Joanie Laurer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joanie Laurer
Chyna at Slim-Fast Fashion Show 1.jpg

Joanie Laurer en 2013.

Données générales
Nom de naissance
Joan Marie Laurer
Nom(s) de ring
Joanie Lee
Just Joanie
Chyna
Chyna Doll
Nationalité(s)
Naissance
Décès
Taille
5 9 (1,75 m)[3]
Poids
180 lb (82 kg)[3]
Catheuse morte
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Carrière pro.

Joan Marie Laurer (née le à Rochester, New York et morte le à Redondo Beach, Californie), plus connue sous le nom de Chyna, est une catcheuse (lutteuse professionnelle) américaine, une actrice pornographique, et une culturiste.

Principalement connue pour son travail à la World Wrestling Federation (WWF), Chyna obtiendra le surnom de The Ninth Wonder of the World[4],[5] ("La neuvième merveille du monde"), s'étant fait connaître pour son physique très masculin, et pour avoir souvent combattu contre des hommes dans sa carrière.

Dans sa carrière, elle a remporté une fois le championnat féminin de la WWF, et est aussi la seule femme de l'histoire de la WWE à avoir été championne Intercontinental, titre qu'elle a même remporté à trois reprises. Elle est aussi la première femme de l'histoire à avoir participé à un Royal Rumble Match (en 1999 et 2000), la seule à avoir participé à un tournoi King of the Ring et la seule à avoir été challenger pour le championnat de la WWF. Elle est la cofondatrice, avec Triple H et Shawn Michaels, de D-Generation X.

Elle quitte la WWF en 2001 et fait un bref passage à la New Japan Pro Wrestling avant d'arrêter sa carrière de catcheuse.

Elle devient actrice de films pornographiques en 2004 après la sortie commerciale d'une sextape avec le catcheur Sean Waltman. Elle tourne en tout huit films.

Elle meurt le d'une overdose médicamenteuse.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Laurer gandit à Rochester dans une famille dysfonctionnelle. Ses parents se séparent et elle décide de passer sa dernière année de lycée en Espagne dans le cadre d'un programme d'échange de lycéens[6]. De retour aux États-Unis, elle intègre l'université de Tampa (en) où elle obtient un diplôme en espagnol[7].

Carrière de catcheuse[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Laurer en Chyna Doll en 1997.

Laurer s'entraîne à l'école de lutte de Killer Kowalski à Salem où elle a brièvement eue une relation avec Perry Satullo[8]. Elle débute à l'International Wrestling Federation, la fédération de Kowalski[8].

World Wrestling Federation (1997-2001)[modifier | modifier le code]

Alors que Laurer est encore à l'International Wrestling Federation, elle reçoit des offres de la part de la World Championship Wrestling pour être la première femme membre du clan New World Order[8]. C'est alors qu'elle rencontre Shawn Michaels et Hunter Hearst Helmsley qui veulent d'elle comme garde du corps[8]. Killer Kowalski parvient à convaincre Shane McMahon de lui donner sa chance[8].

Elle apparait pour la première fois à la télévision à Raw où elle est au premier rang et fait un étranglement arrière à Marlena, la valet de Goldust, après l'intervention de Goldust dans un match opposant Hunter Hearst Helmsley (HHH) à Rocky Maivia[9]. Elle prend le nom de Chyna et devient la garde du corps de HHH[3].

New Japan Pro Wrestling (2002)[modifier | modifier le code]

Total Nonstop Action Wrestling (2011)[modifier | modifier le code]

En 2011, elle reprend pour quelques semaines sa carrière de catcheuse en faisant un court passage à la TNA pour faire un match par équipe mixte avec Kurt Angle contre son ancien rival Jeff Jarrett et sa femme Karen Jarrett lors du pay-per-view Sacrifice 2011. Chyna fait remporter le match à son équipe en faisant abandonner Karen. Ce sera son dernier combat.

Décès[modifier | modifier le code]

Laurer est retrouvée morte le matin du 20 avril 2016 à son domicile de Redondo Beach en Californie.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Carrière d'actrice et de modèle[modifier | modifier le code]

Laurer en séance d'autographe pour le magazine Playboy en 2007.

En novembre 2000, elle a fait la couverture du magazine Playboy. En 2002, après son départ de la WWF, elle est également apparue dans un documentaire de Playboy intitulé « Joanie Laurer Nude » avec le sous-titre « Superstar de lutte à princesse des guerrières ».

Elle a fait plusieurs apparitions dans des séries télévisées et dans des émissions de jeu avec des célébrités comme Hollywood Squares et Fear Factor. En 2004, Laurer est apparue dans la quatrième saison The Surreal Life à VH1.

À la fin de 2005, Joanie a signé pour apparaître dans le film Illegal Aliens. En avril 2006, elle est allée à Vegas pour la nouvelle série télé appelée Fame Games. Elle fait plusieurs promotions pour le film Illegal Aliens. Elle travaille actuellement sur un autre film avec Faye Dunaway appelé Cougar Club[réf. nécessaire].

En 2004, une sextape intitulée 1 Night in Chyna (clin d'œil au titre de la sextape de Paris Hilton One Night in Paris) tournée avec son petit ami de l'époque le catcheur Sean Waltman fuite sur Internet. En Juin 2011, Joanie joue dans son premier film pornographique produit par le grand studio Vivid Backdoor to Chyna. Il se vendra à plus d'un million d'exemplaires. En 2012, Joanie sort un film pornographique qui fait référence à la WWE avec des personnes évoquant John Cena[réf. nécessaire].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Télévision
Cinéma

Livre[modifier | modifier le code]

  • Chyna: If They Only Knew, Harper Collins, New York, 2001 (ISBN 0007127650)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en)« Chyna - Biography - IMDb », sur IMDb (consulté le 22 avril 2016)
  2. a et b (en) Richie Duchon, « Legendary Professional Wrestler 'Chyna' Joanie Laurer Dies at 45 », sur NBC News, (consulté le 21 avril 2016)
  3. a, b, c, d, e et f (en) « Profil de Chyna », sur Online World of Wrestling (consulté le 22 juillet 2009)
  4. (en)« Chyna Dead: WWE's 'Ninth Wonder of the World' », sur Patch, (consulté le 21 avril 2016)
  5. (en)« Morning Mix Chyna, pioneering female pro wrestler and ‘9th Wonder of the World,’ found dead at 45 », sur Washington Post, (consulté le 22 avril 2016)
  6. (en) Jim Madelaro et Jim Memmott, « From our archive: Chyna bulls her way into stardom », sur Democrat & Chronicle, (consulté le 13 novembre 2016).
  7. (en) « WWE star Chyna, a University of Tampa graduate, dead at 46 (w/video) », sur Tampa Bay Times, (consulté le 13 novembre 2016).
  8. a, b, c, d et e (en) Kyle Dunning, « A Tribute To The 9th Wonder Of The World. », sur ewrestling.com, (consulté le 29 juillet 2017)
  9. (en) Brandon Stroud, « The Best And Worst Of WWF Monday Night Raw 2/17/97: The First Deletion », sur Uproxx, (consulté le 30 juillet 2017)
  10. (en)« Pro Wrestling Illustrated Top 500 - 2000 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 22 juillet 2009)
  11. (en) « The real Chyna revealed », sur SLAM! Wrestling (consulté le 22 juillet 2009)
  12. (en) « Chyna, 1er titre intercontinental », sur WWE (consulté le 22 juillet 2009)
  13. (en)« Chyna's first reign », sur WWE (consulté le 22 juillet 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]