Chêne-Bougeries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chêne-Bougeries
Chêne-Bougeries
Temple de Chêne-Bougeries.
Blason de Chêne-Bougeries
Armoiries
Chêne-Bougeries
Logo
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Genève Genève
Communes limitrophes Cologny, Vandœuvres, Chêne-Bourg, Thônex, Veyrier, Genève
Maire
Mandat
Jean-Michel Karr (Les Verts)
2023-2024
NPA 1224 Chêne-Bougeries
1231 Conches
No OFS 6612
Démographie
Gentilé Chênois
Population
permanente
13 261 hab. (31 décembre 2022)
Densité 3 211 hab./km2
Langue Français
Géographie
Coordonnées 46° 11′ 52″ nord, 6° 11′ 16″ est
Altitude 420 m
Min. 391 m
Max. 430 m
Superficie 4,13 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
Chêne-Bougeries
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
Chêne-Bougeries
Géolocalisation sur la carte : canton de Genève
Voir sur la carte administrative du canton de Genève
Chêne-Bougeries
Liens
Site web www.chene-bougeries.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Chêne-Bougeries est une commune suisse du canton de Genève, elle englobe plusieurs quartiers à la périphérie de la ville de Genève.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Chêne-Bougeries est située à l'est de la ville de Genève, qu'elle jouxte. La majeure partie de son territoire est classée en zone villa avec par exemple le quartier de Conches, l'autre partie est classée zone immeuble avec par exemple le quartier de la Gradelle.

La commune de Chêne-Bougeries s'étend sur 4,13 km2[2]. 83,1 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 10,1 % à des surfaces agricoles, 5,8 % à des surfaces boisées et 1,0 % à des surfaces improductives.

La commune comprend les quartiers de Conches, Grange-Canal, la Gradelle. Elle est limitrophe de Cologny, Vandœuvres, Chêne-Bourg, Thônex, Veyrier et Genève.

Lieux-dits[modifier | modifier le code]

Les lieux-dits de la commune de Chêne-Bougeries.

La nomenclature des lieux-dits de la commune a été établie entre 1932 et 1953 lors de la création du plan d'ensemble du canton de Genève.

Conches[modifier | modifier le code]

Le quartier de Conches se trouve entre le quartier de Florissant et la commune de Veyrier, sur la commune de Chêne-Bougeries et est limité au sud par une boucle de l'Arve.

Les habitants du quartier se nomment les Conchois[3].

De 1976 à 2013, on y trouve l'annexe du musée d'ethnographie de Genève dans l'ancienne maison Lombard, au 7, chemin Calandrini[4]. Depuis le 3 octobre 2015, la Maison de la Créativité y prend place, et offre un espace de rencontre ludique et culture, pour les enfants jusqu'à 6 ans et leurs parents[5].

Population[modifier | modifier le code]

Gentilé[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune se nomment les Chênois[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

Chêne-Bougeries compte 13 261 habitants au 31 décembre 2022 pour une densité de population de 3 211 hab/km2[1]. Sur la période 2010-2019, sa population a augmenté de 20,2 % (canton : 10,1 % ; Suisse : 9,4 %)[2].

Évolution de la population de Chêne-Bougeries entre 1850 et 2020[7],[1]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Le Conseil administratif est composé de 3 conseillers administratifs, dont l'un est nommé maire pour une année. Les trois conseillers se répartissent les dicastères pour la législature de 5 ans.

Le Conseil municipal est composé de 27 membres. Il est dirigé par un bureau composé d'un président, d'un vice-président et d'un secrétaire. Des commissions, dans lesquelles les partis élus au conseil municipal sont représentés par 1 ou 2 commissaires, proportionnellement à leur nombre de sièges en plénière, traitent des sujets particuliers : finances, bâtiments, affaires sociales, etc.

Membres du Conseil administratif (législature 2020-2025)[modifier | modifier le code]

L'exécutif de la commune, entré en fonction le , se compose de la façon suivante :

Membres du Conseil administratif actuel (législature 2020-2025)[8]
Identité Étiquette Fonction

(Période 2023-2024)

Dicastères
Florian Gross Les Verts Conseiller administratif Finances et contrôle de gestion
Infrastructures et bâtiments
Plan Climat Communal
Service technique communal
Espaces extérieurs extensifs
Sports
Marion Garcia-Bedetti PLR Conseillère administrative Police municipale
Cohésion sociale et Santé
Petite enfance, Ecoles et Jeunesse
Culture
Jean-Michel Karr Les Verts Maire Territoire, patrimoine bâti et village
Biodiversité, patrimoine naturel et mobilité
Feu, ORPC Seymaz et sauveteurs
Arrondissement d'état civil Chêne-Bougeries et Voirons
Administration, technologies et communication

Liste des conseillers administratifs[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers administratifs successifs
(depuis 1979) [9]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
Pierre Kyburz PLS -Maire en 1983-1984, 1986-1987, 1987-1988 et 1990-1991
-Président de l'Association des communes genevoises de 1988 à 1991
Marie-Alix Gouda PRD
François Grosjean Avenir Chênois [N 1] Député au Grand Conseil du canton de Genève de 1989 à 1993
Béatrice Grandjean-Kyburz PLR [N 2]
Claude Rivoire PLS
Emile Biedermann PLR [N 3]
Francis Walpen PLR [N 2] Député au Grand Conseil du canton de Genève de 2005 à 2013
Jean Locher PLR Maire en 2015-2016 et 2019-2020
en cours Jean-Michel Karr Les Verts Maire en 2017-2018, 2020-2021 et depuis le
en cours Marion Garcia-Bedetti PLR Maire en 2016-2017, 2018-2019 et 2022-2023
en cours Florian Gross Les Verts Maire en 2021-2022

Conseil municipal (législature 2020-2025)[modifier | modifier le code]

Lors des élections municipales du , le Conseil municipal, composé de 27 membres, est renouvelé et représenté de la façon suivante[10] :

Parti Voix Suffrages en % +/- Sièges +/-
Parti libéral-radical (PLR) 1206 40,44% en diminution 6,61
11  /  27
en diminution 3
Les Verts (PES) 1062 34,68 % en augmentation 8,89
10  /  27
en augmentation 3
Le Centre (LC) -

Vert'libéraux (PVL)

400 13,64 % en augmentation 13,64
3  /  27
en augmentation 3
Alternatives pour Chêne-Bougeries 317 11,24 % en diminution 2,16
3  /  27
en diminution 1

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

D'argent au chêne au naturel[11].

Patrimoine bâti[modifier | modifier le code]

La forme elliptique du temple de Chêne-Bougeries est bien particulière, liée à la foi protestante[12]. Ce bâtiment a été inauguré en 1758, sur les plans de Jean-Louis Calandrini. Le temple est un monument historique du canton de Genève depuis 1921 et fait partie de l'inventaire suisse des biens culturels d'importance nationale et régionale depuis 1959, tout comme l'ancienne Grange Falquet.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]


Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Membre du Parti libéral jusqu'en .
  2. a et b Membre du Parti libéral jusqu'au .
  3. Membre du Parti radical jusqu'au .

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel » Accès libre, sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  2. a b et c « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes » Accès libre [xls], sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. Paul Fehlmann, Ethniques, surnoms et sobriquets des villes et villages en Suisse romande, Haute-Savoie et alentour, dans la vallée d'Aoste et au Tessin, Genève, Jullien, , 274 p. (ISBN 2-88412-000-9), p. 33
  4. Christian Delécraz, « Le MEG Conches ferme ses portes. Trente-sept ans d'ethnographie en liberté », Totem. Journal du Musée d'Ethnographie de Genève,‎ , p. 4-7 (lire en ligne)
  5. « présentation de la maison - La maison de la créativité », La maison de la créativité,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Paul Fehlmann, Ethniques, surnoms et sobriquets des villes et villages en Suisse romande, Haute-Savoie et alentour, dans la vallée d'Aoste et au Tessin, Genève, Jullien, , 274 p. (ISBN 2-88412-000-9), p. 28
  7. « Évolution de la population des communes 1850-2000 » Accès libre, sur Office fédéral de la statistique, (consulté le ).
  8. « Les conseillers administratifs », sur Ville de Chêne-Bougeries, (consulté le ).
  9. « Résultats de l'élection du 2 mai 1999 », sur ge.ch (consulté le ).
  10. « Chêne-Bougeries - Résultats détaillés - Élection des conseils municipaux du 15 mars 2020 - République et canton de Genève - GE.CH », sur ge.ch (consulté le ).
  11. Louis Mühlemann, Armoiries et drapeaux de la Suisse : recueil officiel des armoiries et drapeaux pour les 700 ans de la Confédération, Lengnau, Bühler, , 159 p., p. 152
  12. « Un temple elliptique, symbole de la foi réformée et monument historique », site de la commune.
  13. « (Dictionnaire biographique du Canada) AUBIN, NAPOLÉON (baptisé Aimé-Nicolas) », sur biographi.ca, (consulté le ).
  14. « Delon for President! », sur swissinfo.ch, (consulté le ).