Le Retour de la momie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Retour de la momie
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo français du film
Titre original The Mummy Returns
Réalisation Stephen Sommers
Scénario Stephen Sommers
Musique Alan Silvestri
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Alphaville Films
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
Aventure
Fantastique
Durée 130 minutes
Sortie 2001

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Retour de la momie (The Mummy Returns) est un film américain écrit et réalisé par Stephen Sommers, sorti en 2001. Il s'agit de la suite du film La Momie, du même réalisateur, sorti en 1999. Situé huit ans après la fin du premier film, Le Retour de la momie relate comment Rick O'Connell, Evelyn, Jonathan et Ardeth Bay sont de nouveau confrontés à la momie d'Imhotep, mais aussi à un nouvel ennemi redoutable : le Roi scorpion. Le Retour de la momie reçoit un accueil critique mitigé dans la presse. Il est néanmoins un succès au box-office. Ce film est à son tour suivi par La Momie : La Tombe de l'empereur Dragon sorti en 2008, et il donne naissance dans l'intervalle à une série de films dérivés autour du personnage du Roi scorpion, le premier étant Le Roi Scorpion sorti en 2002.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 3067 avant Jésus-Christ, Mathayus, le Roi Scorpion, tente en vain de prendre la Cité de Thèbes avec sa gigantesque armée et essuie une terrible défaite. Les survivants errent dans le désert d'Ahm Shere et meurent les uns après les autres. Alors que Mathayus sent sa fin proche, il fait un pacte avec le Dieu Anubis, qui fonde instantanément l'Oasis d'Ahm Shere pour le sauver. Il reçoit alors le commandement de la terrible armée d'Anubis avec laquelle il terrasse ses ennemis. Sur le point de se rendre Maître de Thèbes, Mathayus se fait voler son âme par Anubis afin de le servir pour l'éternité.

En 1933, voici huit ans que Rick O'Connell et Evelyn ont fait la terrible rencontre avec Imhotep, la momie ressuscitée. Ils mènent leur vie dans un Manoir à Londres avec Alex, leur fils âgé de huit ans, lui aussi fasciné par l'Égypte Ancienne et qui participe activement aux recherches archéologiques de ses parents. Ils se rendent en Égypte, où ils trouvent le Bracelet du Roi Scorpion, qu'ils rapportent chez eux. Mais Alex veut l'essayer et le Bracelet s'accroche à son bras. Une nouvelle tempête se prépare dans les profondeurs du désert Saharien, dans l'antique Cité des Morts, Hamunaptra. Une secte mystérieuse et avide de pouvoir, menée par le Conservateur du British Museum et la séduisante Mella Nais (Anck-Su-Namun réincarnée), ramène à la vie la seule créature capable de vaincre le Roi Scorpion : le Grand Prêtre Imhotep, condamné depuis trois mille ans à errer comme un mort-vivant pour avoir séduit la maîtresse du Pharaon Séthi Ier, et dont la momie a été ramenée secrètement au British Museum.

Imhotep convoite le Bracelet détenu par les O'Connell. Ce Bracelet lui permettra de trouver l'Oasis secrète où repose le Roi Scorpion et de libérer l'armée d'Anubis. Le Bracelet restant verrouillé au bras d'Alex, Imhotep fait kidnapper ce dernier et il commence avec lui une formidable odyssée qui les mène de Karnak jusqu'au désert d'Ahm Shere en passant par Abou Simbel et Philæ. Rick et Evy O'Connell, ainsi que Jonathan et Ardeth, le Medjaÿ, les suivent dans un dirigeable, guidés par Izzy, un ami de Rick. Imhotep veut tuer le Roi Scorpion, ce qui lui permettrait de prendre le commandement de l'armée d'Anubis. Ardeth Bay, chef Militaire des Medjaÿ, implore Rick O'Connell d'intervenir pour empêcher cet acte aux conséquences désastreuses.

Ayant remarqué que le dirigeable où se trouvent les O'Connell, Jonathan, Ardeth et Izzy, les suit depuis Karnak, Imhotep crée un gigantesque tsunami, ce qui fait s'écraser le dirigeable dans la jungle d'Ahm Shere. Alors que Imhotep et la secte se retrouvent également dans la jungle d'Ahm Shere, ils sont surpris et assassinés par les pygmées, des créatures monstrueuses. Après avoir retrouvé Alex, Rick et lui courent à toute vitesse jusqu'à une pyramide, où le Bracelet du Roi Scorpion s'ouvre, et libère Alex de la malédiction. Alors que Imhotep et Anck-Su-Namun rejoignent la pyramide, Anck-Su-Namun poignarde Evy à l'estomac, pour se venger du combat entre elle et la Princesse Nefertiri, où Nefertiri lui a volé sa victoire et le droit de protéger le Bracelet à sa place. Pendant ce temps, le Conservateur du British Museum retrouve le Bracelet et le met au bras. Il pénètre dans une salle où règne une statue à l'effigie du Roi Scorpion. Il insère le Bracelet dans un trou, ce qui libère l'armée d'Anubis. Alors que Rick entend les cris de douleur du Conservateur, Imhotep le surprend, engageant le combat. Privé de ses pouvoirs par le Dieu Anubis, Imhotep n'a d'autre choix que de combattre en tant que mortel. Alors que Ardeth et ses guerriers se préparent à se battre contre l'armée d'Anubis, le Roi Scorpion, transformé en une hideuse créature, tue le Conservateur et engage le combat contre Imhotep et Rick. Pendant ce temps, Jonathan tente d'infliger une correction à Anck-Su-Namun qui ne comprend que trop tard qu'Alex a volé le Livre des Morts et ressuscite sa défunte mère. Alors que le combat fait rage entre le Roi Scorpion et Rick, Imhotep tente en vain de tuer le Roi Scorpion en lui lançant la lance d'Osiris dans la poitrine, javelot attrapé in extremis par Rick, qui parvient à tuer le Roi Scorpion. L'armée d'Anubis renvoyée en Enfer, Ardeth et ses guerriers savourent leur victoire, tandis que l'intérieur de la pyramide s'écroule. Rick ordonne à Evy de fuir, mais elle risque sa vie pour le sauver. De son côté, Imhotep implore Anck-Su-Namun de lui venir en aide, mais celle-ci refuse.

Elle est tuée quelque temps plus tard en tombant dans une rivière infestée de scorpions. Alors que les O'Connell parviennent au sommet de la pyramide, ils aperçoivent l'oasis disparaître pour laisser place au désert. Sur le point d'embarquer à bord du dirigeable, Jonathan implore Rick de le faire descendre afin qu'il puisse récupérer le diamant en or, posé au sommet de la pyramide. Ardeth remercie au loin les O'Connell de l'avoir aidé à accomplir cette nouvelle mission.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Production associée : Megan Moran
Production déléguée : Bob Ducsay et Don Zepfel

Distribution[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Information icon with gradient background.svg Source et légende : version française (VF) sur Voxofilm[7]

Production[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

The Mummy Returns
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Alan Silvestri
Sortie
Enregistré Orchestre symphonique de Londres[8]
Durée 73:26
Genre Musique de film
Format CD
Compositeur Alan Silvestri
Producteur Alan Silvestri
Glen Ballard
David Bifano
Label Decca Records
Critique

Albums de Alan Silvestri

Bandes originales de La Momie

La bande originale du film, composée par Alan Silvestri, est sortie le par Decca Records en CD[8]. Silvestri succède ainsi à Jerry Goldsmith, le compositeur du premier film[8].

No Titre Durée
1. Legend of the Scorpion King 4:55
2. Scorpion Shoes 4:24
3. Imhotep Unearthed 4:22
4. Just an Oasis 1:25
5. Bracelet Awakens 1:29
6. Evy Kidnapped 5:55
7. Rick's Tattoo 1:59
8. Imhotep Reborn 2:42
9. My First Bus Ride 7:45
10. Mushy Part 2:42
11. Gift and a Curse 5:32
12. Medjai Commanders 2:03
13. Evy Remembers 4:03
14. Sandcastles 3:22
15. We're in Trouble 2:18
16. Pygmy Attack 3:31
17. Come Back Evy 3:29
18. Mummy Returns 7:44
19. Forever May Not Be Long Enough 3:57
73 min 26 s[8]

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Sur le site Rotten Tomatoes, le film obtient un score de 47 % pour un total de 141 critiques et une note moyenne de 5,30/10, concluant : « Dans Le Retour de la momie, les effets spéciaux sont impressionnants, mais les personnages semblent secondaires face aux images de synthèse »[9]. Sur Metacritic, le film obtient un score de 48 sur 100, sur la base de 31 critiques, indiquant des avis généralement mitigés[10].

Dans la revue de cinéma québécoise Séquences[11], Pierre Ranger livre une critique mitigée du film. Notant que son ambiance est plus proche de celle d'un film d'aventure que de celle d'un film d'horreur, il y voit « un produit qui bouge, mais sans saveur et mécanique à souhait », et lui reproche un scénario « bancal » dont la profusion d'effets numériques ne parvient pas à faire oublier les défauts.

Box-office[modifier | modifier le code]

Pour son premier jour d'exploitation aux États-Unis et au Canada, Le Retour de la momie rapporte 23 381 875 $ dans 3401 cinémas[12]. Il se place premier du classement avec 68,1 millions lors du premier week-end d'exploitation[13]. Il s'agit alors du deuxième meilleur week-end d'ouverture, derrière Le Monde perdu : Jurassic Park (1997) et ses 72,1 millions[13]. Finalement, le film a rapporté 433 013 274 $ au box-office mondial, dont 202 019 785 $ en Amérique du Nord et 230 993 489 $ à l'international[2].

En France, également pour son premier jour d'exploitation, le film se place à la première place du classement avec 177 772 entrées dans 703 salles[14]. Dès sa première semaine, il reste à la première place avec 756 465 entrées[15]. Au total, le film a cumulé 2 298 749 entrées[16].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Entre 2001 et 2002, Le Retour de la momie a été sélectionné 25 fois dans diverses catégories et a remporté 6 récompenses[17].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Année Festivals de cinéma Prix Lauréat(es)
2001 Écran d'or
(Goldene Leinwand)
Prix de l’Écran d'or -
Prix Bogey
(Bogey Awards)
Prix Bogey d’or -
Prix du jeune public Personne la plus méprisable Dwayne Johnson
Prix GoldSpirit
(GoldSpirit Awards)
Prix GoldSpirit de la meilleure bande originale d'un film d’action Alan Silvestri
Prix Stinkers du mauvais film
(The Stinkers Bad Movie Awards)
Pire acteur dans un second rôle Dwayne Johnson
2002 Société Américaine des Compositeurs, Auteurs et Éditeurs de Musique Prix ASCAP des meilleurs films au box-office Alan Silvestri

Nominations[modifier | modifier le code]

Année Festivals de cinéma Catégorie Nommé(es)
2001 Prix du jeune public Meilleur film dramatique / action aventure -
Meilleur acteur Brendan Fraser
Meilleure scène de combat Rachel Weisz et Patricia Velásquez
Prix Schmoes d'or
(Golden Schmoes Awards))
Pire film de l'année -
La plus grande déception de l'année -
2002 Académie des films de science-fiction, fantastique et d'horreur - Saturn Awards Meilleur film fantastique -
Meilleur jeune acteur Freddie Boath
Meilleur maquillage Aileen Seaton, Nick Dudman et Jane Walker
Meilleurs effets visuels John Andrew Berton Jr., Daniel Jeannette, Neil Corbould et Thomas Rosseter
Éditeurs de sons de films Meilleur montage sonore - Effects et bruitages, long métrage national Leslie Shatz, Malcolm Fife, Ann Scibelli, Jon Olive et Jonathan Klein
Prix de la bande-annonce dorée Meilleure séquence de titres Imaginary Forces
Prix des jeunes artistes Meilleur second rôle masculin dans un film (Jeune acteur) Freddie Boath
Prix du choix des enfants Star de cinéma masculine préférée Brendan Fraser
Prix Empire Meilleure actrice britannique Rachel Weisz
Prix Fangoria Chainsaw Meilleure actrice dans un second rôle Patricia Velásquez
Pire film -
Prix MTV Asie Meilleur film -
Taurus - Prix mondiaux des cascades Meilleur combat Nikki Berwick et Dee Harrup[Note 2].
Meilleure cascade par une femme cascadeuse Nikki Berwick et Dee Harrup

Analyse[modifier | modifier le code]

Le personnage du Roi Scorpion s'inspire librement du nom d'un ou deux rois semi-légendaires de l'Égypte ancienne ayant vécu dans la seconde moitié du IVe millénaire av. J.-C. : les Rois Scorpions, à savoir Scorpion Ier (qui règne peut-être vers 3200 av. J.-C.) et Scorpion II (vers 3300-3150 av. J.-C.). Le scorpion était l'un des animaux associés au roi, avec le lion et le faucon, dès l'époque prédynastique[18]. Le film prête au Roi Scorpion un pacte magique avec un dieu de la religion égyptienne antique, Anubis, qui était bel et bien associé aux morts, mais n'était pas considéré comme maléfique. Le désert d'Ahm Shere, où le Roi Scorpion est exilé au début de l'intrigue, est une invention du film.

Suites et films dérivés[modifier | modifier le code]

Le Retour de la momie est à son tour suivi par La Momie : La Tombe de l'empereur Dragon sorti en 2008, qui clôt la trilogie de La Momie. Dans l'intervalle, il donne naissance à une série de films dérivés autour du personnage du Roi scorpion, le premier étant Le Roi Scorpion réalisé par Chuck Russell en 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Classification États-Unis : « Classé PG-13 pour l'action d'aventure et la violence »
  2. Taurus - Prix mondiaux des cascades : « Deux femmes se battent dans le palais Sai avec des poignards, des haches et des lances en utilisant une série de mouvements inspirés des arts martiaux et de la gymnastique. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Le Retour de la momie - Société de Production / Sociétés de distribution sur l’Internet Movie Database (consulté le 18 janvier 2021).
  2. a et b (en) « The Mummy Returns (2001) », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  3. (en) Le Retour de la momie - Spécifications techniques sur l’Internet Movie Database (consulté le 18 janvier 2021).
  4. (en) Le Retour de la momie - Dates de sortie sur l’Internet Movie Database (consulté le 18 janvier 2021).
  5. (en) Le Retour de la momie - Guide Parental sur l’Internet Movie Database (consulté le 18 janvier 2021).
  6. « Visa et Classification - Fiche œuvre Le Retour de la momie », sur CNC (consulté le ).
  7. « Le Retour de la momie », sur Voxofilm (consulté le ).
  8. a b c d et e (en) « The Mummy Returns (Soundtrack) - Alan Silvestri », sur AllMusic (consulté le ).
  9. (en) « The Mummy Returns (2001) », sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  10. (en) « The Mummy Returns Reviews », sur Metacritic (consulté le ).
  11. Pierre Ranger, critique de The Mummy Returns dans la rubique « Coups d’oeil. » Séquences, numéro 214, juillet–août 2001, p. 62–63. [lire en ligne]
  12. (en) « Daily Box Office for Friday, May 4, 2001 », sur Box Office Mojo (consulté le ).
  13. a et b (en) Brandon Gray, « Bankability Breakdown: Brendan Fraser », sur Box Office Mojo, (consulté le ).
  14. « Le calendrier des sorties France - Semaine du mercredi 23/05/2001 », sur JPs Box-Office (consulté le ).
  15. « Box-office France : Semaine du mercredi 23 mai 2001 », sur Allociné (consulté le ).
  16. « Le Retour de la momie (2001) », sur JPs Box-Office (consulté le ).
  17. (en) Le Retour de la momie - Distinctions sur l’Internet Movie Database (consulté le 19 janvier 2021)
  18. Podvin (2012), §4 et §26.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Lisa Hopkins, « Gothic and the Family: The Mummy Returns, Harry Potter and the Philosopher’s Stone, and The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring », dans Screening the Gothic, University of Texas Press, , p. 116-47
  • Jean-Louis Podvin, « Images du roi en Égypte pharaonique », La puissance royale : Image et pouvoir de l’Antiquité au Moyen Âge, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012. (ISBN 9782753568556) DOI https://doi.org/10.4000/books.pur.126513 [lire en ligne]
  • (en) Rob Cohen, « The Mummy Rises Again », Archaeology, vol. 61, no 4,‎ , p. 16–16 (ISSN 0003-8113, lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]