Fixeur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans les zones difficiles, notamment dans les pays en guerre, un fixeur (francisation du substantif anglais fixer, de to fix, « arranger »), ou accompagnateur, est une personne connaissant au mieux la région, faisant office à la fois d'interprète, de guide, d'aide de camp d'un journaliste étranger, pour lequel il peut organiser une rencontre avec tel ou tel personnage local.

Le fixeur agit pour le compte d'une production généralement occidentale. Sa connaissance du terrain et des administrations locales est primordiale. Il est l'interface indispensable avec la population.

Cet intermédiaire peut devenir une cible des belligérants qui peuvent le considérer comme « traître ».

Exemples[modifier | modifier le code]

  • Hussein Hanoun al-Saadi était le fixeur de Florence Aubenas en Irak.
  • Pour le tournage de La Cité du mâle, documentaire sur la domination masculine dans une banlieue française, produit par Daniel Leconte pour Arte, on a fait appel aux services d'un fixeur[1].
  • extrait du journal Le Point : "Véronique Robert, spécialiste des terrains de guerre qui avait couvert de nombreux conflits au Moyen-Orient et notamment en Irak, effectuait avec le journaliste reporter d'images Stéphan Villeneuve et le fixeur kurde Bakhtiyar Haddad un reportage sur la bataille de Mossoul destiné au magazine Envoyé spécial [...] . Publié le 24/06/2017 à 11:46 | Le Point.fr

Références[modifier | modifier le code]