Belp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la géographie de la Suisse
Cet article est une ébauche concernant la géographie de la Suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Belp
Blason de Belp
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Arrondissement Berne-Mittelland
Code postal 3123
N° OFS 0861
Démographie
Population 11 346 hab. (31 décembre 2013)
Densité 645 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 53′ 30″ Nord 7° 29′ 50″ Est / 46.891662, 7.497225
Altitude 521 m
Superficie 1 759 ha = 17,59 km2
Divers
Langue allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

Voir sur la carte administrative du Canton de Berne
City locator 14.svg
Belp

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Belp

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Belp
Liens
Site web www.belp.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Belp est une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif de Berne-Mittelland.

Géographie[modifier | modifier le code]

Belp est une ville du Plateau suisse, située dans la vallée de la Gürbe, à 10 kilomètres à vol-d’oiseau de Berne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des fouilles archéologiques ont montré que la région de Belp était déjà peuplée aux environs de 1200 av. J.-C.

La première mention documentaire de Belp remonte à 1107. L'église de Belp figure en 1228 pour la première fois dans la liste des églises de l'évêché de Lausanne.

Au château Hohburg, construit 1125, les barons de Belp-Montenach résidaient. En 1298 les barons luttaient aux côtés de Fribourg contre la ville de Berne.

Les barons durent céder Belp à la ville de Berne. En 1803, Belp devint le siège du district de Seftigen.

Transport[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Église Saints-Pierre-et-Paul
  • Ancien château, construit au XVIe siècle
  • Nouveau château, bâtiment baroque construit en 1740

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]