Baby Bash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bash.
Baby Bash
Description de cette image, également commentée ci-après

Baby Bash aux AVN Awards Show au Palms Casino Resort de Las Vegas le 9 janvier 2010.

Informations générales
Surnom Baby Beesh, Ronnie Rey
Nom de naissance Ronald Rey Bryant[1].
Naissance (40 ans)
Vallejo, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, producteur de musique, acteur
Genre musical Dirty South[2], rap hardcore[3], rap West Coast[2], gangsta rap[4], RnB
Années actives Depuis 1992
Labels Profile Records (1992, 1994), Swerve (1997), Thug Records (2000), Dope House Records (2001, 2002), 40 Ounce Records (2001, 2002, 2004, 2008), Thump Records (2004), Empire Musicwerks (2004), GMG Music (2005), Universal Records (2004, 2005), Dope House Records (2001), Arista Records (2007, 2010), Upstairs Records (2010)
Site officiel babybashmusic.com

Baby Bash, né Ronald Rey Bryant le à Vallejo en Californie, est un rappeur, producteur et acteur américain. Son premier album Savage Dreams, est suivi par On Tha Cool ; et Tha Smokin' Nephew, qui contient les singles Suga Suga et Shorty DooWop. En 2005, Super Saucy est publié, son single principal étant Baby, I'm Back, une collaboration avec le chanteur Akon. Cyclone suit en 2007, contenant son titre éponyme en featuring avec T-Pain et son successeur, What Is It en featuring avec Sean Kingston, qui atteint les classements Billboard[5].

Au long de sa carrière, il collabore avec des artistes de côte ouest comme B-Legit, C-Bo, Coolio-, Da'unda'dogg, E-40[6] et Mac Dre, des chanteurs de RnB comme Akon, Avant, Natalie, Bohemia, Mario, et Nate Dogg[7] et autres rappeurs latinos tels que Fat Joe, Nino Brown, Doll-E Girl, Frost[6] et Pitbull[8]. Il continue à écrire des paroles des artistes comme Paula DeAnda, Jennifer Hudson et Frankie J[9].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Bryant est fils d'une mère américaine d'origine mexicaine et d'un père américain d'origine britannique originaire de Mendota, en Californie[4]. Tous les deux, dépendant à l'héroïne, sont à cette période emprisonnés[4]. Bryant est élevé par sa grand-mère, et connait différents genres musicaux grâce à son père et à ses oncles. À l'origine, Bryant voulait devenir joueur de basketball professionnel[4].

Premiers albums (2001–2005)[modifier | modifier le code]

La carrière musicale de Bryant est lancée lorsqu'il devient membre du groupe Potna Duece à Vallejo, en Californie. Il emménage à Houston, dans le Texas, en 1998, où il rencontre le rappeur South Park Mexican[10]. Avant son succès en tant qu'artiste solo, sous le nom de Baby Beesh, il devient membre des groupes Potna Deuce et de Latino Velvet[4].

Bryant lance son premier album solo, Savage Dreams, le 19 juin 2001[2]. Le , il publie son deuxième album intitulé Get Wiggy![11], qui est à la fois une émancipation de ses groupes et aussi un « recueil de souvenirs ». Ainsi, il contient des titres comme Crazy Love, qu'il produit avec Latino Velvet, et Early in da Mornin', titre où il rappe seul. On Tha Cool, son troisième album, est publié le 11 juin 2002, au label Dope House Records. Il est produit par Happy P et Johnny Z, et fait participer SPM, Jay Tee, Russell Lee, Don Cisco, Mr. Shadow et DJ Kane[12].

Il rencontre réellement la consécration grâce à Tha Smokin' Nephew publié le [3]. L'album atteint la 48e place du Billboard 200[13]. Il contient le titre Suga Suga, gros tube de l'été 2004, dans lequel il chante en featuring avec son ami Frankie J, avec qui il sortira quelques titres comme Diggin Your Style ou Drinks on Me. Le tube de l'été 2004, Obsesión par Aventura, est repris deux fois par Baby Bash, la première étant avec le groupe 3rd Wish. Le 29 juin la même année, il publie Mènage a Trois[14], qui atteint la 32e place des R&B Albums[15].

Cette version clôture l'album Super Saucy, publié le [16], permettant à Bash d'en enregistrer une version single avec Frankie J. Dans Super Saucy, Baby Bash noue des contacts avec des rappeurs américains tels que Nate Dogg, Mac Dre ou encore Akon[16]. L'album atteint la 11e place du Billboard 200[17].

Cyclone et Bashtown (2006–2010)[modifier | modifier le code]

Baby Bash est présent sur quelques bandes originales de films. Son titre le plus connu, Suga Suga est joué dans le film Be Cool avec John Travolta. The Honeymooners et Karaté Kid, avec Jackie Chan et Jaden Smith, contiennent tous deux le titre Baby I'm Back. Enfin, un film de 2010, Island of Fantasy lui permet d'y interpréter son dernier titre, Fantasy Girl. La musique n'est pas le seul domaine de prédilection de Baby Bash puisqu'il a déjà joué dans deux films, What's Really en 2004 aux côtés de son ami Chingo Bling, et en 2006 en compagnie de Danny Trejo dans Jack's Law. Un nouveau film humoristique, Primos, réunit ces trois acteurs en 2009[9]. La même année, il est également au générique de Busted. Il pourrait envisager une carrière d'acteur après celle de rappeur, tout comme celle de producteur : Baby Bash explique[Où ?] surtout s'attacher à la musique pour s'en inspirer les paroles, et ainsi créer des tubes[réf. nécessaire]. Il écrit déjà pour d'autres artistes du label Arista, comme Whitney Houston, Jennifer Hudson, Paula DeAnda ou encore Frankie J. Par ailleurs, il produit et écrit pour le premier titre d'une artiste, I Own This de Jasmine Villegas.

Le , il publie l'album Cyclone[18] (initialement intitulé Ronnie Rey All Day[19]), deux ans après la première diffusion sur les ondes de radio américaines de son tube Mamacita, avec Marcos Hernandez. Cet album recèle entre autres des featurings avec T-Pain, Sean Kingston, Pimp C, Keith Sweat, Paula DeAnda et Mickael, chanteur français qui participe à l'enregistrement, arrangement et production de nombreux morceaux sur le nouvel album[20], et avec lequel il a déjà publié un snippet CD (Rollercoaster). Le titre phare, Cyclone, est téléchargé plus d'un million de fois sur iTunes et devient donc disque de platine selon la RIAA permettant à Baby Bash de devenir le premier artiste latino recherché sur Myspace[9]. En devenant no 7 du Billboard américain, ce titre égale par ailleurs le succès de Suga Suga.

Il enchaîne avec une mixtape Latino Velvet avec Jay Tee appelée The Camp Is Back, sortie le .

Baby Bash collabore également avec Pascal Obispo sur son album Les Fleurs de Forest, dans un duo sous le titre Nouveau Voyage, ainsi que sur le dernier album de Carlos Santana, avec Jennifer Lopez, avec le titre This Boy's Fire. Il a également, en 2009, écrit pour Flo Rida, Plies ou bien Kelly Clarkson. La même année, il apparaît avec Jay Tee sur la pochette du Latino Velvet - Best of qui regroupe les meilleurs titres du groupe de 2000 à 2008. En mars, un nouveau clip de Baby Bash est disponible, pour le titre That's How I Go en featuring avec Mario et Lil Jon. En juin sort le single Outta Control avec Pitbull, et en juillet il accompagne Paul Wall sur le titre Lemon Drop.

Unsung: The Album et emprisonnement (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

2011 marque un nouveau changement de label pour Baby Bash qui passe chez Upstairs Records pour préparer un nouvel album, Bashtown. Sorti le 22 mars 2011, il contient seize titres dont des featurings avec Lloyd, Slim Thug, Marty James, Mickael, SPM, et surtout le titre phare Go Girl en featuring avec E-40. De cette chanson a été créée une boisson énergétique du même nom, dont une partie des bénéfices est reversée à des associations contre le cancer du sein et de l'ovaire. Le , Baby Bash et Paul Wall sont arrêtés à El Paso, Texas en possession d'une petite quantité de marijuana pour leur consommation personnelle. Ils seront libérés la nuit même après avoir versé une caution de 300 $[21].

En 2012, Baby Bash annonce la sortie d'un nouvel album. Tout d'abord, il prévoit de l'intituler Weedsmoke mais opte pour le titre Unsung: The Album. Prévu pour une sortie le 17 décembre 2013 aux États-Unis, l'opus contient 13 titres dont de nouveaux featurings avec Mickaël, Frankie J, Paula DeAnda, Paul Wall, Clyde Carson, Problem et Miguel[22].

Le , sort l'opus Ronnie Rey All Day (en référence à son vrai nom), contenant 15 titres.

Par ailleurs,son expérience poussée de fumeur de marijuana et son arrestation l'ont poussé à mettre ses connaissances au service d'une bonne cause.Ainsi ,il devient en 2015 responsable dans une société de vente de marijuana médicale, California Finest.Il n'hésite pas dans la foulee à faire la promotion de cette marque, notamment dans ses clips,comme celui de Light Up, California Finest ou encore Papi avec John Hartt. Il devient également le premier rappeur américain à apposer son nom sur deux produits de marijuana médicale, Cheery Pie & OG Kush, dont il fait la promotion dans un titre et clip éponyme.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Savage Dreams (sous le nom de Baby Beesh)
  • 2002 : On tha Cool (sous le nom de Baby Beesh)
  • 2003 : The Smokin' Nephew
  • 2004 : Tha Smokin' Nephew [Screwed & Chopped]
  • 2004 : Mènage a Trois
  • 2005 : Super Saucy
  • 2007 : Cyclone
  • 2011 : Bashtown
  • 2013 : Unsung: The Album
  • 2013 : Ronnie Rey All Day

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Baby Beesh Presents What's Really! Game One (sous le nom de Baby Beesh)
  • 2002 : Get Wiggy!
  • 2003 : The Ultimate Cartel
  • 2004 : So Quick... Like a Heist
  • 2012 : Baby Bash & Jay Tee Present M.S.U

Avec Latino Velvet[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Latino Velvet Project
  • 2000 : Velvet City
  • 2002 : Velvetism
  • 2004 : Menudo Mix
  • 2007 : The Camp is Back
  • 2008 : The Best of Latino Velvet

Avec Potna Deuce[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Heron Soup
  • 1997 : Welcome to da Tilt

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Meilleure position Certification Album
US
[23]
US R&B
[23]
US Rap
[23]
CAN
[24]
2003 Sexy Eyes (Da Da Da Da) (featuring Russell Lee) Tha Smokin' Nephew
Shorty DooWop (featuring Russell Lee et Perla Cruz) 115 108
Suga Suga (featuring Frankie J) 7 54 10
  • États-Unis : or[25]
2005 Baby I'm Back (featuring Akon) 19 52 9
  • États-Unis : or[25]
Super Saucy
Who Wit Me?
2007 Cyclone (featuring T-Pain) 7 70 6 41
  • États-Unis : platine[25]
Cyclone
2008 What Is It (featuring Sean Kingston) 57 12
Don't Stop (featuring Keith Sweat) 22
2009 That's How I Go (featuring Mario et Lil Jon) 107 17 Single à part
Outta Control (featuring Pitbull) 112 14
2010 Go Girl (featuring E-40) 111 23 Bashtown
2011 Swanananana (featuring Slim Thug et Stooie Bros.)
Head Hunta (featuring Z-Ro et Lucky Luciano)
Vegas Nights (featuring Jump Smokers) Single à part
Slide Over (featuring Miguel) 77
2014 Certified Freak (featuring Baeza et G. Curtis) Ronnie Rey All Day

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Chingo and Bash: What's Really - The Who's Who In the Latin Rap Game
  • 2006 : Jack's Law avec Danny Trejo. Ce film n'aura pas réellement vu le jour suite à l'incarcération de son réalisateur, Gil Medina. Il sera renommé en 2010 Vengeance, et le casting a été agrandi pour intégrer, entre autres, le rappeur 50 Cent. La sortie de ce film est prévue pour 2016, selon IMDB.
  • 2009 : Primos
  • 2009 : Busted
  • 2011 : Pain - The Movie
  • 2012 : Filly Brown

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Our 3rd Baby Bash Interview », LatinRapper (consulté le 3 janvier 2015).
  2. a, b et c (en) Johnny Loftus, « Savage Dreams Overview », sur AllMusic (consulté le 13 septembre 2015).
  3. a et b (en) David Jeffries, « Tha Smokin' Nephew Overview », sur AllMusic (consulté le 13 septembre 2015).
  4. a, b, c, d et e (en) David Jeffries, « Baby Bash – Biography », AllMusic,‎ (consulté le 6 juin 2007).
  5. (en) « Baby Bash – Billboard Singles », AllMusic,‎ (consulté le 2 février 2008).
  6. a et b (en) Birchmeier, Jason. Get Overview. AllMusic, consulté le 25 mars 2009.
  7. (en) « Baby Bash: Flyest Mexican Under the Radar », LatinRapper,‎ (consulté le 26 avril 2008).
  8. (en) Jeffries, David. Super Saucy Overview, AllMusic, 2005, consulté le 25 mars 2009.
  9. a, b et c (en) « 2nd Baby Bash Interview », LatinRapper.com (consulté le 3 janvier 2015).
  10. (en) Joey Guerra, « He is what he is », Houston Chronicle,‎ (consulté le 2 mai 2009).
  11. (en) Jason Birchmeier, « Get Wiggy! Overview », sur AllMusic (consulté le 13 septembre 2015).
  12. (en) Brad Mills, « On tha Cool Overview », sur AllMusic (consulté le 13 septembre 2015).
  13. (en) « Tha Smokin' Nephew Awards », sur AllMusic (consulté le 13 septembre 2015).
  14. (en) David Jeffries, « Mènage a Trois Overview », sur AllMusic (consulté le 13 septembre 2015).
  15. (en) « Mènage a Trois Awards », sur AllMusic (consulté le 13 septembre 2015).
  16. a et b (en) David Jeffries, « Super Saucy Overview », sur AllMusic (consulté le 13 septembre 2015).
  17. (en) « Super Saucy Awards », sur AllMusic (consulté le 13 septembre 2015).
  18. (en) David Jeffries, « Cyclone Overview », sur AllMusic (consulté le 13 septembre 2015).
  19. (en) « Britney Spears Single Is Released; Plus Eve, 50 Cent, Owen Wilson, Snoop Dogg, Kanye West & More, In For The Record », sur MTV News,‎ (consulté le 13 septembre 2015).
  20. (en) « Cyclone Credits », sur AllMusic (consulté le 13 septembre 2015).
  21. (en) « INTERVIEW W/ MUSIC ARTIST BABY BASH » (consulté le 3 janvier 2015).
  22. (en) « Paul Wall and Baby Bash Busted For Pot Charge », This Beat Goes,‎ (consulté le 27 mars 2012).
  23. a, b et c (en) « Baby Bash > Charts & Awards > Billboard Singles », AllMusic (consulté le 27 mars 2009).
  24. (en) « Baby Bash: Artist Chart History: Canadian Hot 100 », Billboard (consulté le 4 juillet 2010).
  25. a, b et c (en) « Gold and Platinum », RIAA (consulté le 27 mars 2009).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :