Le Locle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Locle
Blason de Le Locle
Héraldique
La façade nord de l'hôtel de ville.
La façade nord de l'hôtel de ville.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Neuchâtel Neuchâtel
District Locle[1]
Président(e) Cédric Dupraz (POP)
NPA 2400
N° OFS 6436
Démographie
Gentilé Loclois/Locloise
Population 10 433 hab. (31 décembre 2016)
Densité 451 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 03′ 25″ nord, 6° 44′ 55″ est
Altitude 1 047 m
Min. 907 m
Max. 1 312 m
Superficie 2 314 ha = 23,14 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Neuchâtel

Voir sur la carte administrative du Canton de Neuchâtel
City locator 14.svg
Le Locle

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Le Locle

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Le Locle
Liens
Site web www.lelocle.ch
Sources
Référence population suisse[2]
Référence superficie suisse[3]

Le Locle est une ville et une commune suisse du canton de Neuchâtel, située dans le district du Locle dont elle est le chef-lieu.

Avec sa voisine La Chaux-de-Fonds, elle est inscrite au patrimoine mondial pour son « urbanisme horloger ». La ville se distingue entre 2006 et 2011 par le classement émis par le magazine Bilanz, qui la place comme ville la moins agréable à vivre en Suisse[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune comprend, entre autres les quartiers du Col-des-Roches, du Crozot, de la Jaluse, du Prévoux, du Quartier, des Jeanneret et des Replattes. Elle est limitrophe des Brenets, de la Chaux-de-Fonds, des Ponts-de-Martel, des Planchettes, de la Chaux-du-Milieu et du Cerneux-Péquignot. Le Locle est une ville frontalière, limitrophe de Villers-le-Lac dans le département français du Doubs. Au sud de la commune se trouve le Grand Sommartel. Elle relié à La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel par la route principale 20 et l'autoroute J20.

Selon l'Office fédéral de la statistique, Le Locle mesure 23,14 km2[3]. 16,0 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 53,8 % à des surfaces agricoles, 30,0 % à des surfaces boisées et 0,2 % à des surfaces improductives.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon les statistiques officielles de la commune, Le Locle compte 10 386 habitants à fin mai 2014. Sa densité de population atteint 448,8 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population du Locle entre 1850 et 2010[5] :

Politique[modifier | modifier le code]

La ville a dans son parlement une forte majorité de gauche, avec le Parti ouvrier et populaire abréviation (POP) comme parti le plus représenté (17 sur 41 sièges).

Le président de la commune est Cédric Dupraz (POP).

Le Locle est jumelée avec :

Culture[modifier | modifier le code]

Rue du Crêt Vaillant 28, domicile de l'horloger Houriet.

Hans Christian Andersen, poète et conteur danois, a séjourné au Locle par trois fois. Une plaque commémorative le rappelle, elle est située Crêt Vaillant 28, maison de l'horloger Houriet. Une rue à l'est de la ville porte également son nom.

Le Locle accueille chaque année le Rock Altitude Festival à la patinoire de la ville. De nombreux groupes régionaux et internationaux s'y produisent.

Patrimoine mondial de l'humanité[modifier | modifier le code]

En 2007, Le Locle et La Chaux-de-Fonds envoient leur dossier de candidature en tant qu'urbanisme horloger. L'Unesco examine le dossier en 2008 et, un an plus tard, confirme l'inscription du Locle et de La Chaux-de-Fonds au patrimoine mondial pour « la valeur universelle exceptionnelle de leur urbanisme horloger »[6].

Musées[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Pour le patrimoine « urbanisme horloger » voir aussi : La Chaux-de-Fonds / Le Locle, urbanisme horloger

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :