Cliff Robertson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un acteur image illustrant américain
image illustrant un réalisateur image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un acteur américain et un réalisateur américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robertson.
Cliff Robertson
Description de cette image, également commentée ci-après

Cliff Robertson en 1981

Nom de naissance Clifford Parker Robertson III
Naissance
La Jolla, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès (à 88 ans)
Stony Brook, État de New York, États-Unis
Profession acteur, scénariste, réalisateur, producteur
Films notables Charly
Site internet www.cliffrobertson.info/

Cliff Robertson, né le à La Jolla (Californie), et mort le à Stony Brook (Grand New York)[1], est un acteur, scénariste, réalisateur et producteur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Il obtient l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans le film Charly (1968) de Ralph Nelson.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

  • Henry Djanik dans :
    • La Légende de Jesse James
    • La Bataille de Midway
    • Obsession
  • Marc Cassot dans :
    • Spider-Man
    • Spider-Man 2
    • Spider-Man 3
  • Roland Ménard dans :
    • Les Nus et les Morts
    • Malone, un tueur en enfer

et aussi :

Au Québec[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cliff Robertson, Oscar-Winning Rebel, Dies at 88, The New Yorkt Times, 10 septembre 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]