Gandouch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En médecine ayurvédique, le gandouch est un bain de bouche à l'huile végétale, pratiqué traditionnellement chaque matin, au lever, pendant 5 à 20 minutes, bouche fermée, après avoir raclé la langue pour éliminer les sécrétions[Quoi ?] du système digestif et les impuretés[Quoi ?] déposées[Par qui ?] pendant la nuit.

Quelques articles de presse font état d'améliorations sur l'acné, l’eczéma, la mauvaise haleine, la sinusite[1], le blanchiment des dents (notamment avec l'huile de coco[2]), les aphtes et caries.

Les études scientifiques sur cette technique sont rares[3]. Une étude de 2014 concluait que « Les effets du gandouch sur la santé en général et sur quelque indication spécifique que ce soit relèvent de la pseudoscience[4]. » Une revue systématique de 2016 examinant les conclusions de 26 études portant sur un total de 160 individus indique que 2 de ces 26 études concluent qu'il n'y a pas de différence statistiquement significative entre les effets du gandouch et ceux de bains de bouche à la chlorhexidine sur la plaque dentaire, et que 3 de ces 26 études concluent de même concernant les effets sur la gingivite, mais les études sont peu nombreuses et de faible qualité[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Angela Haupt, « Should you try oil pulling », Health US News,‎
  2. (en) Birgit Frohn, The Oil Pulling Miracle : Detoxify Simply and Effectively (lire en ligne)
  3. « Oil pulling : une expérience subjective », Le Pharmachien,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Steven Novella, « Oil Pulling Your Leg », sur https://sciencebasedmedicine.org/oil-pulling-your-leg/, Science-Based Medicine, (consulté le ) : « Oil pulling for general health or any other indication is pure pseudoscience. »
  5. Oghenekome Gbinigie, Igho Onakpoya, Elizabeth Spencer et Marcy McCall MacBain, « Effect of oil pulling in promoting oro dental hygiene: A systematic review of randomized clinical trials », Complementary Therapies in Medicine, vol. 26,‎ , p. 47–54 (ISSN 1873-6963, PMID 27261981, DOI 10.1016/j.ctim.2016.02.011, lire en ligne, consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]