Avec le temps (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avec le temps.
Avec le temps

Single de Léo Ferré
Sortie 1971
Enregistré [1]
Durée 4 min 28 s
Genre Chanson française
Format 45 tours
Auteur-compositeur Léo Ferré
Producteur Richard Marsan
Label Disques Barclay

Singles de Léo Ferré

Avec le temps, chanson emblématique et sans doute la plus célèbre de Léo Ferré, publiée en 1971, est l'une des chansons françaises les plus reprises au monde.

Genèse[modifier | modifier le code]

Écrite et composée en 1969, enregistrée en octobre 1970 lors des sessions de finalisation du volume 2 d'Amour Anarchie, cette chanson est écartée du LP par la maison de disques, pour sortir en 45 tours « à la sauvette ». En face B se trouve L'Adieu, un court poème de Guillaume Apollinaire provenant des mêmes séances d'enregistrement.

  • Face A : Avec le temps - 4 min 28 s
  • Face B : L'Adieu - 2 min 10 s

Ferré en donne une version italienne (Col tempo) sur l'album La Solitudine (1972).

Composition et analyse des paroles[modifier | modifier le code]

Cette chanson sur l'amour déçu, la fuite des sentiments et la tragique expérience du temps qui efface tout, est inspirée de la propre expérience de vie de Léo Ferré. Il compose cette chanson en repensant à sa rupture avec sa deuxième femme, Madeleine, en 1968, après le drame familial suscité par la mort tragique de leur guenon apprivoisée Pépée[2],[N 1].

Réception et postérité[modifier | modifier le code]

Avec le temps s'impose immédiatement comme un « classique ». Face à cet engouement Léo Ferré disait, non sans agacement : « Avec le temps, paroles et musique, je l'ai faite en deux heures. »[3].

Selon InfoDisc, la chanson s'est classé trois semaines à partir du 15 avril 1971, et a atteint la 68e place[4].

Avec le temps arrive en tête d'un palmarès établi en 2012 par 276 artistes contemporains de la variété francophone et 69 critiques[5],[N 2].

Historique des éditions[modifier | modifier le code]

Sur support vinyle[modifier | modifier le code]

45 tours (référence 61 427), La pochette montre un portrait en noir et blanc de Léo Ferré, réalisé par le photographe Patrick Ullmann[6].

En 1972, Avec le temps est publiée en 33 tours sur l'album de compilation Avec le temps (les chansons d'amour de Léo Ferré).

Sur support CD[modifier | modifier le code]

La première édition de la chanson sur CD se trouve sur le dixième disque du coffret Avec le temps... 1960-1974 (1989), qui rassemble des EP et des chansons uniquement sorties en 45 tours.

La chanson est réintégrée comme « bonus » à Amour Anarchie dans son édition de 2003, en double album. Les éditions séparées d'Amour anarchie régulièrement rééditées dans les années 2000 ne l'incluent pas.

On peut toujours la retrouver dans les rééditions CD de l'album de compilation Les Chansons d'amour de Léo Ferré, et évidemment dans plusieurs autres compilations du catalogue Barclay depuis 1990.

Depuis 2013, elle est intégrée (ainsi que L'Adieu d'Apollinaire) au volume 2 d'Amour Anarchie (version numérique).

Reprises et adaptations[modifier | modifier le code]

Avec le temps a été interprétée, entre autres, par : Jane Birkin (enregistrement public au Bataclan) ,Céline Dion, Bernard Lavilliers, Hiba Tawaji, Catherine Sauvage, Dalida[N 3], Philippe Léotard, Renée Claude, Henri Salvador, Catherine Ribeiro, Juliette Gréco, Alain Bashung, Michel Jonasz, Belinda Carlisle, Abbey Lincoln, Mônica Passos, Bertrand Cantat, Youn Sun Nah[7], le duo Brad Mehldau et Anne Sofie von Otter, Johnny Hallyday[N 4], Mama Béa (album Du côté de chez Léo), Tony Hymas (en)...

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Fournier et Jacques Layani, Léo Ferré, une mémoire graphique, Périgueux, La Lauze, (ISBN 978-2-912032-15-7)
  • Baptiste Vignol, Le Top 100 des chansons que l’on devrait tous connaître par cœur, Paris, Éditions Didier Carpentier, coll. « Géants Chanson », (ISBN 2841678121)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les versions diffèrent quant aux circonstances exactes de la mort de la guenon Pépée : Fabien Lecœuvre écrit que « Madeleine Ferré a tué leur guenon domestique Pépée », quant d'autres sources narrent « que la guenon fut abattue par un chasseur, à la demande de Madeleine Ferré, après que Pépée s'est grièvement blessée et qu'agressive du fait de la douleur, elle refusait de se laisser approcher. » / source : https://www.ladepeche.fr/article/2016/08/24/2405830-leo-ferre-aurait-eu-100-ans.html / consulté le 29 octobre 2016.
  2. Une autre chanson de Léo Ferré, enregistrée la même année, « La Mémoire et la Mer », occupe la septième place de ce palmarès.
  3. Après avoir croisée Dalida sur un plateau de télévision en Italie où il chante cette chanson, Léo Ferré propose à la chanteuse d'enregistrer sa propre version, qui deviendra malgré des ventes modestes une des chansons cultes de son répertoire dans les années 1970. Dalida enregistrera aussi la version italienne (Col tempo) en 1972.
  4. Gravée en 1980 lors des sessions d'enregistrement de l'album À partir de maintenant, cette reprise reste finalement inédite jusqu'en 2011, date à laquelle la chanson parait sur la compilation Johnny Hallyday - 50 ans / 50 standards (référence : Mercury Universal 277967 6), Source : Jean-François Brieu texte du livret accompagnant le coffret.

Références[modifier | modifier le code]