Gabrielle (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gabrielle.
Gabrielle

Single
extrait de l'album Derrière l'amour
Face A Gabrielle
Face B Né pour vivre sans amour
Sortie
Enregistré Studio 92 - Boulogne-Billancourt (Drapeau de la France France)
Durée 2:55 (45 t et album) 3:11 (prise complète)
Genre Chanson française, chanson d'amour, pop rock
Format 33 tours - 45 tours
Auteur Long Chris, Patrick Larue
Compositeur Tony Cole (musician) (en)
Producteur Jacques Revaux
Label Philips

Singles

Clip vidéo

[vidéo] Johnny Hallyday - Gabrielle (1976) sur YouTube

Gabrielle est une chanson française d'amour pop rock, interprétée par Johnny Hallyday[1], sortie en 1976[2]. Reprise du titre anglais The King Is Dead (« Le Roi est mort ») de 1972, de l'auteur-compositeur-interprète australien Tony Cole, elle est adaptée en français par les paroliers Long Chris et Patrick Larue[3].

Troisième extrait de son 21e album Derrière l'amour, elle sort en 45 tours en septembre, chez Philips. N°1 en France, le single se vend à 500 000 exemplaires. Le chanteur la crée à la scène, à l'automne 1976, au cours du spectacle Johnny Hallyday Story au Palais des sports de Paris. Devenue un classique du tour de chant d'Hallyday, Gabrielle est restée inscrite à son tour de chant durant plus de quarante ans.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1976, Johnny Hallyday accepte sans grandes convictions, de reprendre cette chanson anglaise libre de droits de Tony Cole de 1972. Son ami le parolier Long Chris et Patrick Larue[4] l'adaptent en français, avec pour titre Gabrielle (du début de la version anglaise)[5]. Gabrielle devient finalement un des nombreux titres emblématiques du répertoire de Johnny Hallyday, au point d'être, depuis sa création au palais des sports de Paris en 1976, à l'ultime tournée en 2017 avec Les Vieilles Canailles, resté inscrite à chacun de ses tours de chant[6] (unique exception, le Rough Town Tour de 1994 ; voir l'album live À La Cigale).

Avec ce rock, Johnny Hallyday chante le dépit amoureux, le désir de rompre avec une certaine Gabrielle, usé par 10 ans de relation amoureuse sans voir le jour, comparable à une peine de forçat de l'amour, qu'il refuse de mourir d'amour enchaîné, qu'il ne veut plus être l’esclave de sa chair, et de s'essouffler sous ses cris. Qu'elle ne sait pas vraiment ce qu'elle veut, qu'elle refuse et fuit qu'il lui explique qu'elle confond le jour et la nuit, qu'elle brûle son esprit, et que son amour étrangle sa vie, qu'elle flotte dans son cœur, mais que c'est une illusion de douceur, que sa voix d'enfant, quand elle chante, glace son sang, qu'avec elle, il meurt chaque soir, et que l'enfer devient pour lui comme un espoir, qu'il veut partager avec elle la vie, et pas uniquement de l'amour dans son lit, et qu'il souhaite bonne chance à celui qui veut sa place.

Discographie[modifier | modifier le code]

1976

45 tours promotionnel hors commerce Philips 6837334[7] : Gabrielle, Merci

45 tours Philips 604292[7] : Gabrielle, Né pour vivre sans amour

La réédition de l'album Derrière l'amour en 2016, à l'occasion du quarantième anniversaire de la sortie de l'opus[8],[9], propose (notamment), une version plus longue de la chanson Gabrielle ; dite « prise complète », le morceau dure 3:11 contre 2:55 pour la version courante.

Discographie live :

Réception[modifier | modifier le code]

Le titre se classe no 1 des ventes en France durant 4 semaines au mois d’octobre[10] et s’écoule à plus de 500 000 exemplaires[11].

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1976) Meilleure position[12]
Drapeau de la Région flamande Région flamande 20
Drapeau de la France France 1

Reprises[modifier | modifier le code]

Gabrielle est reprise par Thomas Dutronc en 2017 sur l'album On a tous quelque chose de Johnny, et par Sylvie Vartan, en 2018, sur l'album Avec toi.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Nicolas Sarkozy l’interprète partiellement à la télévision en 2001, dans l'émission Thé ou Café de Catherine Ceylac[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]