Brigue-Glis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brigue et Glis.

Brigue-Glis
(de) Brig-Glis
Brigue-Glis
Vue sur la ville de Brigue et le Glishorn.
Blason de Brigue-Glis
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Brigue
Localité(s) Brigue, Brigerbad, Gamsen, Glis
Président(e) Louis Ursprung
NPA 3900
N° OFS 6002
Démographie
Population
permanente
13 158 hab. (31 décembre 2016)
Densité 346 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 19′ 00″ nord, 7° 58′ 00″ est
Altitude 691 m
Superficie 38,08 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Brigue-Glis
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

Voir sur la carte administrative du Canton du Valais
City locator 14.svg
Brigue-Glis

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Brigue-Glis

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Brigue-Glis
Liens
Site web www.brig-glis.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Brigue-Glis, appelée en allemand Brig-Glis, est une ville et une commune suisse du canton du Valais, située dans le district de Brigue dont elle est le chef-lieu. La principale localité de la commune est Brigue.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Brigue-Glis mesure 38,08 km2[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Brigue-Glis compte 13 158 habitants fin 2016[1]. Sa densité de population atteint 345,5 hab./km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune a été formée en 1972, lors de la fusion des communes de Brigue, Brigerbad et Glis.

Brigue-Glis a été nommé Ville alpine de l'année en 2008 pour son engagement au soutien de la Convention alpine et dans le développement durable.

Économie[modifier | modifier le code]

  • EWBN-Gruppe, production d’énergie électrique

Médias[modifier | modifier le code]

  • RhoneZeitung RZ

Écoles[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Château de Stockalper, construit entre 1658 et 1678.
  • Église du Collège Spiritus Sanctus, construite entre 1675 et 1685.
  • Chapelle St. Antonius Eremita, construite en 1304 et transformée aux XVe et XVIIIe siècles.
  • Église des Ursulines Sainte-Trinité, érigée en 1732.
  • Chapelle Saint-Sébastien, construite en 1636.
  • Église paroissiale du Sacré-Cœur, construite entre 1967 et 1970.

Transports[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]