Troinex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Troinex
Troinex
La mairie et l'épicerie du village.
Blason de Troinex
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Genève Genève
Communes limitrophes Bardonnex, Plan-les-Ouates, Veyrier, Bossey
Maire Guy Lavorel (Entente communale)
2020-2025
NPA 1256
No OFS 6641
Démographie
Gentilé Troinésien/Troinésienne
Population
permanente
2 520 hab. (31 décembre 2019)
Densité 737 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 09′ 38″ nord, 6° 08′ 55″ est
Altitude 435 m
Min. 412 m
Max. 465 m
Superficie 3,42 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Troinex
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Genève
Voir sur la carte administrative du Canton de Genève
City locator 14.svg
Troinex
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Troinex
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Troinex
Liens
Site web www.troinex.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Troinex est une commune suisse du canton de Genève.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Troinex mesure 3,42 km2[2]. 26,2 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 66,6 % à des surfaces agricoles et 7,3 % à des surfaces boisées.

La commune est limitrophe de Veyrier, Bardonnex et Plan-les-Ouates, ainsi que de la commune française de Bossey en Haute-Savoie.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1780, la paroisse de Bossey est érigée par le roi de Sardaigne Victor-Amédée III, à laquelle sera annexée celle de Troinex[3].

Lors de l'occupation du duché de Savoie par les troupes révolutionnaires françaises, Bossey et Troinex s'associent pour créer une nouvelle commune en 1793[3]. Elle intègre le département du Mont-Blanc, puis en 1798 le département du Léman à la suite de l'annexion de Genève. Redevenue provisoirement savoyarde après les défaites de Napoléon Ier; le traité de Turin, signé le par Victor-Emmanuel Ier, roi de Sardaigne, céde au canton de Genève plusieurs communes, dont Troinex qui est alors inclus dans la commune de Veyrier.

Le Veyrier se divise en communes de Veyrier et commune de Troinex.

Démographie[modifier | modifier le code]

Fin 2019[1], l'Office fédéral de la statistique décompte 2 520 habitants à Troinex. La densité de population y atteint 737 hab./km2. La plupart de la population (à partir de 2000) parle le français (86,1%), l'allemand étant la deuxième langue parlée (3,9%) et l'anglais la troisième (3,7%). Il y a 24 personnes qui parlent italien et 2 personnes qui parlent le romanche.

Le graphique qui suit résume l'évolution de la population de Troinex entre 1850 et 2018[4] :

Politique et administration[modifier | modifier le code]

L'exécutif de la commune de Troinex compte trois membres : le maire de la commune et deux adjoints. Les membres sont élus pour une période de cinq ans.

Le Conseil municipal de Troinex (pouvoir législatif de la commune) compte 17 membres. Les conseillers municipaux sont élus pour une période de cinq ans. Le Conseil municipal exerce des fonctions délibératives et consultatives mais il ne peut pas rédiger des lois.

Élection de l'exécutif communal (15 mars et 5 avril 2020)[modifier | modifier le code]

Résultats du premier tour de l'exécutif du [5]
Nom des candidats Suffrages Fonction Parti Statut
LAVOREL Guy Maire Entente communale Élu tacitement
HIRSCH Béatrice Adjointe Entente communale Élue tacitement
TRUAN Marc Adjoint Entente communale Élu tacitement

Anciennes élections[modifier | modifier le code]

Résultats du premier tour de l'élection complémentaire du [6]
Nom des candidats Suffrages Fonction Parti Statut
HIRSCH Béatrice 465 Adjointe PDC Élue
CALAME Fabrice 344 Adjoint Les Verts Non élu
Majorité absolue 411
Participation 49,91%
Résultats du premier tour de l'exécutif du [7]
Nom des candidats Suffrages Fonction Parti Statut
LAVOREL Guy 577 Maire Entente communale Élu
TRUAN Marc 531 Adjoint PLR Élu
COURBAT Lionel 440 Adjoint PDC Élu
BERTHET Jean 275 Adjoint PDC Non élu
Majorité absolue 392
Participation 50,03%
Résultats de l'élection complémentaire du [8]
Nom des candidats Suffrages Fonction Parti Statut
MAGNENAT Jacques 566 Adjoint Entente communale Élu
Participation 45,31%
Résultats de l'élection de l'exécutif du [9]
Nom des candidats Suffrages Fonction Parti Statut
VAN LOON Potter 437 Maire PLS Élu
LAVOREL Guy 489 Adjoint Entente communale Élu
MEYNARD Yves 458 Adjoint PDC Réélu
SCHNEIDER-BIDAUX Brigitte 313 Adjointe Les Verts Non élue
Participation 51,92%
Résultats de l'élection de l'exécutif du [10]
Nom des candidats Suffrages Fonction Parti Statut
MAGNENAT Jacques 482 Maire PLS Réélu
BUCLIN Paul 521 Adjoint Hors-Parti Réélu
MEYNARD Yves 463 Adjoint PDC Réélu
Participation 39,95%
Résultats de l'élection de l'exécutif du [11]
Nom des candidats Suffrages Fonction Parti Statut
MAGNENAT Jacques 452 Maire PLS Réélu
BUCLIN Paul 493 Adjoint Hors-Parti Réélu
MEYNARD Yves 418 Adjoint PDC Réélu
BERTHET Jean 398 Adjoint Troinex autrement Non élu
Participation 51,92%
Résultats de l'élection de l'exécutif du [12]
Nom des candidats Suffrages Parti Fonction Statut
MAGNENAT Jacques 440 Maire PLS Élu
BUCLIN Paul 465 Adjoint Hors-Parti Élu
MEYNARD Yves 412 Adjoint PDC Élu
BERTHET Jean 158 Adjoint Troinex autrement Non élu
Participation 53,16%

Membres de l’exécutif communal (législature 2020-2025)[modifier | modifier le code]

L'exécutif de la commune, entré en fonction le , se compose de la façon suivante[13] :

Membres de l’exécutif communal actuel (législature 2020-2025)
Identité Étiquette Fonction Dicastères
Guy Lavorel Indépendant Maire Urbanisme, Aménagement du territoire et Constructions (délégué)
Bâtiments (délégué)
Mobilité (délégué)
Environnement (délégué)
EMS de Drize (délégué)
Béatrice Hirsch PDC Adjointe Affaires sociales (déléguée)
Petite enfance, École et Jeunesse (déléguée)
Culture, Sport et Loisirs (déléguée)
Marc Truan PLR Adjoint Finances et Taxe professionnelle communale (délégué)
Sécurité publique (délégué)
Administration générale (délégué)

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs (depuis 1999)[14]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
Jacques Magnenat PLR[N 1] Adjoint au maire de 2014 à 2015 [14]
Potter Van Loon PLR
en cours Guy Lavorel Indépendant Adjoint au maire de 2011 à 2015

Conseil municipal (2020-2025)[modifier | modifier le code]

À la suite des élections municipales du , le conseil municipal, composé de 17 membres (ainsi que d'un bureau avec un président, un vice-président et un secrétaire), est renouvelé, et est représenté de la manière suivante[15]:

Parti Voix Suffrages en % +/- Sièges +/-
HORS PARTI
(HP)
284 34,05% en augmentation 10,30
6  /  17
en augmentation 2
Les Verts/Parti écologiste suisse

(VERTS/PES)

190 22,50% en diminution 1,20
4  /  17
en stagnation 0
Parti libéral-radical
(PLR)
186 22,35% en diminution 15,30
4  /  17
en diminution 3
Parti démocrate-chrétien (PDC) -

Vert'libéraux (PVL)

102 13,99% en augmentation 13,99
2  /  17
en augmentation 2
Parti socialiste suisse
(PSS)
59 7,11% en augmentation 7,11
1  /  17
en augmentation 1

Historique des compositions[modifier | modifier le code]

Nombre de sièges par parti au conseil municipal (1999-2020)[16]
Partis 1999-2003
(15 sièges)
2003-2007
(17 sièges)
2007-2011
(17 sièges)
2011-2015
(17 sièges)
2015-2020
(17 sièges)
Parti libéral-radical - - - - 7
Les Verts - - - 3 4
Hors-parti 3 5 5 4 4
Parti démocrate-chrétien 3 3 3 4 2
Anciens partis représentés
Parti socialiste - 3 3 - -
Parti libéral suisse 6 6 6 4 -
Alternative - - - 2 -
Troinex autrement 3 - - - -

Religion[modifier | modifier le code]

Église arménienne.

Elle abrite le siège de l'Église apostolique arménienne pour la Suisse occidentale[17] et abrite également une église catholique romaine[18] et une église protestante[19].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église apostolique arménienne Saint-Hagop, construite en 1969.

La Pierre aux Dames[modifier | modifier le code]

En 1819 a été découvert un ensemble mégalithique du Néolithique sur la commune de Troinex. Des fouilles sont entreprises en 1847 autour d’un bloc de granit qui a retenu l'attention car quatre figures féminines sont sculptées sur l’une de ses faces. Cette « Pierre aux Dames » a probablement été gravée à l'époque gallo-romaine, elle est transportée au parc des Bastions en 1872, puis au musée d'art et d'histoire en 1942[20]. Elle a été classée par le Conseil d’État en 1921[21]. Une copie en fibre de verre a été réalisée en 1998 et restaurée en 2006, elle se trouve sur la place de la mairie[22].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

La Pierre aux Dames[modifier | modifier le code]

  • Louis Blondel, « L’ensemble mégalithique de la Pierre-aux-Dames à Troinex », Genava, no 21,‎ , p. 57-79
  • W. Deonna, « Légendes et traditions d’origine iconographique : Les quatre amantes de la « Pierre aux Dames » », Genava, no 2,‎ , p. 277-279
  • B. Reber, « La Pierre-aux-Dames de Troinex-sous-Salève », Revue savoisinenne, no 32,‎ , p. 209-2018

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le )
  3. a et b « Bossey », sur le site de mutualisation des Archives départementales de la Savoie et de la Haute-Savoie - sabaudia.org (consulté le ), Ressources - Les communes.
  4. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )
  5. « Troinex - Résultats détaillés - Élection des exécutifs communaux (premier tour) du 15 mars 2020 - République et canton de Genève - GE.CH », sur www.ge.ch (consulté le )
  6. « Troinex - Résultats détaillés - Élection complémentaire du 21 mai 2017- République et canton de Genève - GE.CH », sur www.ge.ch (consulté le )
  7. « Résultats de l'élection du 19 avril 2015 », sur www.ge.ch (consulté le )
  8. « Troinex - Résultats détaillés - Élection complémentaire du 28 septembre 2014 - République et canton de Genève - GE.CH », sur www.ge.ch (consulté le )
  9. « Troinex - Résultats détaillés - Second tour de l'élection des exécutifs communaux du 17 avril 2011 - République et canton de Genève - GE.CH », sur www.ge.ch (consulté le )
  10. « Troinex - Résultats détaillés - Second tour de l'élection des exécutifs communaux du 29 avril 2007 - République et canton de Genève - GE.CH », sur www.ge.ch (consulté le )
  11. « Thônex - Résultats détaillés - Second tour de l'élection des exécutifs communaux du 4 mai 2003 - République et canton de Genève - GE.CH », sur www.ge.ch (consulté le )
  12. « Troinex - Résultats détaillés - Second tour de l'élection des exécutifs communaux du 2 mai 1999 - République et canton de Genève - GE.CH », sur www.ge.ch (consulté le )
  13. « Russin en ligne: Exécutif », sur www.troinex.ch (consulté le )
  14. a et b « Elections », sur ge.ch.
  15. « Troinex- Résultats détaillés - Élection des conseils municipaux du 15 mars 2020 - République et canton de Genève - GE.CH », sur www.ge.ch (consulté le )
  16. https://www.ge.ch/elections/
  17. www.armenian.ch: Switzerland (West)
  18. « Paroisse Sainte-Marie-Madeleine de Troinex »
  19. « Accueil - Paroisse de Troinex-Veyrier », sur Paroisse de Troinex-Veyrier (consulté le )
  20. Dominique Zumkeller, « Troinex » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  21. « Recensement architectural du canton de Genève : Pierre aux Dames (Bloc erratique) », sur etat.geneve.ch, Office du patrimoine et des sites (consulté le )
  22. Jacques Magnenat, « Troinex : entre ville et campagne », sur www.ge.ch (consulté le ).
  1. Membre du parti libéral jusqu'au .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]