Que je t'aime (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la chanson de Johnny Hallyday. Pour son album, voir Que je t'aime.

« Que je t'aime » est une chanson de Johnny Hallyday écrite par le compositeur Jean Renard et le parolier Gilles Thibaut. Sortie en 1969, elle s'inscrit parmi les plus grands succès du chanteur, demeure l'une des chansons favorites du public et compte parmi celles qu'Hallyday a le plus souvent inscrit à son tour de chant.

Histoire[modifier | modifier le code]

Nota, source pour l'ensemble de la section (sauf mentions spéciales) :[4]

Le texte de Que je t'aime est écrit en une nuit par Gilles Thibaut, qui amoureux, transcrit son ressenti. Quelque temps plus tard, Johnny Hallyday remet au compositeur Jean Renard plusieurs textes de chansons, Que je t'aime et Ceux que l'amour a blessé (également écrit par Thibaut), sont dans l'ensemble. Le chanteur qui prépare une émission avec les Carpentier et surtout sa rentrée au Palais des sports de Paris, est à la recherche d'un titre fort : « Tu verras c'est un truc qui parle d'amour » recommande Johnny à Jean Renard[5]. Le hasard veut que le musicien découvre le texte de Ceux que l'amour a blessé avant celui de Que je t'aime, aussi c'est sur d'autres mots qu'il compose ce qui (finalement) deviendra la musique de Que je t'aime[6]. Jean Renard, dans un état d'esprit à l'opposé de celui de l'auteur du fait d'une période sentimentale difficile, compose une musique plutôt nostalgique. À l'écoute le chanteur n'aime guère la tonalité qu'il juge trop haute et révèle sa méprise quant à la chanson au compositeur. Jean Renard apporte quelques modifications à sa composition cette fois sur les « bonnes paroles » (Ceux que l'amour à blessé est enregistrée l'année suivante sur une autre composition du musicien[7]).

Initialement, Gilles Thibaut a écrit les « Que je t'aime » au début de chaque couplet (« Que je t'aime, Quand tes cheveux s’étalent, Comme un soleil d’été [...] Que je t'aime, Quand ton premier soupir, Se finit dans un cri [...] »), huit au total, tous regroupés en un refrain à la demande de Johnny Hallyday afin de donner plus de force à la chanson, ce qui interroge alors le compositeur... la suite lui a donné raison reconnait-il[8].

Que je t'aime est créé à la scène lors du spectacle de Johnny Hallyday au Palais des sports du 26 avril au 4 mai 1969[Note 1].
Quelques jours plus tôt, le , le chanteur l'a pour la première fois interprété à la radio, sur Europe no 1, dans une version piano-voix[9] et les téléspectateurs la découvre lors de la diffusion, le 7 mai, du Show Smet sur la première chaîne de l'ORTF[10].

Le succès est immédiat et le titre est l'un des moments forts du spectacle et de la tournée d'été qui suit. Une tournée durant laquelle le chanteur bat des records d'affluence[11] et, où Que je t'aime provoque de véritables scènes d'hystérie ainsi que de nombreux évanouissements. Le tour de chant achevé, Johnny Hallyday est très souvent évacué en car de police pour échapper à l'enthousiasme des fans[12].

Pour l'heure, Que je t'aime n'est pas même enregistré en studio et c'est accompagné par l'orchestre et sur des arrangements de Jean-Claude Vannier, que les sessions d'enregistrements débutent au studio Polydor le 29 avril et se poursuivent les 6 et 14 mai[13],[14] (durant ces mêmes séances, il grave également Deux amis pour un amour[15], diffusé l'année suivante - album Vie). Le titre sort en 45 tours le et en super 45 tours le [16]. Le single atteint les 815 000 exemplaires vendus[17].

Que je t'aime demeure l'un des sommets de la carrière du chanteur, à son propos, à postériori, Johnny Hallyday déclare : « C'est une chanson qui a été appréciée par tous les publics, que ce soit celui du rock ou celui de la variété. [...] Depuis, j'ai demandé plusieurs fois [aux auteurs, Gilles Thibaut et Jean Renard], de me retrouver une autre chanson dans cet esprit, mais ils n'y sont jamais véritablement parvenu[18] ! »

Les versions de 1982 et 1987[modifier | modifier le code]

En 1982, Johnny sort une nouvelle version studio de Que je t'aime sur des arrangements différents. L'enregistrement, réalisé par Pierre Billon, a lieu le . Au cours de la même séance, Hallyday revisite trois autres de ses plus grands succès : Le pénitencier, Noir c'est noir et La musique que j'aime[19].

Cette nouvelle version sort en 45 tours le [20] et aussi d'une façon plus confidentielle en Maxi 45 tours[21].

En 1987, Johnny Hallyday se produit pour la première fois à Bercy. Michel Berger assure la mise en scène du show et les arrangements musicaux des titres. Que je t'aime compte parmi les anciennes chansons inscrites au programme. Johnny ne l'a plus chantée sur une scène parisienne depuis son spectacle au Palais des sports de Paris en 1976. Michel Berger revisite totalement l'habillage musical de la chanson et cette nouvelle version est diffusée en single au printemps 1988. Dix-neuf ans après, Que je t'aime est pour la seconde fois un hit[22].

Réception[modifier | modifier le code]

En 1969, Que je t'aime, onze semaines durant, est no 1 au Hit-Parade[23]. Le 45 tours se vend à 815 000 exemplaires[24]. La version de 1969 refait son apparition dans les charts français (7e) et suisse (35e) suite à la disparition du chanteur en décembre 2017[25].

En 1988, la version live enregistré à Bercy, reste 13 semaines au top 50, où elle atteint la 31e place[26]. Elle s'est vendue à 55 000 exemplaires[27].

Discographie[modifier | modifier le code]

Que je t'aime, en 1969, sort en vinyle sous différents formats[28] :

  • En 1973, une version en japonais sort en 45 tours au Japon : disque Philips SFL 1788, (il comporte en face B la version originale de la chanson Le pénitencier, enregistrée en 1964).

1982[modifier | modifier le code]

  • 45 tours Philips 6010471 : Le Pénitencier - Que je t'aime (version 82).
  • Maxi 45 tours « spécial Club » réf. Philips 6863175 hors-commerce[29].
  • Une version en espagnol, intitulée Yo Te Amo est également enregistrée et sort en Espagne sur l'album Black es noir.

1988[modifier | modifier le code]

  • 45 tours Philips 870386-7 : Que je t'aime - Le Chanteur abandonné (versions Bercy 1987).
  • CDS 3 titres Philips 870386-2 : Que je t'aime - Le Chanteur abandonné - Encore (versions Bercy 1987).
  • Maxi 45 tours hors-commerce Philips 6863355 : Que je t'aime (version 1969) - Que je t'aime (version Bercy 1987).

1990[modifier | modifier le code]

  • 45 tours Philips hors commerce 1303[30],[31] : Que je t'aime (version live Bercy 87) - Adeline (version studio)[Note 2].

Discographie live[modifier | modifier le code]

Autour de la chanson[modifier | modifier le code]

Chansons écrites par Gilles Thibaut et Jean Renard pour Johnny Hallyday :

Reprises[modifier | modifier le code]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

C'est à partir de cette chanson que certains humoristes et imitateurs français ont attribué au chanteur un tic de langage - inventé - qui consiste à faire commencer chacune de ses phrases par « Ah que... ». Les Guignols de l'info notamment, sur la chaîne de télévision Canal+, sont les inventeurs des formules « Ah que coucou ! » et « Ah que Johnny... », régulièrement prononcées par sa marionnette[33].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. On a pu parfois lire que la chanson Que je t'aime n'a pas été chanté au Palais des Sports en 1969, ce qui est faux. L'erreur est certainement due à la confusion créée par le live du palais des Sports, qui donne une version en faux live du titre. Un document radiophonique d'époque atteste qu'elle fut bien inscrite au tour de chant d'Hallyday : diffusé en direct sur Europe no 1 le soir de la première - le 26 avril 69 - on peut y entendre Johnny Hallyday déclarer au public « qu'il aimerait leur chanter cette très belle chanson avec du silence dans la salle ». Après qu'il eut interprété Que je t'aime, le commentateur annonce : « Johnny a chanté cette chanson en regardant Sylvie Vartan dans les yeux, elle est là au premier rang entre Jean-Claude Killy et Claude François ».
  2. En 1990, à l'occasion du mariage de Johnny Hallyday avec Adeline Blondieau, le à Ramatuelle, un 45 tours « spécial » hors-commerce, édité à 3000 exemplaires, est offert aux invités. Le disque contient la version de Que je t'aime (enregistrée en public à Bercy en 1987) et une chanson inédite Adeline dédiée à l'épouse (chanson enregistrée à Paris, au studio Harry Son, le 26 juin. Sources : Daniel Lesueur, L'argus Johnny Hallyday discographie mondiale et cotations, 2003, Éditions Alternatives, page 154. / voir également : [1] - consulté le 11 avril 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Johnny* – Que Je T'aime (édition italienne) », sur Discogs (consulté le 7 décembre 2017)
  2. « Sessionographie de Johnny Hallyday - 1969 », sur Johnny Hallyday Le Web (consulté le 7 décembre 2017)
  3. « Johnny* – Que Je T'aime (édition française) », sur Discogs (consulté le 7 décembre 2017)
  4. Jean-William Thoury, Johnny en chansons - Dictionnaire des chansons de Johnny Hallyday, 2002, Éditions Semic Music, page 267, citations : « Heureux, une maitresse dormant à ses côtés, Gilles Thibaut est inspiré. Il se lève [...] et écrit quasiment d'un trait les paroles de Que je t'aime. C'est la phrase qui débute alors chaque couplet. [...] Ce dernier [Jean Renard], contrairement à son parolier, vient de traverser une période sentimentale trouble, aussi sa composition n'a rien de guilleret ! [...] Il (Johnny Hallyday) trouve la chanson trop haute du point de vue de la tonalité [...] Jean Renard apporte quelques ajustements [...] Un passage dans le show télévisé de Maritie et Gilbert Carpentier suscite des réactions unanimes et passionnées, tout comme un séjour au Palais des sports qui sert à son tour de tremplin à une œuvre appelée à demeurer l'un des grands moments dans la carrière de l'artiste. »
  5. http://www.leparisien.fr/provins-77160/provins-le-compositeur-de-que-je-t-aime-raconte-son-johnny-07-12-2017-7438821.php / consulté le 10 avril 2018.
  6. https://www.youtube.com/watch?v=9Lp4w2D9SdQ / voir vers 49 min 10 s / consulté le 10 avril 2018.
  7. http://www.encyclopedisque.fr/disque/7584.html / consulté le 10 avril 2018.
  8. http://www.leparisien.fr/provins-77160/provins-le-compositeur-de-que-je-t-aime-raconte-son-johnny-07-12-2017-7438821.php / consulté le 10 avril 2018.
  9. Daniel Lesueur, L'argus Johnny Hallyday, discographie et cotations, Éditions Alternatives, 2003, p. 226.
  10. « Les Tv de Johnny Hallyday Noms Dates des émissions TV avec Johnny Hallyday », sur www.hallyday.com (consulté le 20 mai 2017)
  11. Intégrale Johnny Hallyday 1993, fascicule 1967-1972
  12. Livret collection Volume 3 Intégrale 1993, texte de Jean Marcou.
  13. « Johnny Hallyday Le Web - Site sur Johnny Hallyday - Le site d'information sur Johnny Hallyday - Sessionographie », sur www.hallyday.com (consulté le 20 mai 2017)
  14. Livret du coffret Singles Collection - l'intégrale des 45T et CD singles de 1960 à 2006, 2006, Universal Music France/Mercury Reecords, conception - réalisation : Jean-Yves Billet, Jean Christophe Casalonga / texte : Jean-François Brieu, pages 80 et 83.
  15. http://www.hallyday.com/Son/Sessions/ses69.html / consulté le 10 décembre 2017.
  16. Daniel Lesueur, L'argus Johnny Hallyday, discographie mondiale et cotations, 2003, Éditions Alternatives, pages 101, 102.
  17. Tsort, « Song artist 354 - Johnny Hallyday », sur tsort.info (consulté le 10 avril 2018)
  18. François Jouffa,Johnny story, 1979, Édition Hit Magazine, no 95 (hors-série), page 103.
  19. http://www.hallyday.com/Son/Sessions/ses81.html / consulté le 11 avril 2018.
  20. http://www.hallyday.com/Son/Disco/disco82.html / consulté le 11 avril 2018.
  21. http://www.hallyday.com/Son/Disco/disco82pr.html / consulté le 11 avril 2018.
  22. Daniel Lesueur, L'argus Johnny Hallyday discographie mondiale et cotations, 2003, Éditions Alternatives, page 151, citation : « Que je t'aime, que tout le monde avait encore en mémoire, obtient à nouveau un énorme succès, en partie grâce aux arrangements novateurs de Michel Berger. »
  23. http://www.infodisc.fr/Number1.php
  24. Tsort, « Song artist 354 - Johnny Hallyday », sur tsort.info (consulté le 20 mai 2017)
  25. http://www.lescharts.com/showitem.asp?interpret=Johnny+Hallyday&titel=Que+je+t%27aime&cat=s
  26. « Johnny Hallyday - Que je t'aime (Live) (single) », sur www.chartsinfrance.net (consulté le 20 mai 2017)
  27. « InfoDisc : Les 45 T./ Singles de Johnny Hallyday dans les années 1980 (chiffres de vente) », (consulté le 20 mai 2017)
  28. « frame », sur www.jhallyday.com (consulté le 20 mai 2017)
  29. Daniel Lesueur L'argus Johnny Hallyday discographie mondiale et cotations, 2003, Éditions Alternatives, pages 133 et 134.
  30. Daniel Lesueur L'argus Johnny Hallyday discographie mondiale et cotations, 2003, Éditions Alternatives, page 154.
  31. http://www.hallyday.com/Son/Disco/1990/1990sppr1303.html / consulté le 11 avril 2018.
  32. « Loading... », sur www.hervevilard.com (consulté le 20 mai 2017)
  33. Stéphane Calbo, Réception télévisuelle et affectivité: une étude ethnographique sur la réception des programmes sériels : le cas de Madame est servie, et des Guignols de l'info, L'Harmattan, 1998 - 138 pages.

Voir aussi[modifier | modifier le code]