Chāndogya Upaniṣad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’hindouisme image illustrant la philosophie indienne image illustrant le sanskrit
Cet article est une ébauche concernant l’hindouisme, la philosophie indienne et le sanskrit.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Chāndogya Upaniṣad ou Chāndogyopaniṣad[1] (environ VIe siècle av. J.-C.) est l'une des plus anciennes Upaniṣad majeures faisant partie du groupe des douze Upaniṣad principales (Mukhya Upaniṣad) et est associée au Sama-Veda. Le texte comprend huit chapitres composés chacun de plusieurs versets (śloka). Cette Upaniṣad a été commentée entre autres par Ādi Śaṅkara (VIIIe siècle).

Description[modifier | modifier le code]

Son contenu principal évoque le sacrifice védique, le yajna. Le premier chapitre parle de l'Udgitha un chant à utiliser pendant ce rite qui serait dans ses sons comparable à la mantra Om. De nombreux hymnes védiques pour l'harmonie entre le cosmos et les humains se retrouvent dans le Chandogya Upanishad. L'identité de l'Atman et du Brahman est abordé au 3e chapitre et le 5e chapitre contient le fameux enseignement de Uddalaka Aruni à Shvetaketu, contenant le célèbre Mahavakya "tat tvam asi": « Tu es Cela »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. Encyclopedia of Hinduism par C.A. Jones et J.D. Ryan publié par Checkmark Books, page 103, ISBN 0816073368

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]