Nambudripad's Allergy Elimination Techniques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Modèle:Infobox alternative medicine Modèle:Alternative medicine sidebar

NAET (pour techniques d'élimination des allergies de Nambudripad) est une forme de médecine alternative qui, selon ses partisans, peut traiter les allergies et les troubles connexes. NAET a été créé en 1983 par Devi Nambudripad, un chiropraticien et acupunctrice, basé en Californie, en s'appuyant sur une combinaison de kinésiologie appliquée, d'acupuncture, d'acupression, de gestion nutritionnelle, et de méthodes chiropratiques. [1],[2],[3]

La recherche médicale ne trouve aucune preuve à l'appui de l'efficacité de cette approche. Les partisans de NAET admettent que la science conventionnelle n'a pas montré de preuves crédibles de l'efficacité de cette méthode[4],[5],[6].

Origines[modifier | modifier le code]

Devi Nambudripad était étudiante en chiropratique et acupunctrice au moment où elle a développé NAET. Tout en éprouvant une réaction allergique aux carottes, elle a tenté de surmonter la réaction grâce à un traitement auto-administré d'acupuncture. Lors de son traitement, un reste de carotte était sur sa peau, et Nambudripad en a conclu que la présence d'une infime quantité de carotte pendant le traitement d'acupuncture était la clé du traitement; et a ensuite formulé une hypothèse selon laquelle le contact avec une petite quantité d'un allergène lors d'une séance d'acupuncture ou d'acupression peut aide à l'élimination des réactions allergiques aux aliments et à d'autres substances. [7]

NAET est promu par la Nambudripad's Allergy Research Foundation (NARF) qui publie également son propre journal appelé The Journal of NAET, Energetics & Complementary Medicine. [8]

Devi Nambudripad est autorisée dans la pratique de la chiropratique et l'acupuncture en Californie. Elle s'identifie également comme médecin et son site internet personnel indique qu'elle a obtenu son doctorat en médecine de l' Université des sciences de la santé d'Antigua (UHSA) en janvier 2002[9]. Toutefois le California Medical Board ne répertorie pas de licence active et ne reconnaît pas les diplômes de médecine de l' UHSA comme valides, le répertoriant comme une école «désapprouvée» depuis 1995[10],[3],[1].

Variations Européennes[modifier | modifier le code]

En Europe et en France notamment, des variantes de NAET , comme Allergy-Free ou encore Total-Reset, ont été crées par d'anciens praticiens ou représentant européen de cette médecine alternative, et semblent prendre le pas sur le concept initial au regard du nombre de praticiens.[11]

Technique[modifier | modifier le code]

Nambudripad affirme que le système nerveux central et les systèmes sensoriels ont la capacité de détecter les "signatures électromagnétiques" de toutes les molécules, le système nerveux central réagissant ou non à une substance particulière[12]. La réaction à une substance est nommée "sensibilité". En médecine, la réaction peut être si forte qu'on la détermine alors comme une allergie.

Pour NAET, une telle réaction se manifeste comme une perturbation énergétique ou un blocage dans le flux de la force vitale qi le long des méridiens . En opposition avec la compréhension occidentale conventionnelle des allergies, Nambudripad caractérise une allergie comme une condition causée par ces "champs électromagnétiques répulsifs entre un individu et l'objet (allergène)"[13]. Les allergènes peuvent provenir d'une grande variété de substances, ainsi que de notions plus abstraites telles que les émotions et les couleurs. [14] Nambudripad affirme que les effets cumulatifs de ces perturbations énergétiques donnent lieu à une variété de troubles, suggérant que "95% des affections humaines résultent d'une sorte d'allergie"[15]. NAET propose que ces allergies puissent être éliminées en traitant les blocages énergétiques grâce à l'utilisation de l'acupuncture ou de l'acupression. Certaines de ces idées et de ces concepts sont empruntés à la médecine chinoise.

Les praticiens NAET utilisent une forme de kinésiologie appliquée appelée test de sensibilité neuromusculaire (NST ou NST-NAET) pour diagnostiquer les allergies en comparant la force d'un muscle en présence et en l'absence d'un allergène suspecté[16]. Les praticiens chercheront alors à éliminer les blocages énergétiques en demandant au patient de tenir une bouteille en verre contenant l'allergène pendant que des techniques d'acupression ou d'acupuncture sont employées. Après le traitement, les patients se reposent 20 minutes tout en continuant à tenir le pot contenant l'allergène, après quoi le patient sera à nouveau testé pour une réaction de sensibilité à l'aide du test de force musculaire. Si le praticien NAET détermine que la sensibilité a disparu, il est conseillé au patient d'éviter la substance pendant les 25 heures suivantes ou plus. Les patients sont invités à revenir pour un nouveau test avec NAET entre 25 heures et 7 jours après le traitement[7],[12].

Preuves[modifier | modifier le code]

Plusieurs revues des preuves disponibles pour diverses techniques alternatives de diagnostic des allergies ont déterminé que la kinésiologie appliquée, la principale technique de diagnostic dans NAET, est inefficace pour diagnostiquer les allergies et déconseille son utilisation[4],[5],[6],[17],[18],[19],[20],[21]. Diverses associations médicales déconseillent également son utilisation, notamment l' Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique[22], le National Institute for Health and Clinical Excellence[23],[24], l' American Academy of Allergy, Asthma and Immunology[20], l' Institut national des allergies et des maladies infectieuses[25], l'Australasian Society of Clinical Immunology and Allergy[26], et l'Allergy Society of South Africa[27].

Deux articles de revue médicale concluent que "NAET doit être le traitement antiallergique le moins fondé proposé à ce jour" [28] et qu'"il n'y a pas eu d'études soutenant l'utilisation de ces techniques"[21]. L'examen de Teuber et Porch-Curren met en garde qu '"il existe un risque de réaction anaphylactique si un patient souffrant d'allergies alimentaires graves recherche une telle thérapie et se teste par provocation orale hors du cabinet d'un médecin après avoir terminé avec succès les séances NAET"[21]. L'Australasian Society of Clinical Immunology and Allergy a déconseillé d'utiliser NAET pour traiter les allergies, critiquant son "manque de justification scientifique" et le décrivant comme une "technique potentiellement dangereuse"[26],[29].

Dans une évaluation critique de NAET, Stephen Barrett, psychiatre américain et administrateur de Quackwatch.org (site américain de lutte contre les fraudes médicales) écrit : NAET est en contradiction avec les concepts d'anatomie, de physiologie, de pathologie, de physique et d'allergie acceptés par la communauté scientifique. L'histoire de sa "découverte" est hautement invraisemblable. Son approche diagnostique de base - les tests musculaires pour les "allergies" - est insensée et il est pratiquement certain qu'elle diagnostique des problèmes inexistants. Ses recommandations de restrictions alimentaires fondées sur des allergies alimentaires inexistantes sont susceptibles d'exposer le patient à un risque élevé de carence nutritionnelle et, dans le cas des enfants, à un risque de problèmes sociaux et de développement de troubles de l'alimentation.

En France et Europe, les variantes de NAET (Total-Reset et Allergy-Free) indiquent se baser sur différentes techniques inspirées de la médecine traditionnelle chinoise, ainsi que d'autres médecine alternative ou pseudo-sciences telles que la chiropratique ou la kinésiologie[30],[31], placée sous observation par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires.[32]

Références[modifier | modifier le code]

 

  1. a et b « License 3433: Devi S. Nambudripad », California Acupuncture Board (consulté le )
  2. Devi S. Nambudripad, NAET: Say Goodbye to Asthma: A Revolutionary Treatment for Allergy-Based Asthma and Other Respiratory Disorders, Delta Publishing Company, coll. « Say Good-Bye To... Series », (ISBN 978-0-9743915-1-9), 37
  3. a et b « License 16776: Devi S. Nambudripad », California Board of Chiropractic Examiners (consulté le )
  4. a et b Niggemann et Gruber, C., « Unproven diagnostic procedures in IgE-mediated allergic diseases », Allergy, vol. 59, no 8,‎ , p. 806–808 (PMID 15230811, DOI 10.1111/j.1398-9995.2004.00495.x)
  5. a et b Gerez, Shek, LP, Chng, HH et Lee, BW, « Diagnostic tests for food allergy », Singapore Medical Journal, vol. 51, no 1,‎ , p. 4–9 (PMID 20200768, lire en ligne)
  6. a et b Waserman et Watson, Wade, « Food allergy », Allergy, Asthma & Clinical Immunology, vol. 7, no Suppl 1,‎ , S7 (PMID 22166142, PMCID 3245440, DOI 10.1186/1710-1492-7-S1-S7)
  7. a et b Devi S. Nambudripad, Say Good-Bye to Illness, Delta Publishing Company, coll. « Say Good-Bye To... Series », (ISBN 978-0-9637570-0-5)
  8. « N.A.R.F. Website » [archive du ], Nambudripad's Allergy Research Foundation (consulté le )
  9. Nambudripad, « Curriculum Vitae » [archive du ], naet.com (consulté le )
  10. « International Medical Schools Disapproved by the State of California » [archive du ], Medical Board of California (consulté le )
  11. « Total Reset - Équipe fondatrice », sur www.total-reset.com (consulté le )
  12. a et b Nambudripad, « NAET Protocols and Modalities Part 1: Basics », JNECM, vol. 1, no 1,‎ , p. 19–28 (lire en ligne[archive du ])
  13. Devi S. Nambudripad, NAET Pain Relief, Delta Publishing Company, , 25 p. (ISBN 978-1-934523-07-0, lire en ligne)
  14. « NAET Allergen Kit List » [archive du ], NAET (consulté le )
  15. Devi S. Nambudripad, NAET Pain Relief, Delta Publishing Company, , 42 p. (ISBN 978-1-934523-07-0, lire en ligne)
  16. Devi S. Nambudripad, NAET Pain Relief, Delta Publishing Company, , 231 p. (ISBN 978-1-934523-07-0, lire en ligne)
  17. Wüthrich, « Unproven techniques in allergy diagnosis », Journal of Investigational Allergology & Clinical Immunology, vol. 15, no 2,‎ , p. 86–90 (PMID 16047707, lire en ligne)
  18. Beyer et Teuber, SS, « Food allergy diagnostics: scientific and unproven procedures », Current Opinion in Allergy and Clinical Immunology, vol. 5, no 3,‎ , p. 261–6 (PMID 15864086, DOI 10.1097/01.all.0000168792.27948.f9)
  19. Sicherer et Wood, R. A., « Allergy Testing in Childhood: Using Allergen-Specific IgE Tests », Pediatrics, vol. 129, no 1,‎ , p. 193–197 (PMID 22201146, DOI 10.1542/peds.2011-2382)
  20. a et b Bernstein et al., « Allergy diagnostic testing: an updated practice parameter », Annals of Allergy, Asthma & Immunology, vol. 100, no 3, Supplement 3,‎ , S1–148 (PMID 18431959, DOI 10.1016/S1081-1206(10)60305-5, lire en ligne)
  21. a b et c Teuber, Suzanne S. et Porch-Curren, Cristina, « Unproved diagnostic and therapeutic approaches to food allergy and intolerance », Current Opinion in Allergy and Clinical Immunology, vol. 3, no 3,‎ , p. 217–221 (PMID 12840706, DOI 10.1097/00130832-200306000-00011)
  22. Ortolani C, Bruijnzeel-Koomen C, Bengtsson U et al., « Controversial aspects of adverse reactions to food. European Academy of Allergology and Clinical Immunology (EAACI) Reactions to Food Subcommittee. », Allergy, vol. 54, no 1,‎ , p. 27–45 (PMID 10195356, DOI 10.1034/j.1398-9995.1999.00913.x)
  23. Sackeyfio, Senthinathan, A., Kandaswamy, P. et Barry, P. W., « Diagnosis and assessment of food allergy in children and young people: summary of NICE guidance », British Medical Journal, vol. 342,‎ , d747 (PMID 21345912, DOI 10.1136/bmj.d747)
  24. Centre for Clinical Practice at NICE, « Food Allergy in Children and Young People: Diagnosis and Assessment of Food Allergy in Children and Young People in Primary Care and Community Settings », NICE Clinical Guidelines, vol. 116,‎ (PMID 22259824, lire en ligne)
  25. Boyce, Assa'ad A, Burks AW et al., « Guidelines for the diagnosis and management of food allergy in the United States: report of the NIAID-sponsored expert panel. », The Journal of Allergy and Clinical Immunology, vol. 126, no 6 Suppl,‎ , S1–S58 (PMID 21134576, PMCID 4241964, DOI 10.1016/j.jaci.2010.10.007, lire en ligne)
  26. a et b « Unorthodox techniques for the diagnosis and treatment of allergy, asthma and immune disorders » [archive du ], Australasian Society of Clinical Immunology and Allergy, (consulté le )
  27. Motala et Hawarden, D, « Guideline: Diagnostic testing in allergy », South African Medical Journal, vol. 99, no 7,‎ , p. 531–535 (lire en ligne)
  28. Morris, A., « Complementary and Alternative Allergy Tests », Current Allergy & Clinical Immunology, vol. 19, no 1,‎ , p. 26–28
  29. Allergy.org: Unorthodox Testing and Treatment for Allergic Disorders
  30. « Total Reset - La méthode Total RESET », sur www.total-reset.com (consulté le )
  31. « La méthode Total RESET Libérez-vous des allergies », sur AllergyFree.fr (consulté le )
  32. « Rapport annuel d'activité 2016-2017 | Miviludes », sur www.derives-sectes.gouv.fr (consulté le )