Dans la chaleur de Bercy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans la chaleur de Bercy

Live de Johnny Hallyday
Sortie
Enregistré en 1990
Genre Rock
Pop
Live
Format 33 Tours (double LP) - Double CD
Label Philips

Albums de Johnny Hallyday

Singles

  1. (SP) Je ne suis pas un héros - Mystery Train / (CDS) id + Honky Tonk Women
    Sortie : 26 novembre 1990
  2. (SP) Diego libre dans sa tête - Mon p'tit loup (ça va faire mal) / (CDS) id + Be Bop a Lula
    Sortie : 18 mars 1991

Dans la chaleur de Bercy est le 14e album live de Johnny Hallyday, enregistré à Bercy en 1990, il sort le 21 janvier 1991.

L'album est réalisé par Jean-Pierre Janiaud.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est à Paris, sur la scène de Bercy, où il se produit pour la deuxième fois, que Johnny Hallyday commence son nouveau spectacle le Cadillac Tour.

Pour la première fois, le chanteur inscrit à son tour de chant Je ne suis pas un héros, chanson écrite pour lui en 1980 par Daniel Balavoine, (album À partir de maintenant). Celle-ci ayant été négligée par son interprète à l'époque, Balavoine enregistre sa propre version sur l'album Un autre monde et fait de Je ne suis pas un héros l'un de ses plus grands succès (il dédie par ailleurs le titre à un certain Jean-Philippe Smet). Sur la scène de Bercy, dans un juste retour des choses, Hallyday rend hommage à Balavoine. Cette version live de Johnny sera diffusée en single et sera un tube, malgré la censure qui l'interdit de radio et de télé durant la guerre du Golfe.

Johnny Hallyday reprend Honky Tonk Women des Rolling Stones, interprétée dans sa version originale ; précédemment, en 1974, il l'a enregistré dans une adaptation française (album Rock'n'Slow).

L'artiste reprend aussi, en en donnant une version très personnelle, Diego libre dans sa tête de Michel Berger, succès de France Gall en 1980 (album Tout pour la musique). L'interprétation d'Hallyday fait grande impression, devient un succès à la scène comme sur disque (après sa diffusion en single), et s'inscrit désormais parmi les grands classiques du chanteur. Elle est depuis un incontournable de son répertoire et est quasiment au programme de tous ses tours de chant.

Adeline est une chanson inédite, créée à l'attention d'Adeline Blondieau, alors épouse du chanteur.

Le titre Deux étrangers fut interprété lors du premier concert puis écarté de la set-list.

Autour de l'album[modifier | modifier le code]

  • Références originales
    • Double album vinyle - Référence originale : Philips 848334-1 - (17 titres)
    • Doublr CD - Référence originale : Philips 848334 - (22 titres / Quelque chose de Tennessee, Gabrielle, Le chanteur abandonné, La fille de l'été dernier et Le bon temps du rock'n'roll sont inclus)
  • février 1991 sort le coffret Cadillac Tour (collector Virgin Mégastore), incluant le double CD Dans la chaleur de Bercy + un CD comprenant les quatre rocks chantés par Johnny au finale de la dernière à Bercy : Mystery Train - Heartbreak Hotel - Be Bop a Lula - Whole Lotta Shakin' Goin' on.
    • Référence originale coffret : Philips 878 909-2 - (26 titres)
  • édition triple CD 2003 réunissant l'intégrale du tour de chant - Référence originale : Mercury Universal Philips 077 213-2 - (28 titres)

Les singles extraits de l'album :

Et aussi :

Il existe également une version studio de la chanson Adeline. Elle a été enregistrée le 26 juin 1990, par Johnny Hallyday et capté sur un 45 tours hors-commerce tiré à 3000 exemplaires, qui fut offert aux invités lors du mariage d'Adeline et Johnny.

  • 45 tours Adeline - Que je t'aime (version Bercy 87)
    • référence originale : Philips 1303 hors-commerce. (Cette version studio fut plus largement diffusée en 1993, à l'occasion de la sortie d'une intégrale en 40 CD).

Dans la chaleur de Bercy sort aussi en cassette vidéo en 1990 et en Laserdisc 30 cm LDV.

Titres[modifier | modifier le code]

  • Nous donnons la liste des titres de l'édition triple CD de 2003, qui réunit l'intégralité des chansons interprétées à Bercy.
  • Les titres en gras ne sont pas sur le double vinyle de l'édition originale
  • Les titres marqués d'un # ne sont pas sur le double CD de l'édition originale
28 titres
No TitreParolesMusique Durée
1. Ouverture Bercy 90 (instrumental)Érick Bamy, Jannick Top
2. Je suis né dans la rueLong ChrisMick Jones, Tommy Brown
3. Les VautoursÉtienne Roda-GilJacques Cardona
4. Mon p'tit loup (ça va faire mal) (#)
(Betty Lou's Gettin' Out Tonight)
Pierre Billon, Johnny Hallyday (adaptation)Bob Seger
5. CadillacÉtienne Roda GilJean-Pierre Buccolo, Georges Augier
6. Honky Tonk WomenMick JaggerKeith Richards
7. Je ne suis pas un hérosDaniel BalavoineDaniel Balavoine
8. Possible en motoÉtienne Roda-GilDavid Hallyday
9. Quelque chose de TennesseeMichel BergerMichel Berger
10. Diego libre dans sa têteMichel BergerMichel Berger
11. Gabrielle (The King Is Dead)Long Chris, Patrick Larue (adaptation)Tony Cole (en)
12. LauraJean-Jacques GoldmanJean-Jacques Goldman
13. Le Chanteur abandonnéMichel BergerMichel Berger
14. AdelineFélix GrayFélix Gray
15. MiradorÉtienne Roda-GilDavid Hallyday
16. Black Blues Voices (Chorale)Tonye Tony JacksonÉrick Bamy, Jannick Top
17. La musique que j'aimeMichel MalloryJohnny Hallyday
18. Aimer vivreMichel BergerMichel Berger
19. Pendue à mon cou (#)Michel BergerMichel Berger
20. La fille de l'été dernier (Summertime Blues)Long Chris (adaptation)Eddie Cochran, Jerry Capehart
21. Dégage (Slow Down)Long Chris (adaptation)Larry Williams
22. Le bon temps du rock and roll (Old Time Rock and Roll)Michel Mallory (adaptation)George Jackson, Thomas Earl Jones III
23. Je te prometsJean-Jacques GoldmanJean-Jacques Goldman
24. L'envieJean-Jacques GoldmanJean-Jacques Goldman
25. Mystery Train (#)J. ParkerS. Philips
26. Heartbreak Hotel (#)Tommy Durden (en), Mae Boren Axton (en)Tommy Durden (en), Mae Boren Axton (en)
27. Be Bop a Lula (#)Sheriff, Tex Davis, G. VestaGene Vincent
28. Whole Lotta Shakin' Goin' On (#)David WilliamsSunny David

Les musiciens[modifier | modifier le code]

Direction musicale : Jannick Top

Guitares : Norbert Krief - Hugues Ripoll

Basse : Christian Padovan

Claviers : Thierry Tamain - Michel Amsellem

Harmonica : Michel Chevalier

Batterie : Yves Sanna

Saxophones : Bruno Ribeira - Serge Roux - Pierre Mimran - Philippe Gobinet

Synthétiseur, programmation : Serge Perathoner

Chœurs : Yvonne Jones - Debbie Davis - Rebecca Bell - Érick Bamy - Michel Chevalier

Chorale Camerounaise Pek-Nyambe dirigé par Tonye Tony Jackson sur : Black Blues Voices - La musique que j'aime - Aimer vivre - Je te promets - L'envie

Orchestre Symphonique d'Europe dirigé par Olivier Holt sur Je te promets et L'envie[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]