Technique Bowen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La technique Bowen est une méthode non conventionnelle de manipulations manuelles fondée sur les pratiques de l'australien Thomas Ambrose Bowen (1916–1982) qui s'était auto-proclamé ostéopathe au milieu du siècle précédent.

Il n'y a pas de preuve scientifique claire que cette technique est efficace[1].

Méthodologie[modifier | modifier le code]

La technique Bowen implique de doux mouvements de roulis, avec des stimulations très légères. Ces mouvements entraînent des réactions différentes en fonction du sens des stimulations effectuées.

Le praticien stimule un ensemble de points. À la suite de cette action, suivent souvent deux minutes de pause, pour permettre à l'organisme d'intégrer l'information dans son système nerveux central. La technique Bowen n'est pas une technique de massage, bien qu'elle engendre la libération du stress de zones logées au sein des muscles, et bien que les clients décrivent des expériences de relaxation profonde après une séance, jusqu'à s'endormir durant les premières stimulations.

L'opinion partagée par les thérapeutes Bowen est que cette méthode permet la stimulation des muscles et du tronçon réflexe tendineux de Golgi ainsi que des propriocepteurs. Cela engendre une prise de conscience sensorielle du corps au niveau de la zone de travail. Et peut conduire à des sensations étranges tels que des dégagements de chaleur, des picotements et une prise de conscience générale accrue des zones sensibles. Ces sensations sont parfois à tort associées à une certaine forme de "guérison énergétique". Les stimulations indiquent simplement au corps d'utiliser sa capacité d'auto-régulation et d'auto-normalisation.

Un patient traité par la technique Bowen ne doit pas être manipulé par une autre méthode manuelle (kinésithérapie, acuponcture, ostéopathie...). Nous parlons alors de traitement autonome. Le traitement Bowen doit cependant être associé à la médecine traditionnelle, dans le cas de maladie ou de traumatisme. Bowen demandait à ses clients de ne recevoir aucun autre traitement manuel pendant au moins sept jours après une séance et n'effectuait pas, lui non plus, un nouveau traitement durant cette période sur ce même patient.

Séances[modifier | modifier le code]

Une session typique se déroule sur 30 à 45 minutes, avec des pauses de 2 à 5 minutes pendant la session pour permettre à l'organisme de répondre au traitement. Les séances sont généralement constituées d'une série de trois à cinq séquences, en commençant par les points de concentration du stress tels que le bas et le haut du dos, avant de passer aux problèmes spécifiques de la personne traitée. Toutefois, pour un individu sensible, une session peut durer seulement 10 à 15 minutes.

Efficacité[modifier | modifier le code]

En 2015, le ministère de la santé du gouvernement australien a publié les résultats d'un examen des thérapies alternatives qui visaient à déterminer si elles étaient aptes à être couvertes par l'assurance maladie, la technique Bowen était l'une des 17 thérapies évaluées pour lesquelles aucune preuve claire d'efficacité n'a été trouvée[1]. Quackwatch inclut la thérapie Bowen dans sa liste de traitements douteux[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Baggoley C, « Review of the Australian Government Rebate on Natural Therapies for Private Health Insurance » [PDF], Australian Government – Department of Health,
  2. (en) « Index of Questionable Treatments », Quackwatch (consulté le 4 août 2016)