Balnéothérapie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bain d'eau douce
Bain de boue thérapeutique

La balnéothérapie désigne l’ensemble des soins effectués par des bains généraux ou locaux. Il s'agit principalement de bain d'eau douce, d'eau de mer, de boue ou d'algue. Par extension, le terme peut s'appliquer aux bains solaires ou aux rayons ultraviolets ou infrarouges[1].

Concernant l'eau, la thalassothérapie en est une variante avec de l’eau de mer, et la crénothérapie ou « cure thermale » correspond à l'utilisation des eaux minérales naturelles.

Histoire et développement[modifier | modifier le code]

La balnéothérapie fut très en vogue durant la Renaissance. Montaigne, par exemple, faisait de fréquents séjours aux eaux de Bagni di Lucca en Italie pour soigner ses problèmes de lithiases urinaires[2].

Le fonctionnement de la balnéothérapie[modifier | modifier le code]

Des jets orientables sont installés un peu partout dans la baignoire. Ces jets mélangent l’air et l’eau et expulsent l’ensemble sous pression.

Les bienfaits de la balnéothérapie [3][modifier | modifier le code]

La balnéothérapie stimule la circulation sanguine, ce qui soulage la congestion interne[pas clair][réf. nécessaire] et apporte des effets positifs sur le système cardiovasculaire[réf. nécessaire]. De plus, l'action de l'eau froide ou de l’eau chaude a un effet stimulant sur une circulation faible ou paresseuse[pas clair][réf. nécessaire].

La balnéothérapie permet aussi de stimuler le tonus musculaire[4], la force nerveuse[pas clair][réf. nécessaire], la digestion[réf. nécessaire], la nutrition[pas clair][réf. nécessaire], mais aussi d’éliminer les cellules mortes et les toxines[Quoi ?] du corps[réf. nécessaire].

Sont également éliminés les dépôts de calcium dans les vaisseaux sanguins et les vaisseaux capillaires endommagés[réf. nécessaire].

Un bain à remous, ou simplement un bain chaud, est un moyen alternatif pour traiter les douleurs dorsales[réf. nécessaire], les tensions ou l’inflammation des tissus musculaires[réf. nécessaire], les douleurs cervicales ou des épaules[réf. nécessaire], l’arthrite[réf. nécessaire], les maux de tête[réf. nécessaire], les blessures dues au sport[5], les diverses douleurs chroniques[réf. nécessaire] et le stress[réf. nécessaire].

Les bains à remous aident à la disparition de diverses inflammations[réf. nécessaire], mais aussi à la guérison du rhume et de la grippe[réf. nécessaire] tandis que les bains à bulles ont un effet massant.

L’inhalation de vapeurs d’eau chaude au cours d’un bain à remous peut être faite en cas de sinusite[6], de bronchite[réf. nécessaire], d’allergie[réf. nécessaire] ou d’asthme[réf. nécessaire].

Quant à l’hydromassage, il apaise[Quoi ?] le système nerveux et relaxe les muscles[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=balneotherapie
  2. Source: Histoire de la médecine, 2de édition, Masson.
  3. « Balnéothérapie », sur http://lamaisondutempspoursoi.fr,
  4. Netgen, « Thermalisme et douleurs musculo-squelettiques », sur Revue Médicale Suisse (consulté le 6 octobre 2018)
  5. (en) « Effets immédiats de séances de rééducation des membres inférieurs par balneotherapie sur le contrôle de l'équilibre », Annales de Réadaptation et de Médecine Physique, vol. 49, no 1,‎ , p. 37–43 (ISSN 0168-6054, DOI 10.1016/j.annrmp.2005.08.003, lire en ligne)
  6. P. Goetz, « Phytothérapie des sinusites », Phytothérapie, vol. 6, no 6,‎ (ISSN 1624-8597 et 1765-2847, DOI 10.1007/s10298-008-0349-4.pdf, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]