, rts.ch, 28 juin 2018.
  11. « Contrat résilié pour Johan Djourou avec la SPAL », sur lequipe.fr, Groupe Amaury, (consulté le ).
  12. Nicolas Jacquier, « Djourou et le FC Sion: marché conclu », sur lematin.ch, (consulté le ).
  13. Coronavirus : Sion licencie neuf joueurs ayant refusé le chômage technique
  14. Johan Djourou porte plainte contre le FC Sion
  15. « Djourou et Constantin enterrent la hache de guerre », sur lematin.ch, .
  16. « Xamax engage Djourou et Kouassi », Le Matin,‎ (ISSN 1018-3736, lire en ligne, consulté le )
  17. « Johan Djourou: «Une flamme s’est allumée» », Le Matin,‎ (ISSN 1018-3736, lire en ligne, consulté le )
  18. « Foot: Johan Djourou tente l'aventure danoise », sur RTSSport.ch, (consulté le )
  19. « Foot: Johan Djourou range ses crampons », sur RTSSport.ch, (consulté le )
  20. « Johan Djourou nouveau consultant de la RTS pour les matches de l'équipe de Suisse », sur RTSSport.ch, (consulté le )
  21. « Johan Djourou - Données de performance par compétition », sur transfermarkt.fr (consulté le ).
  22. « Fiche de Johan Djourou », sur footballdatabase.eu
  23. (en) « Fiche de Johan Djourou », sur national-football-teams.com.

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :