Quand on n'a que l'amour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quand on n'a que l'amour
Single de Jacques Brel
extrait de l'album Quand on a que l'amour
Sortie [1]
Enregistré [1]
Drapeau : France Théâtre de l'Apollo, Paris[1]
Durée 2:23
Genre Chanson française
Auteur-compositeur Jacques Brel
Producteur Jacques Canetti
Édition éditions Jacques Brel
Label Philips

Singles de Jacques Brel

Quand on n'a que l'amour est une chanson de Jacques Brel écrite et interprétée 1956, caractérisée par le « crescendo brélien » (progression dramatique dans l'écriture et l'interprétation). La force du texte réside notamment dans l'emploi sans cesse repoussé au dernier vers de l'apodose, proposition principale qui succède à une série de subordonnées conditionnelles[2].

Quand on n'a que l'amour est le premier véritable succès de Brel[3].

Le titre est paru en single cinq titres (45 tours EP) en et a connu plusieurs rééditions jusqu'en 1964[1].

Classement[modifier | modifier le code]

Classement (1957-1958) Meilleure
place
Drapeau : Québec Québec (Palmarès Francophone)[4] 10
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[5] 7

Reprises[modifier | modifier le code]

Michèle Torr a repris ce titre en 1993 dans son album À mi-vie.

Plusieurs interprètes ont repris cette chanson : Nicoletta, Dalida, Isabelle Aubret, Céline Dion, Guesch Patti, Maurane, Nicole Martin, Les Prêtres en 2010 sur leur album Spiritus Dei, Klaus Hoffmann en 1997 sur son album Brel – Die letzte Vorstellung (en allemand sous le titre «Wenn uns nur Liebe bleibt»), Alain Barrière en 2007 sur son album Chansons françaises, etc.

En 2012, Johnny Hallyday l'interprète à la fin de son nouveau tour de chant. Il reprend encore le titre sur la scène du Palais omnisports de Paris-Bercy, à l'occasion de son concert anniversaire le 15 juin 2013 (albums On Stage et Born Rocker Tour). En mars 2016, le chanteur interprète le titre au Palais 12 de Bruxelles en hommage aux victimes des attentats dans la capitale le 22 mars[6] et durant l'été après l'Attentat du 14 juillet à Nice (album Rester Vivant Tour).

Le 27 novembre 2015, la chanson est interprétée par Nolwenn Leroy, Camélia Jordana et Yael Naim, lors de l'hommage de la nation française aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 dans la cour d'honneur des Invalides[7], avec les paroles dans un ordre légèrement modifié.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Jacques Brel – 3, sur discogs.
  2. Stéphane Hirschi, Chanson : L'art de fixer l'air du temps, de Béranger à Mano Solo, Paris et Valenciennes, Les Belles Lettres et Presses universitaires de Valenciennes, coll. « Cantologie », , 298 p. (ISBN 978-2-251-44344-7), p. 37.
  3. Paroles et musiques, no 11, octobre 1988.
  4. Palmarès francophone - page 47
  5. Ultratop.be – Jacques Brel – Quand on a que l'amour. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 5 février 2017.
  6. http://www.chartsinfrance.net/Johnny-Hallyday/news-101343.html / consulté le 16 juin 2016.
  7. Émeline Cazi et David Revault d'Allonnes, « Hommage aux morts des attentats aux invalides », sur lemonde.fr, .