Münchenstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Münchenstein
Münchenstein
La Birse à Münchenstein.
Blason de Münchenstein
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Bâle-Campagne Bâle-Campagne
District Arlesheim
Localité(s) Münchenstein Dorf, Neumünchenstein, Neuewelt/Brüglingen
NPA 4142
No OFS 2769
Démographie
Population
permanente
12 146 hab. (31 mars 2019)
Densité 1 692 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 31′ 00″ nord, 7° 37′ 00″ est
Altitude 297 m
Superficie 7,18 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Münchenstein
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Bâle-Campagne
Voir sur la carte administrative du Canton de Bâle-Campagne
City locator 14.svg
Münchenstein
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Münchenstein
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Münchenstein
Liens
Site web www.muenchenstein.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Münchenstein est une ville et une commune suisse du canton de Bâle-Campagne, située dans le district d'Arlesheim.

La municipalité, qui est limitrophe de la ville de Bâle, abrite le siège du département de sport de l'université de Bâle, le campus de la Haute école spécialisée de Bâle pour l'art et le design, le Schaulager conçu par Herzog & de Meuron, qui sert à la fois de musée d'art et d'institut de recherche en art, ainsi que la Villa Merian et son vaste jardin à l'anglaise associé[3]. Elle est surtout connue pour être la ville natale du tennisman Roger Federer.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue aérienne (1967)
La Villa Merian

Selon l'Office fédéral de la statistique, Münchenstein mesure 7,18 km2[2]. La commune s’étend des deux côtés de la Birse.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Münchenstein compte 12 146 habitants fin 2019[1]. Sa densité de population atteint 1 692 hab./km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Connue sous le nom d’initiative de Münchenstein, une initiative demandant l’introduction d’un service civil a été rejetée par le peuple suisse en 1977. Elle avait été lancée par des professeurs du gymnase de Münchenstein.

Économie[modifier | modifier le code]

  • Siège de Dalasta, fabricant de bonbons
  • Siège du groupe Beiersdorf
  • Elektra Birseck, distributeur d’énergie
  • Arpida, biotechnologies
  • Robusta, fabricant de lits

Culture[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Villa Ehinger, construite en 1829-32
  • Domaine de Brüglingen, fermes et villa Merian
  • Bruckgut, résidence campagnarde, construite en 1759-61
  • Hammerschmiede (forge), l’un des bâtiments utilitaires de l’étang Saint-Alban
  • Bâtiments de l'ancienne fonderie Haas (Haas'sche Schriftgießerei), par l'architecte Karl Gottlieb Koller (1921)

Transports[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Bilan de la population résidente permanente (total) selon les districts et les communes, en 2019 », sur Office de la Statistique du Canton de Bâle-Campagne (consulté le 30 septembre 2018)
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. (de) « Baustart für den Neubau des Departements für Sport, Bewegung und Gesundheit », sur www.unibas.ch (consulté le 21 avril 2021)
  4. Geschichte der Basler Chemie von Martin Herzog
  5. The history of Van Bearle AG, Homepage

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :