Vishu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vishu
Un Vishukanni disposé à Calicut
Un Vishukanni disposé à Calicut

Autre(s) nom(s) Bisu, Bisu Parba
Observé par Populations malayalamophones et toulouphones de confession hindoue
Signification Nouvel an
Date 14 ou 15 avril
Lié à Calendrier Ère Kollam, Calendrier Toulou

Vishu (Malayalam:വിഷു), (Tamil: வீஷூ), (Tulu: ಬಿಸು-Bisu) est la fête qui célèbre le Nouvel An astronomique dans l'État du Kerala, dans le sud de l'Inde, ainsi que dans les états voisins du Karnataka et du Tamil Nadu. Sa célébration est apparentée à celle de Bisu Parba en côte de Cannara, le nouvel an du Tulu Nadu[1],[2].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Bisu Kani arrangé au Karnataka

Vishu est célébré avec un entrain tout particulier dans le nord du Kerala, et avec plus de festivités que dans le reste du Kerala. Les explosions de pétards font partie des réjouissances, en particulier pour les enfants. Les adultes fournissent les enfants en pétards, et les enfants eux-mêmes rivalisent d'imagination pour utiliser au mieux ceux-ci. L'odeur tenace de la poudre brûlée flottant après les déflagrations des pétards d'un matin de Vishu est un souvenir nostalgique qui perdure longtemps dans la mémoire de chaque Indien de langue malayalam.

La première chose que l'on voit le jour de Vishu va déterminer la prospérité dont on bénéficera tout au long de l'année ; aussi est-il d'usage de préparer, dans un récipient de métal appelé uruli, toutes sortes d'objets propices (vishukanni[3]) : riz, étoffe neuve, concombre, feuilles de betel, noix d'arec, miroir de métal, fleurs (cassia fistula), pièces de monnaie, textes sacrés... Au petit matin, on se précipite pour aller regarder ces objets propices, disposé dans la pièce de la puja (cérémonie religieuse), avant tout autre chose[4].

La population étrenne à cette occasion de nouveaux vêtements (Puthukodi), et les anciens de chaque famille distribuent aux enfants et aux serviteurs un argent symbolique, appelé Vishukkaineetam[3]. Cette coutume continue de nos jours, dans la croyance que, de cette façon, les enfants auront un avenir prospère.

Vishu est un jour où l'on fait bombance, avec des aliments répartis de façon égale entre le salé, le sucré, l'aigre et l'amer[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) TNN / Apr 14 et 2009, « Mangalore: Bisu Parba, Solar New Year, was celebrated with traditional gaiety | Mangaluru News - Times of India », sur The Times of India (consulté le )
  2. (en) Sini Mamminiyan, « Problems of linguistic minorities in Kerala: A regional study », Social Sciences International Research Journal : Volume 2 Issue 2,‎ , p. 167 (lire en ligne [PDF])
  3. a b et c Les fêtes de Vishu sur malayalafestivals.com (consulté le 19 juillet 2009)
  4. Vishu conditionne la prospérité à venir sur spiderkerala.com (consulté le 19 juillet 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]