Birsfelden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Birsfelden
Birsfelden
Les quais de la Birse à Birsfelden
Blason de Birsfelden
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Bâle-Campagne Bâle-Campagne
District Arlesheim
Maire Hugo Holm
NPA 4127
N° OFS 2766
Démographie
Population
permanente
10 410 hab. (31 décembre 2017)
Densité 4 131 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 33′ 12″ nord, 7° 37′ 24″ est
Altitude 259 m
Superficie 2,52 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Birsfelden
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Bâle-Campagne

Voir sur la carte administrative du Canton de Bâle-Campagne
City locator 14.svg
Birsfelden

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Birsfelden

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Birsfelden
Liens
Site web www.birsfelden.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Birsfelden est une commune suisse du canton de Bâle-Campagne, située dans le district d'Arlesheim.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Birsfelden mesure 2,52 km2[2].

La commune est située à l’embouchure de la Birse, sur les bords du Rhin, à une altitude de 259 mètres. Elle jouxte la ville de Bâle.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Birsfelden compte 10 410 habitants fin 2017[1]. Sa densité de population atteint 4 131 hab./km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Birsfelden doit son développement à la frontière cantonale née de la séparation entre Bâle-Ville et Bâle-Campagne en 1833. En 1875, Birsfelden s’est séparée de Muttenz pour devenir une commune autonome.

Le 7 juin 2009, une place "Anne Frank" est inaugurée en hommage à la jeune juive morte en 1944 dans un camp de concentration. Son père, Otto Frank, a vécu dans le village après la guerre jusqu'à sa mort en 1980.

Économie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Bilan de la population résidente permanente (total) selon les districts et les communes, en 2017 », sur Office de la Statistique du Canton de Bâle-Campagne (consulté le 30 septembre 2018)
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :