Peter Gunn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Peter Gunn

Titre original Peter Gunn
Genre Série comique
Création Blake Edwards
Production Blake Edwards
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 117
Durée 26 minutes
Diff. originale

Peter Gunn est une série télévisée américaine en 114 épisodes de 26 minutes, en noir et blanc, créée et produite par Blake Edwards et diffusée entre le et le sur le réseau NBC.

En France, la série a été diffusée à partir du .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène les enquêtes du séduisant détective privé Peter Gunn à Los Angeles. Outre son goût pour les femmes, l'alcool et les plaisirs de la vie d'une manière générale, Peter Gunn est également grand amateur de jazz qu'il écoute installé au comptoir du club Mother's.

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Cette série a lancé la carrière de Blake Edwards.

Musique[modifier | modifier le code]

Préfigurant Johnny Staccato, série qui verra le jour l'année suivante, Peter Gunn fait une place importante à la musique, et particulièrement aux compositions de jazz moderne d'Henry Mancini, la différenciant des autres séries de l'époque qui utilisaient une musique d'orchestre classique plutôt banale. Chaque pas de Peter Gunn semble accompagné par une musique de jazz innovante. Dans la plupart des épisodes, on retrouve des scènes se déroulant dans le nightclub Mother's. Au moment où l'intrigue prend forme, Edie Hart (Lola Albrigth) interprète une chanson originale – jamais deux fois – qui sera, par la suite, reprise dans ses deux albums. De vrais musiciens jouent les compositions de Henry Mancini durant la scènes tournées au nightclub Mother's.

La plus connue d'entre elles est le thème musical de la série, le Peter Gunn Theme, que l'on entendait au début, à la fin de la série et à certains moments clé. Ce thème est devenu rapidement un tube, faisant gagner à Mancini un Emmy Award et deux Grammys. Il est caractérisé par une ligne insistante de piano et de basse. Il a été repris par de nombreux artistes de blues, de jazz ou de rock, dont les reprises très connues des Blues Brothers et d'Emerson, Lake & Palmer, mais aussi par Ray Anthony, Quincy Jones, The Remo Four, Croon & The Creepers, Brian Setzer, The Cramps, Jimi Hendrix, Peter Banks, Art of Noise ou Aerosmith. On peut l'entendre dans la séquence sur « l'Évêque (en) » (the Bishop) dans l'épisode 17 (saison 2) du Monty Python's Flying Circus.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]