Stade de France 98 Johnny allume le feu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade de France 98 Johnny allume le feu
Live de Johnny Hallyday
Sortie
Enregistré Le 5, 6 et 11 septembre 1998
Stade de France

Albums de Johnny Hallyday

Stade de France 98 Johnny allume le feu est le 20e album live de Johnny Hallyday, il sort en novembre 1998.

L'album est réalisé par Steve Boyer.

Historique[modifier | modifier le code]

En cette année de coupe du monde de football en France et aussi d'inauguration du Stade de France, Johnny Hallyday est le premier artiste français à présenter un spectacle au Stade de France[N 1]. Trois représentations, les 4,5 et 6 septembre sont prévues. Alors que le stade est comble, la pluie a raison de la première, qui est annulée quelques minutes avant l'heure où elle devait initialement débuter. Un concert de remplacement est organisé le 11 septembre et joué sous une pluie diluvienne[1].

Autour de l'album[modifier | modifier le code]

  • Références originales :
    • Double CD (28 titres) - référence originale : Mercury Philips 538 580
    • Coffret 4 vinyles (36 titres, récital intégral) - référence originale : Mercury Philips 538294-1 (tirage limité et numéroté à 3 000 exemplaires)
    • Long Box triple CD (36 titres) - référence originale : Mercury Philips 538 294-2
      • existe sous deux pochettes différentes : La première standard et la seconde avec photo du recto en relief (tirage limité et numéroté à 150 000 exemplaires)
  • édition 2003 en triple CD avec son remastérisé - référence originale : Mercury Universal 077 228-2

Titres[modifier | modifier le code]

  • Nous ne citons les auteurs compositeurs que pour les titres inédits du récital
  • # = Titres présents sur le double album de 28 titres
No Titre Auteur(s) Durée
1. Introduction (instrumental) # Yvan Cassar - Éric Chevalier
2. La musique que j'aime #
3. Rock'n roll man #
4. Je veux te graver dans ma vie
5. La fille aux cheveux clairs #
6. Noir c'est noir #
7. Les coups #
8. Jusqu'à minuit #
9. Je suis seul #
10. Aussi dur que du bois-Knock On Wood (avec Lionel Richie) # Steve Crooper - Wilson Pickett - adaptation : Georges Aber
11. Derrière l'amour
12. Rock'n'roll attitude (avec Pascal Obispo) #
13. Oh ! Ma jolie Sarah #
14. Et puis je sais (avec Patrick Bruel) #
15. Medley acoustique : Quand revient la nuit, Laura, Retiens la nuit, Si j'étais un charpentier, J'ai oublié de vivre
16. Joue pas de rock'n roll pour moi
17. Salut Charlie (avec Michel Mallory à l'harmonica) #
18. Gabrielle #
19. Peter Gunn (instrumental) Henry Mancini
20. Je suis né dans la rue #
21. Le pénitencier (avec Florent Pagny) #
22. La génération perdue
23. Le bon temps du rock'n roll #
24. Introduction symphonique (instrumental) # Yvan Cassar
25. Que je t'aime #
26. Ce que je sais #
27. Requiem pour un fou (avec Lara Fabian) #
28. Diego libre dans sa tête #
29. L'envie
30. J'la croise tous les matins (avec Jean-Jacques Goldman) #
31. Cet homme que voilà #
32. Mon petit loup (ça va faire mal ce soir) #
33. O Carole #
34. Dégage #
35. Allumer le feu #
36. Sur ma vie # Charles Aznavour

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Arrangements musicaux : Yvan Cassar
  • Direction musicale : Yvan Cassar, Érick Bamy
  • Guitares : Robin Le Mesurier - Brian Ray
  • Basse : Reggie Hamilton
  • Batterie : Abraham Laboriel Junior
  • Claviers : Timothy J. Moore
  • Piano, orgue Hammond : Thomas Michaël Canning
  • Cuivres Vine Street Horns : Harry Kim, Arturo Velasco, Daniel Fornero, Ray Hermann
  • Choristes : Jessica Plessel, Angélique Annonier, Johanna Ferdinand, Jerrika Jacques-Gustave, Sophia Perrot, Érick Bamy
  • Quatuor à cordes :
    • 1er violon : Hervé Cavelier
    • 2e violon : Christophe Brückert
    • Alto : Patrick Lemonnier
    • Cello : Jean-Philippe Audin
  • Orchestre Symphonique d'Europe, dirigé par Olivier Holt
    • 1er violon : Alain Kouznetzoff
  • Synthés : Éric Chevalier, Laurent Levesque, Nicolas Mallarte
  • Tambours japonais : Joël Grare, Nicolas Montazaud, David Core
  • Chorale : Les Chœurs de Paris XIII, (chef de chorale : Pierre Molina, assisté de Anne Mayer)

Set List Stade de France[modifier | modifier le code]

  • La musique que j’aime
  • Rock’n’roll man
  • Je veux te graver dans ma vie
  • La fille aux cheveux clairs
  • Medley Rhythm n’ Blues : Noir c’est noir, Les coups, Jusqu’à minuit, Je suis seul
  • Aussi dur que du bois / Knock on Wood (le 6 septembre uniquement, avec Lionel Richie)
  • Derrière l’amour
  • Rock’n’roll attitude (avec Pascal Obispo)
  • Oh ! ma jolie Sarah
  • Et puis je sais (avec Patrick Bruel)
  • Medley unplugged : Quand revient la nuit, Laura, Retiens la nuit, Si j’étais un charpentier, J’ai oublié de vivre
  • Joue pas de rock’n’roll pour moi
  • Salut Charlie (avec Michel Mallory)
  • Gabrielle
  • Peter Gunn Theme
  • Je suis né dans la rue
  • Le pénitencier (avec Florent Pagny)
  • La génération perdue
  • Le bon temps du rock’n’roll
  • Introduction Symphonique
  • Que je t’aime
  • Ce que je sais
  • Requiem pour un fou (avec Lara Fabian)
  • Diego, libre dans sa tête
  • L’envie
  • J’la croise tous les matins (avec Jean-Jacques Goldman)
  • Cet homme que voilà
  • Mon p’tit loup (ça va faire mal) (uniquement le 5 septembre)
  • Ô Carole
  • Dégage
  • Allumer le feu
  • Sur ma vie

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Avant lui, le , les Rolling Stones furent les premiers à donner un concert au Stade de France. Jean-Louis Aubert assure la première partie, ce qui fait de lui le premier chanteur français à s'y être produit.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Brieu, édition du Layeur, Johnny Hallyday une passion française, page 174.