Hey Pony

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hey Pony

Single de Les Chaussettes noires
extrait de l'album 100 % rock
Face A Hey Pony - Fou d'elle
Face B O Mary Lou - La bamba rock
Sortie
Durée 1:45
Genre rock'n'roll
Format super 45 tours - 33 tours 25cm
Auteur Claude Moine[1] (adaptation)
Compositeur Don Covay, John Berry
Label Barclay

Singles de Les Chaussettes noires

Hey Pony

Single de Johnny Hallyday
extrait de l'album Tête à tête avec Johnny Hallyday
Face A À New Orléans — Mon vieux copain
Face B Hey Pony — Si tu restes avec moi
Sortie (EP) - (33 tours)
Durée 2:24
Genre rock'n'roll
Format super 45 tours[2] - 33 tours 25cm
Auteur Hubert Ithier (adaptation)
Compositeur Don Covay, John Berry
Label Disques Vogue

Singles de Johnny Hallyday

Hey Pony !

Single de Les Chats Sauvages
Face A Je veux tout ce que tu veux — Trois en amour
Face B Toi, l'étranger - Hey Pony ![3].
Sortie
Durée 2:03
Genre rock'n'roll
Format super 45 tours
Auteur Hubert Ithier (adaptation)
Compositeur Don Covay, John Berry
Label Pathé-Marconi

Singles de Les Chats Sauvages

Hey Pony est une chanson emblématique du début des années 1960 en France, où le rock'n'roll émerge et que ses jeunes représentants connaissent leurs premiers succès. Elle est l'adaptation de la chanson américaine Pony Time, écrite et enregistrée, pour la première fois en 1960, avant que la reprise, en 1961, de Chubby Checker n'en fasse un succès aux États-Unis.

En 1961, Hey Pony est une première fois adaptée en français par Claude Moine (alias Eddy Mitchell), qui l'enregistre avec Les Chaussettes noires. Hubert Ithier signe une seconde adaptation, interprétée (notamment), par Johnny Hallyday, puis par Dick Rivers chanteur du groupe Les Chats Sauvages.

La chanson et ses interprètes[modifier | modifier le code]

Avec Hey Pony, le groupe Les Chaussettes noires, dont le premier disque est sortie chez Baclay en [4], publie son troisième single. Le titre a une place particulière dans les annales de la formation. En effet, le batteur Jean-Pierre Chichportich doit dans l'urgence être remplacé pour cause de service national. Des auditions sont organisées dans les studios Barclay et c'est finalement Gilbert Bastelica qui l'emporte, car de tous les prétendants au poste, il est le seul à réussir à reproduire le roulement de batterie dans l'introduction de Hey Pony, ce qui lui vaut d'intégrer, en mai, le groupe, alors en tournée[5].

La version de Johnny Hallyday est incluse sur son neuvième et dernier super 45 tours pour la maison de disques Vogue[6]. Le single sort le [7]. En septembre 1961, le chanteur, en rupture avec Vogue - il a durant l'été signé chez Philips[8] - inscrit à son récital à l'Olympia Hey Pony (second titre du tour de chant). L'année suivante, Johnny Hallyday interprète la chanson (en français), à la télévision américaine dans le Ed Sullivan Show au cours de l'émission du [9],[10].

1961 voit débuter - après Les Chaussettes noires en janvier - un second groupe emblématique du rock en France, Les Chats Sauvages. La version de Hey Pony ! interprétée par Dick Rivers chanteur du groupe, est au programme de leur deuxième EP[11] qui parait en juillet.

Hey Pony a également été enregistrée en France par : Hédika[12], Rocky Volcano[13], Les Blousons noirs[14] et Nancy Holloway[15].

Discographie[modifier | modifier le code]

Les chaussettes noires[modifier | modifier le code]

 :

Johnny Hallyday[modifier | modifier le code]

 :

Liste des pistes

A1. À New Orléans (2:55)
A2. Mon vieux copain (2:54)
B1. Hey Pony (2:24)
B2. Si tu restes avec moi (2:35)[20]

 :

Enregistrement live :

Les Chats Sauvages[modifier | modifier le code]

 :

Classements[modifier | modifier le code]

La version de Johnny Hallyday[modifier | modifier le code]

Classement (juillet–oct. 1961) Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[2] 29

Les versions des Chats sauvages et des Chaussettes noires[modifier | modifier le code]

Classement (sep.–oct. 1961) Meilleur
position
Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[3],[1] 34

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « ultratop.be - Les Chaussettes Noires - Hey Pony » (consulté le 22 septembre 2019)
  2. a et b Ultratop.be – Johnny Hallyday – Hey pony. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  3. a et b « ultratop.be - Les Chats Sauvages - Hey, Pony! » (consulté le 22 septembre 2019)
  4. Daniel Lesueur, L'argus Eddy Mitchel discographie et cotations, 2004, Éditions Alternatives, page 20.
  5. Daniel Lesueur, L'argus Eddy Mitchel discographie et cotations, 2004, Éditions Alternatives, pages 24, 25.
  6. http://www.hallyday.com/Son/Disco/ep.html / consulté le 22 septembre 2019
  7. Daniel Lesueur, L'argus Johnny Hallyday discographie mondiale et cotations, 2003, Éditions Alternatives, page 34.
  8. Daniel Lesueur, L'argus Johnny Hallyday discographie mondiale et cotations, 2003, Éditions Alternatives, page 36, citation : « [...] il [Johnny Hallyday] a finalement signé pour Philips le 19 juillet 1961. »
  9. Daniel Lesueur, L'argus Johnny Hallyday discographie mondiale et cotations, 2003, Éditions Alternatives, page 222.
  10. http://www.hallyday.com/Image/Tv/tv1962.html#juillet / consulté le 22 septembre 2019.
  11. http://www.retrojeunesse60.com/les.chats.sauvages.html / consulté le 22 septembre 2019.
  12. http://www.encyclopedisque.fr/disque/49877.html / consulté le 22 septembre 2019.
  13. http://www.encyclopedisque.fr/disque/53895.html / consulté le 22 septembre 2019.
  14. http://www.encyclopedisque.fr/disque/43872.html / consulté le 22 septembre 2019.
  15. http://www.encyclopedisque.fr/disque/7805.html / consulté le 22 septembre 2019.
  16. http://www.encyclopedisque.fr/disque/3980.html / consulté le 22 septembre 2019.
  17. http://www.encyclopedisque.fr/disque/58934.html / consulté le 22 septembre 2019.
  18. http://www.hallyday.com/Son/Disco/disco61pr.html / consulté le 22 septembre 2019.
  19. http://www.hallyday.com/Son/Disco/disco61.html / consulté le 22 septembre 2019.
  20. « Johnny Hallyday - A New Orleans (1961, Vinyl) », sur Discogs (consulté le 22 septembre 2019)
  21. http://www.hallyday.com/Son/Disco/disco61.html / consulté le 22 septembre 2019.
  22. http://www.encyclopedisque.fr/disque/40271.html / consulté le 22 septembre 2019.

Liens externes[modifier | modifier le code]