Raúl Grijalva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Raúl Grijalva
Illustration.
Fonctions
Représentant des États-Unis
En fonction depuis le
Circonscription 7e district de l'Arizona
(2003-2013)
3e district de l'Arizona
(depuis 2013)
Prédécesseur Circonscription créée
Biographie
Nom de naissance Raúl Manuel Grijalva
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Tucson (Arizona, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université de l'Arizona
Religion Catholicisme[1]

Raúl Grijalva, né le à Tucson, est un homme politique américain, représentant démocrate de l'Arizona à la Chambre des représentants des États-Unis depuis 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raúl Grijalva est originaire de Tucson. Il fait partie du conseil des écoles de la ville de 1974 à 1986. En 1986, il obtient son bachelor of arts de l'université de l'Arizona. Il est élu ensuite au sein du conseil du comté de Pima de 1989 à 2002[2].

En 2002, il se présente à la Chambre des représentants des États-Unis dans le 7e district de l'Arizona, nouvellement créé. Le district, majoritairement hispanique[3], comprend l'ouest de Tucson et le sud-ouest de l'État[4]. Il remporte la primaire démocrate avec 40,8 % des voix face à sept autres candidats[5]. Il est élu représentant avec 59 % des suffrages[6]. Il est réélu entre 2004 et 2008 avec des scores compris entre 61 et 64 %[6].

En 2010, il est critiqué pour soutenir un boycott de l'Arizona, après le vote d'une loi controversée sur l'immigration (Arizona SB 1070)[7]. Même si la circonscription est favorable aux démocrates, les sondages donnent des résultats serrés[4],[3]. Il remporte l'élection avec 50,2 % des voix face à la républicaine Ruth McClung (44,2 %)[6].

Avant les élections de 2012, son district est redécoupé et devient le 3e district. Pour la première fois depuis son élection en 2002, il a des adversaires lors de la primaire démocrate. Il arrive en tête avec environ deux tiers des suffrages[7]. Il est réélu avec 58,4 % des suffrages en novembre 2012, puis avec 55,7 % des voix en 2014[6].

Lors des primaires présidentielles démocrates de 2016, il est le premier membre du Congrès à soutenir Bernie Sanders[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Religious affiliation of members of 116th Congress », sur pewforum.org, (consulté le 10 janvier 2019).
  2. (en) « GRIJALVA, Raúl M., (1948 - ) », sur Biographical Directory of the United States Congress (consulté le 13 septembre 2016).
  3. a et b (en) Nicholas Riccardi, « In Arizona, a candidate faces a boycott backlash », sur The Los Angeles Times, (consulté le 13 septembre 2016).
  4. a et b (en) « Arizona 7th District - McClung vs. Grijalva », sur Real Clear Politics (consulté le 13 septembre 2016).
  5. (en) « 2002 Primary Election (Unofficial Results) - U.S. Representative in Congress - District No. 7 Democratic », sur Arizona Secretary of State's Office, (consulté le 13 septembre 2016).
  6. a b c et d (en) « Rep. Raúl Grijalva (D-Ariz.) », 2014 Member Profile Page, sur Roll Call, (consulté le 13 septembre 2016).
  7. a et b (en) Tim Steller, « Grijalva cruises to easy primary victory, will face Saucedo Mercer », sur tucson.com, (consulté le 13 septembre 2016).
  8. (en) Alan Rappeport, « Bernie Sanders Gets First Congressional Endorsement, From Raúl Grijalva », sur The New York Times, (consulté le 13 septembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]