Joanie Laurer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Joanie Laurer
Description de cette image, également commentée ci-après

Joanie Laurer en 2013.

Données générales
Nom complet Joan Marie Laurer
Nom de ring Joanie Lee
Just Joanie
Chyna
Chyna Doll
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance [1],
Rochester, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis[1]
Date de décès (à 46 ans)[2],[1],
Redondo Beach, Californie[2],[1]
Taille 1,78 m (5 10)[3]
Poids 82 kg (180 lb)[3]
Catcheur (ou catcheuse) décédé
Fédérations New Japan Pro Wrestling
Total Nonstop Action Wrestling
World Championship Wrestling
World Wrestling Federation/Entertainment
Entraîneur Killer Kowalski[3]
Carrière pro. 1995[4]2011

Joan Marie Laurer (née le à Rochester, New York, États-Unis[1] et morte le à Redondo Beach, Californie, États-Unis[1],[2]), plus connue sous le nom de Chyna, était une catcheuse professionnelle américaine, une actrice pornographique, et une ancienne culturiste.

Principalement connue pour son travail à la WWE (à l'époque nommée WWF), Chyna obtiendra le surnom de The Ninth Wonder of the World[5],[6] ("La neuvième merveille du monde"), s'étant fait connaître pour son physique très masculin, et pour avoir souvent combattu contre des hommes dans sa carrière.

Dans sa carrière, elle a remporté une fois le championnat féminin de la WWF, et est aussi la seule femme de l'histoire de la WWE à avoir été championne Intercontinental, titre qu'elle a même remporté à trois reprises[7]. Elle est aussi la première femme de l'histoire à avoir participée à un Royal Rumble Match (en 1999 et 2000), la seule à avoir participé à un tournoi King of the Ring et la seule à avoir été challenger numéro 1 pour le championnat de la WWF. Elle est la cofondatrice, avec Triple H et Shawn Michaels, de D-Generation X.

Carrière de catcheuse[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Laurer en Chyna Doll en 1997.

Joanie Laurer s'est entraînée à l'école de lutte de Wladek « Killer » Kowalski à Salem, Massachusetts, États-Unis, où elle a brièvement eue une relation avec Perry « Saturn » Satullo. Elle a débuté en 1995 en travaillant pour plusieurs promotions indépendantes en tant que Just Joanie et Joanie Lee.

World Wrestling Federation (1997-2001)[modifier | modifier le code]

Laurer fait ses débuts à la WWF le 16 février 1997, durant le pay-per-view In Your House 13 : Final Four . Se faisant passer pour une spectatrice, elle attaque Marlena pendant que Goldust et Triple H se faisaient face sur le ring. Elle prend le nom de Chyna. Son rôle initial était d'être une garde du corps de Triple H, puis de D-Generation X (DX), souvent physiquement impliquée dans les combats de Triple H.

En janvier 1999, Chyna entre en trentième et dernière position au Royal Rumble Match durant le pay-per-view Royal Rumble. Elle devient ainsi la première femme à participer à ce match. Le lendemain, Chyna fait un heel turn en trahissant Triple H, et s'alignant à son ennemi Vince McMahon, la Corporation, et également l'homme qu'affrontera Triple H à WrestleMania XV, Kane. Elle réalise son premier combat au pay-per-view WWF St. Valentine's Day Massacre en faisant équipe avec Kane pour battre X-Pac et Triple H. Elle confronte Triple H jusqu'à WrestleMania XV, où Chyna trahit Kane pour rejoindre à nouveau Triple H et la DX. Cependant, Triple H et Chyna se retournent contre la DX dans la même soirée pour rejoindre la Corporation. Le duo intègre ensuite le Corporate Ministry de Shane McMahon et l'Undertaker, combattant les rebelles tels que Steve Austin, Kane, X-Pac ou encore The Rock. Après la dissolution du groupe, Chyna reste aux côtés de Triple H, avant qu'ils ne se séparent plus tard dans l'année 1999.

En juin 1999, Chyna devient la première femme à se qualifier au tournoi du King of the Ring. Elle devient également durant cette période la première femme à être challenger n°1 pour le championnat du Monde de la WWF, mais perd son statut au profit de Mankind durant le mois d'août, avant SummerSlam. Peu après, Chyna redevient face, entrant en rivalité contre le champion Intercontinental Jeff Jarrett. Elle affronte Jarrett le 26 septembre à Unforgiven pour le titre, mais ne remporte pas le match. Après une victoire par disqualification face à Jarrett pour le titre (le titre ne pouvant pas changer de mains en cas de victoire par disqualification) lors pay-per-view suivant, Rebellion, Chyna affronte une nouvelle fois Jarrett pour le titre à No Mercy, dans leur dernière confrontation à la WWF (Jarrett ayant quitté la fédération peu après), dans un Good Housekeeping Match. Chyna remporte le match, devenant alors la première et unique femme à remporter ce titre[7], et plus généralement la seule femme à remporter un titre masculin. Durant la fin de l'année, elle entre en rivalité avec Chris Jericho. Après avoir défendu le titre avec succès contre Jericho aux Survivor Series, elle finit par perdre le titre face à celui-ci à Armageddon. Ils s'affrontent une nouvelle fois à SmackDown le 28 décembre, dans un match qui se finit en double tombé. De ce fait, Jericho et Chyna sont déclarés comme étant co-champions[7]. En début d'année 2000, durant le Royal Rumble, Chyna, Jericho et Hardcore Holly s'affrontent dans un Triple Threat Match pour le titre Intercontinental, match remporté par Jericho. Le règne de Chyna en tant que co-championne est donc terminé. Après cela, elle fait brièvement équipe avec Chris Jericho.

Chyna devient ensuite la copine à l'écran d'Eddie Guerrero. Initialement heel, le couple devient par la suite face. Ils affrontent Val Venis et Trish Stratus à SummerSlam dans un Intergender Tag Team Match avec le titre Intercontinental en jeu. Chyna remporte le match et donc le titre pour la troisième et dernière fois de sa carrière. Cependant elle perd le titre seulement deux semaine après, face à Eddie Guerero, dans un Triple Threat Match qui incluait également Kurt Angle. Eddie et Chyna se séparent en novembre, après qu'elle a aperçue Eddie avec deux autres femmes. Au même moment, Laurer est apparue sur une édition de Playboy, ce qui a attiré l'attention de Right to Censor (en).

Chyna entre alors en rivalité contre Ivory, la championne féminine et membre de Right to Censor. Elles s'affrontent pour le titre en début 2001 lors du Royal Rumble, match que Chyna perd, et durant lequel elle se blesse. Après son retour de blessure, Chyna remporte le championnat féminin de la WWF à WrestleMania X-Seven, en battant très facilement Ivory[8]. Chyna défend le titre contre Lita à Judgment Day, dans un match qu'elle remporte. Ce sera son dernier match et sa dernière apparition à la WWF. Les mauvaises relations qu'elle entretenait avec Triple H dans la vraie vie étaient la principale raison de son départ. Elle quitte la fédération le 30 novembre 2001, laissant le titre féminin vacant.

New Japan Pro Wrestling (2002)[modifier | modifier le code]

Total Nonstop Action Wrestling (2011)[modifier | modifier le code]

En 2011, elle reprend pour quelques semaines sa carrière de catcheuse en faisant un court passage à la TNA pour faire un match par équipe mixte avec Kurt Angle contre son ancien rival Jeff Jarrett et sa femme Karen Jarrett lors du pay-per-view Sacrifice 2011. Chyna fait remporter le match à son équipe en faisant abandonner Karen. Ce sera son dernier combat.

Décès[modifier | modifier le code]

Laurer est retrouvée morte le matin du 20 avril 2016 à son domicile de Redondo Beach en Californie.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prises favorites
    • Gorilla press slam
    • Handspring back elbow
    • Kneeling low blow (par derrière)
    • Testicular claw
    • Lifting millitary

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • International Wrestling Federation
    • 1 fois IWF Women's Champion face à Violet Flame en 1996[3]
  • Ladies International Wrestling Association
    • Rookie of the Year (1998)
  • Professional Girl Wrestling Association
    • Rookie of the Year (1996)[3]

Carrière d'actrice et de modèle[modifier | modifier le code]

Laurer en séance d'autographe pour le magazine Playboy en 2007.

En novembre 2000, elle a fait la couverture du magazine Playboy. En 2002, après son départ de la WWF, elle est également apparue dans un documentaire de Playboy intitulé « Joanie Laurer Nude » avec le sous-titre « Superstar de lutte à princesse des guerrières ».

Elle a fait plusieurs apparitions dans des séries télévisées et dans des émissions de jeu avec des célébrités comme Hollywood Squares et Fear Factor. En 2004, Laurer est apparue dans la quatrième saison The Surreal Life à VH1.

À la fin de 2005, Joanie a signé pour apparaître dans le film Illegal Aliens. En avril 2006, elle est allée à Vegas pour la nouvelle série télé appelée Fame Games. Elle fait plusieurs promotions pour le film Illegal Aliens. Elle travaille actuellement sur un autre film avec Faye Dunaway appelé Cougar Club[réf. nécessaire].

En Juin 2011, Joanie joue dans son premier film pornographique, intitulé Backdoor to Chyna, produit par le studio Vivid. Il se vendra à plus d'un million de copies. En 2012, Joanie sort un troisième film pornographique qui fait référence à la WWE avec des personnes évoquant John Cena[réf. nécessaire].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Télévision
Cinéma

Livre[modifier | modifier le code]

  • Chyna: If They Only Knew, Harper Collins, New York, 2001 (ISBN 0007127650)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en)« Chyna - Biography - IMDb », sur IMDb (consulté le 22 avril 2016)
  2. a, b et c (en)Richie Duchon, « Legendary Professional Wrestler 'Chyna' Joanie Laurer Dies at 45 », sur NBC News,‎ (consulté le 21 avril 2016)
  3. a, b, c, d et e (en)« Profil de Chyna », sur Online World of Wrestling (consulté le 22 juillet 2009)
  4. (en)« Profil de Chyna », sur Cagematch (consulté le 21 avril 2016)
  5. (en)« Chyna Dead: WWE's 'Ninth Wonder of the World' », sur Patch,‎ (consulté le 21 avril 2016)
  6. (en)« Morning Mix Chyna, pioneering female pro wrestler and ‘9th Wonder of the World,’ found dead at 45 », sur Washington Post,‎ (consulté le 22 avril 2016)
  7. a, b, c et d (en) « The real Chyna revealed », sur SLAM! Wrestling (consulté le 22 juillet 2009)
  8. a et b (en)« Chyna's first reign », sur WWE (consulté le 22 juillet 2009)
  9. (en)« Pro Wrestling Illustrated Top 500 - 2000 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 22 juillet 2009)
  10. (en) « Chyna, 1er titre intercontinental », sur WWE (consulté le 22 juillet 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :