Affaire Hallyday-Delajoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'affaire Hallyday-Delajoux survient après la seconde opération du chanteur Johnny Hallyday par le neurochirurgien Stéphane Delajoux, le .

Chronologie des événements[modifier | modifier le code]

Le , Johnny Hallyday est opéré du dos par le docteur Stéphane Delajoux, à la clinique Monceau. Il sort de clinique le lendemain et s'envole, quelques jours plus tard, pour la Chine, où il doit commencer le tournage du film Vengeance de Johnnie To[1].

Un an plus tard, le , le chanteur est une seconde fois opéré à Paris par le même docteur, d'une hernie discale[2].

Le 1er décembre 2009, Johnny Hallyday est à Los Angeles, où il est hospitalisé d'urgence au Centre médical Cedars-Sinai, sur Beverly Boulevard, le 7 décembre[3].

Le 10 décembre 2009, il est réopéré du dos, à la suite d'une infection postopératoire[4]. À deux reprises, le chanteur est mis – jusqu'au 14 décembre – en état de coma artificiel[5].

Entretemps, le climat se dégrade entre l'entourage du chanteur et le neurochirurgien, mis en cause par les proches d'Hallyday, notamment par son producteur Jean-Claude Camus[6]. Le Quotidien du médecin publie les réactions du docteur Delajoux, contacté par téléphone, qui selon eux a déclaré : « Aucune erreur, aucune anomalie n'a été décelée à aucun moment (...) ; le départ pour Los Angeles à J+5, ne présentait aucune contre-indication médicale »[7].

Des experts médicaux sont nommés par les assureurs[8] et une procédure judiciaire est engagée[9]. Au cours de l'opération du docteur Delajoux, la dure-mère a été sectionnée, peu grave en soi, cet incident n'est pas signalé dans son compte rendu opératoire[1]. Quelques jours plus tard, le producteur Jean-Claude Camus annonce l'annulation de la troisième et dernière partie de la tournée Tour 66 qui devait reprendre début janvier[10].

Johnny Hallyday sort de l'hôpital le 23 décembre 2009[11].

Début 2010, Johnny entame une longue convalescence à Los Angeles.
Le 23 mai 2010, il est de retour en France, pour une série d'examens et d'entretiens avec les experts médicaux à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre[12].

Le magazine L'Express publie, le 26 mai 2010, des extraits du dossier médical de Johnny Hallyday ; s'appuyant sur ce document, le magazine écrit que le chanteur n'a jamais été en « danger de mort », relativise la prétendue responsabilité du chirurgien français et attribue la mise sous coma artificiel du chanteur à son addiction à l'alcool[13].

Cette publication déclenche une polémique, provoque la réaction indignée d'une vingtaine de députés dénonçant une violation du secret médical[14] et de Michel Cymes, médecin ORL[15], et présentateur du Magazine de la santé sur France 5, qui met en cause l'attitude de l'hebdomadaire et sa publication uniquement à charge contre le chanteur[16]. Christophe Barbier, directeur de la rédaction, soutient que : « L'Express n'a fait que son devoir »[17].

Quelques jours plus tard, Le Point publie à son tour des extraits du dossier médical du chanteur qui relativise les précédentes affirmations de L'Express et met a contrario en évidence, selon eux, certaines failles dans l'information et le suivi médical[18].

Un premier rapport, remis par les experts en juillet, souligne que l'opération en soi s'est déroulée dans les règles de l'art et met en évidence un défaut d'information du praticien au patient[19]. Un document qui fait l'objet d'interprétations divergentes entre les deux parties[20] et divise une fois encore la presse[21].
Le 30 septembre, les experts rendent leur rapport et confirment que si l'opération n'est caution à aucune critique particulière, il n'en va pas de même du suivi postopératoire[22].

En , Johnny Hallyday saisit le Conseil de l'Ordre des médecins[23].
En octobre, le docteur Delajoux, voulant être totalement blanchi, se déclare « contre tout arrangement à l'amiable »[24]. Ce même mois, les assureurs de Johnny Hallyday assignent le docteur Delajoux devant le Tribunal de Grande Instance de Paris[25]. Une première audience a lieu le 5 décembre 2011[26].

En février 2012, la presse annonce qu'un accord global a été trouvé entre les avocats des deux parties et les assureurs. Ledit accord – sur lequel chacun reste très discret – met un point final à l'affaire[27].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Des douleurs à 8 sur une échelle de 10 », FR, Le JDD.
  2. « Johnny Hallyday a été opéré aujourd’hui, tout va bien », Pure people.
  3. « Johnny Hallyday hospitalisé d’urgence », FR, Elle.
  4. « Johnny Hallyday opéré d’urgence cette nuit », FR, Elle.
  5. « Johnny replonge dans un coma artificiel », FR, L’Express.
  6. « Le docteur Delajoux est-il l’auteur d’un « massacre » ? », FR, Slate.
  7. « Le Dr Delajoux : j’ai demandé une admission en urgence de Johnny », FR, Le Parisien.
  8. « Johnny Hallyday : l’heure des questions », Paris Match.
  9. « Johnny Hallyday : la bataille des experts est lancée », FR, Le Figaro.
  10. « La tournée de Johnny Hallyday annulée », FR, 20 minutes.
  11. http://www.rtl.fr/actualites/culture-loisirs/people/article/johnny-hallyday-est-sorti-de-l-hopital-5931573515
  12. « Johnny Hallyday retrouve la France », Europe 1, (consulté le 27 septembre 2011)
  13. « La santé de Johnny », FR, L’express.
  14. « Johnny Hallyday au cœur d’une polémique entre les députés & la presse », News de stars.
  15. Service : Oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale, sur le site de l'AP-HP.
  16. « Affaire Johnny Hallyday : Quand Michel Cymes insulte le patron de L’Express », Pure people.
  17. « Pourquoi L’Express a fait son devoir dans l’affaire Johnny », L’Express.
  18. « Johnny Hallyday : La théorie de l’alcoolisme relativisée », FR, Gala
  19. http://www.dhnet.be/people/show-biz/article/326746/johnny-hallyday-une-expertise-deux-interpretations.html
  20. https://www.20minutes.fr/societe/585609-Societe-Rapport-d-expertise-sur-Johnny-Hallyday-paroles-contre-paroles.php
  21. http://www.gentside.com/johnny-hallyday/johnny-hallyday-multiples-interpretations-autour-de-l-039-affaire-stephane-delajoux_art13854.html
  22. [1]
  23. http://news.fr.msn.com/m6-actualite/article.aspx?cp-documentid=156417822#fbid=PqtQnva_89V
  24. http://www.lefigaro.fr/musique/2010/10/03/03006-20101003ARTFIG00057-hallyday-delajoux-exclut-un-arrangement-a-l-amiable.php
  25. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/10/14/01016-20111014ARTFIG00603-les-assureurs-de-johnny-attaquent-le-dr-delajoux.php
  26. http://www.europe1.fr/France/Johnny-2-3-millions-demandes-au-Dr-Delajoux-847859/
  27. « Johnny Hallyday & le dr Delajoux sont parvenus a un accord », FR, Le parisien, .

Crédits[modifier | modifier le code]