Katherine Heigl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Katherine Heigl
Description de cette image, également commentée ci-après

Katherine Heigl à l'avant-première du film 27 robes en 2008.

Nom de naissance Katherine Marie Heigl
Surnom Katie
Naissance (38 ans)
Washington DC, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine
Profession Actrice
Productrice
Films notables En cloque, mode d'emploi
27 robes
L'Abominable Vérité
Kiss and Kill
Bébé mode d'emploi
Séries notables Roswell
Grey's Anatomy
Site internet (en) Site officiel

Katherine Heigl est une actrice et productrice américaine, née le à Washington DC.

Elle fait ses débuts dans la série télévisée fantastique Roswell, avant d'accéder à une notoriété publique importante grâce à son rôle d'Izzie Stevens dans la série télévisée médicale Grey's Anatomy (2005 à 2010), qui lui permet de remporter, entre autres, un Emmy Awards et d'être nommée aux Golden Globes.

Au cinéma, à la fin des années 2000, elle se spécialise particulièrement dans la comédie et figure en tête d'affiches des productions suivantes : En cloque, mode d'emploi, 27 robes et L'Abominable Vérité. Elle poursuit essentiellement dans ce registre et on la retrouve, dans les années 2010, à l'affiche de la comédie d'action Kiss and Kill, la comédie dramatique Bébé mode d'emploi, le film chorale Happy New Year ou encore Recherche Bad Boys désespérément et Un grand mariage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

D'origine irlandaise et allemande[1], Katherine Heigl est la cadette des cinq enfants de Nancy et Paul Heigl (avec Meg, Jason, Holt et John Heigl).

En 1986, son frère Jason meurt dans un accident de voiture. Cet évènement dramatique va profondément bouleverser l'équilibre familial et mener au divorce de ses parents quelques années plus tard[2].

Elle grandit selon la tradition des Mormons[3] en Virginie, puis à Denver avant que la famille emménage à New Canaan dans le Connecticut.

Alors qu'elle est âgée de neuf ans, une tante envoie des photos d'elle à diverses agences de modèles et elle est rapidement engagée en tant que mannequin, notamment pour des catalogues de vente par correspondance, puis dans une publicité télévisée pour les céréales Cheerios[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

En 1992, elle fait son entrée au cinéma en décrochant des rôles mineurs, dans la comédie romantique That Night, aux côtés d'Eliza Dushku puis dans la comédie dramatique King of the Hill de Steven Soderbergh, l'année suivante[5].

En 1994, elle succède à Marie Gillain dans My Father, ce héros, remake américain du film Mon père, ce héros face à Gérard Depardieu qui reprend le rôle qu'il tenait dans le film d'origine[5]. C'est grâce à cette interprétation qu'elle se fait réellement remarquer par la profession, elle est notamment nommée lors de la cérémonie des Young Artist Awards dans la catégorie « meilleure interprétation par une jeune actrice[6] ».

Tout en poursuivant sa carrière de mannequin (elle apparaît régulièrement dans des magazines pour ados, comme Seventeen) et ses études, elle est à l'affiche de Piège à grande vitesse, avec Steven Seagal, en 1995, qui lui permet d'être invitée dans les shows de Jay Leno et Conan O'Brien, puis d'un Disney Channel Original Movie, L'Étoile filante, en 1996[5].

En 1997, à la suite du divorce de ses parents et ses études terminées, elle part vivre avec sa mère à Los Angeles et celle-ci devient son agent. Elle tourne alors dans des films indépendants : Prince Vaillant, Stand-ins et Bug Buster (en)[5].

En 1998, elle apparaît dans un épisode de New York, police judiciaire, puis elle joue le rôle de Jade dans La Fiancée de Chucky et enchaîne avec le téléfilm La Tempête, une transposition de la pièce de William Shakespeare pendant la Guerre de Sécession, dans laquelle elle joue aux côtés de Peter Fonda[5].

Révélation télévisuelle[modifier | modifier le code]

En 1999, elle est l'une des actrices principales de Roswell, diffusée sur The WB, dans laquelle elle incarne une extra-terrestre[5]. La série, essentiellement destinée à un public d'adolescents, lui permet d'apparaître dans les longs métrages suivants : 100 Girls en 2000, puis Mortelle Saint-Valentin (avec David Boreanaz et Denise Richards) en 2001[5].

En 2002, à la fin de la série, au terme de trois saisons, Katherine Heigl poursuit sa carrière à la télévision, dans divers téléfilms. Parmi ceux-ci, elle tourne avec Kerr Smith dans Ultime menace (Critical assembly), l'histoire de deux étudiants qui fabriquent une arme nucléaire, un projet retardé à cause des attentats du 11 septembre 2001, ou une adaptation des Hauts de Hurlevent avec Mike Vogel[5].

En 2003, elle joue dans le film d'horreur indépendant Descendant avec Jeremy London qui passe complètement inaperçu[7].

Logo de la série télévisée Grey's Anatomy.

En 2005, elle reprend le rôle précédemment tenu par Mira Sorvino dans le téléfilm Romy and Michele: In the Beginning[5] (préquelle télévisée du film Romy et Michelle, 10 ans après) et tient le rôle principal d'une comédie romantique indépendante Side Effects avant de voir sa carrière redémarrer vraiment avec la série Grey's Anatomy diffusée sur ABC à partir de mars 2005 et dont le succès est immédiat[5]. Elle tient le rôle d'Isobel « Izzie » Stevens, qui lui vaut deux nominations aux Golden Globes dans la catégorie du meilleur second rôle féminin dans une production télévisée en 2007 et 2008 (prix qui revient finalement à Emily Blunt et Samantha Morton) avant de remporter un Emmy Award (l'équivalent des Oscars de la télévision) dans la catégorie meilleure actrice de série télé dans un second rôle dramatique, en 2007.

Katherine Heigl lors des Emmy Awards 2007.

Parallèlement au tournage de la série, elle tourne dans le clip Only You du chanteur Josh Kelley[5].

En 2006, elle participe à des productions indépendantes: comme la comédie sportive The Ringer aux côtés de Johnny Knoxville et le thriller Zyzzyx Rd avec Tom Sizemore. Cette même année, elle est l'une des vedettes du teen movie Caffeine avec Marsha Thomason, Mena Suvari et Breckin Meyer.

En 2007, elle rencontre un large succès critique et commercial en incarnant le premier rôle féminin de la comédie dramatique décalée En cloque, mode d'emploi, écrite et réalisée Judd Apatow[8]. Sa visibilité médiatique est à son paroxysme, le magazine Vanity Fair la présente d'ailleurs comme « la blonde la plus sexy d'Hollywood[9] ». Elle est également régulièrement présente depuis 2005 dans le classement des femmes les plus sexy du monde dans le magazine FHM[5]. Son interprétation est également saluée, elle est nommé pour le Satellite Award de la meilleure actrice mais aussi l'Empire Awards, le MTV Movie & TV Awards et elle reçoit également une citation pour l'association St. Louis Film Critics. À noter qu'elle signe une double nomination, cette année-là, lors de la cérémonie des Teen Choice Awards dans la catégorie meilleure actrice, à la fois pour son travail sur ce long métrage mais aussi pour son interprétation dans le drama médical Grey's Anatomy[6].

Succès commerciaux et échecs critiques[modifier | modifier le code]

En 2008, elle décide de capitaliser sur son image sexy et moderne auprès d'une audience féminine, en enchaînant les comédies romantiques : elle est ainsi l'héroïne de 27 robes, d'Anne Fletcher, pour laquelle elle est entourée de James Marsden et Malin Åkerman. Bien que le film signe un vif succès commercial[10], celui-ci ne convainc pas réellement la critique[11], il est tout de même désigné Meilleur film comique lors de la cérémonie des People's Choice Awards[12], l'actrice y est aussi récompensée par l'Awards de la meilleure actrice dans une série TV.

Katherine Heigl, lors de l'avant première du film 27 Robes, en janvier 2008.

En 2009, L'Abominable Vérité, de Robert Luketic, qu'elle produit également, et qui l'oppose à Gerard Butler divise la critique[13]. L’interprétation de Katherine Heigl est néanmoins saluée par des citations au titre de meilleure actrice lors de cérémonies de remises de prix comme les Teen Choice Awards et les Satellite Awards[14]. Le film est en revanche un franc succès au box office, générant plus de 205 millions de dollars pour un budget estimé à 38 millions[15].

En 2010, la comédienne décide de se consacrer au cinéma : elle quitte soudainement la série Grey's Anatomy. Elle explique au magazine américain Entertainement Weekly que la raison de son départ n'est pas d'ordre professionnel mais d'ordre personnel car depuis qu'elle a adopté avec son mari une petite fille, elle souhaite se consacrer aussi à sa famille[16]. Cette même année, elle est élue Star de l'année lors de la ShoWest Convention[6].

Elle enchaîne ensuite les projets de films[17],[18],[19] : elle joue dans la comédie romantique d'action Kiss and Kill, face à Ashton Kutcher, sortie en 2010, mais les critiques sont globalement mauvaises[20], côté box office, bien que le film soit rentabilisé, il ne rencontre pas le succès escompté[21]. Puis en fin d'année, elle est dans la comédie dramatique et familiale Bébé mode d'emploi, écrite et réalisée par Greg Berlanti. L'actrice est également productrice exécutive du long métrage qui est mieux accueilli que son prédécesseur[22]. Le film réussit à passer la barre des 100 millions de dollars engrangés au box office[23].

En 2011, elle décroche l'un des rôles principaux de la comédie romantique chorale de Garry Marshall, Happy New Year[24], après le désistement d'Halle Berry, qui ré intègre la distribution en tant que secondaire[25]. Bien que le film bénéficie donc d'un casting composé d'une pléiade de star, Hilary Swank, Michelle Pfeiffer, Jessica Biel, Sarah Jessica Parker, Robert De Niro et bien d'autres, les critiques ne sont pas tendres[26]. En revanche, ce film lui permet de nouer de nouveau avec les hauteurs du box office[27].

En janvier 2012, l'actrice émet alors le souhait de revenir dans la série Grey's Anatomy, mais Shonda Rhimes rejette sa demande par médias interposés quelques jours après[28].

Elle persiste néanmoins une sixième fois en étant la tête d'affiche de la romance d'action Recherche Bad Boys désespérément de Julie Anne Robinson, adaptation du roman La Prime de Janet Evanovich[29]. Le film, qu'elle produit aussi, reçoit les pires critiques de toute sa carrière[30]. C'est aussi un échec au box office[31], Katherine Heigl est même nommée lors de la cérémonie parodique des Razzie Awards[6].

Retour télévisuel et cinéma indépendant[modifier | modifier le code]

En 2013, elle fait partie de la distribution de stars réunies pour la comédie dramatique familiale indépendante Un grand mariage, écrit et réalisé par Justin Zackham. Mais malgré la présence de Robert De Niro et Diane Keaton, le film déçoit la critique et au box office[32],[33].

En 2014, elle fait son retour à la télévision. En début d'année sort d'abord, discrètement, la comédie romantique musicale Jackie and Ryan, écrite et réalisée par Ami Canaan Mann. Les critiques sont plutôt positives[34]. Puis, en cette fin d'année, sort la série thriller State of Affairs, dont elle mène la distribution. Elle est néanmoins arrêtée au bout de treize épisodes, faute d'audiences et à la suite de critiques peu enthousiastes[35]. Cette même année, elle prête sa voix au film d'animation Opération Casse-noisette qui lui permet de renouer avec les hauteurs du box office[36] et de convaincre la critique[37].

En 2015 elle incarne le premier rôle féminin de la romance noire Dangerous Housewife, d'Anthony Burns, ainsi que dans la comédie dramatique indépendante Jenny's Wedding (Marions-nous !), de Mary Agnes Donoghue, deux productions mineures qui passent inaperçues[38].

En 2017, elle tente de mener une nouvelle série télévisée, en remplaçant KaDee Strickland dans le rôle principal de la série judiciaire, nommée Doubt[39]. Mais les audiences catastrophiques, réalisées par les deux premiers épisodes, poussent le réseau de diffusion CBS à déprogrammer la série prématurément[40]. Cependant, la chaîne prend la décision de diffuser les derniers épisodes durant l'été[41].

Au cinéma, elle est opposée à Rosario Dawson dans le thriller Unforgettable. Le film déçoit la critique[42] et ne rencontre pas un important succès au box office[43]. Elle signe également pour le second volet des aventures de Casse-noisette.

Vie privée[modifier | modifier le code]

De 1994 à 1999, Katherine Heigl a fréquenté l'acteur américain Joseph Lawrence[44].

En octobre 1999, elle a fréquenté l'acteur Jason Behr, avec qui elle s'est fiancée en 2001. Ils se sont séparés en août 2002, au bout de trois ans de relation et un an de fiançailles[45].

Depuis juin 2005, Katherine est la compagne de l'auteur-compositeur-interprète, Josh Kelley. Ils se sont rencontrés sur le tournage du clip de ce dernier, Only You. Après s’être fiancés en juin 2006[46], ils se sont mariés le 23 décembre 2007 à Park City dans l'Utah[45],[47]. En 2008, elle a acheté une maison à la « North Berendo Street » à Los Angeles[48]. Le 9 septembre 2009, ils adoptent une petite fille, prénommée Nancy Leigh "Naleigh" Mi-Eun Kelley (née le 23 novembre 2008)[49],[50], qui est originaire de la Corée du Sud[51]. En avril 2012, ils adoptent une deuxième petite fille, prénommée Adalaide Marie Hope Kelley (née le 3 avril 2012)[52],[53], qui est originaire des États-Unis[54],[55]. Le 23 juin 2016, Katherine annonce sur les réseaux sociaux qu'elle est enceinte de leur troisième enfant dont la naissance est prévue pour janvier 2017[56],[57],[58],[59]. Le 20 décembre 2016, elle donne naissance à un petit garçon, prénommé Joshua Bishop Kelley[60].

Philanthropie[modifier | modifier le code]

Peu après le début du tournage de Grey's Anatomy, Katherine Heigl décide de s'investir publiquement pour le don d'organes, auprès de l'association Donate Life America (en)[61]. Elle est d'autant plus concernée qu'après l'accident de voiture qui avait causé la mort de son frère Jason, alors qu'il avait quinze ans, en 1986, la famille Heigl avait choisi de léguer ses organes[61].

Katherine Heigl travaille avec l'organisme Best Friends Animal Society, sur plusieurs projets, notamment le programme Pup My Ride. L'une des actions est de trouver un nouveau foyer aux chiens sauvés de la pratique des combats de chiens. Elle apporte également son soutien financier[62].

En 2010, Katherine Heigl a été honorée par l'ASPCA, elle reçoit le Presidential Service Award en remerciement pour son travail et son dévouement au bien être des animaux[63]. En 2011, Heigl lance la campagne publicitaire "I Hate Balls" dont le but principal est de sauver la vie de millions d'animaux de compagnie[64].

En 2012, au nom de PETA, elle signe une lettre aux membres de l'assemblée législative d'Utah, les exhortant de rejeter une loi qui s'oppose à l’intérêt et le bien être des animaux[65]. La même année, elle est honorée par la CCAI pour son engagement envers l'adoption[66] et par l'American Cancer Society pour son travail afin d'aider à mieux connaitre les problèmes liés au cancer grâce à son soutien public[67].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Prochainement

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Résultats au box-office[modifier | modifier le code]

Film[69] Budget Drapeau des États-Unis États-Unis[70] Drapeau de la France France[71] Monde Monde
My Father, ce héros NC 25 479 558 $[70] 136 648 entrées[71] NC
Piège à grande vitesse 60 000 000 $[72] 50 024 083 $[70] 602 137 entrées[71] 104 324 083 $[70]
Prince Vaillant NC NC 37 414 entrées[71] NC
La Fiancée de Chucky 25 000 000 $[70] 32 383 850 $[70] 497 340 entrées[71] 50 671 850 $[70]
Mortelle Saint-Valentin 29 000 000 $[70] 20 384 136 $[70] 662 298 entrées [71] 36 684 136 $[70]
100 Girls NC NC 83 237 entrées [71] NC
Side Effects NC 2 216 $ [73] NC NC
The Ringer NC 35 428 675 $[70] 693 entrées[71] 40 442 437 $[70]
Zyzzyx Rd. 2 000 000 $[70] 30 $[70] NC NC
En cloque, mode d'emploi 30 000 000 $[70] 148 768 917 $[70] 211 297 entrées[71] 219 076 518 $[70]
27 robes 30 000 000 $[70] 76 808 654 $[70] 447 688 entrées[74] 160 259 319 $[70]
L'Abominable Vérité 38 000 000 $[70] 88 915 214 $[70] 660 136 entrées[71] 205 298 907 $[70]
Kiss and Kill 75 000 000 $[70] 47 059 963 $[70] 701 626 entrées[71] 98 159 963 $[70]
Bébé mode d'emploi 38 000 000 $[70] 53 374 681 $[70] 419 751 entrées[71] 105 648 706 $[70]
  • Légendes : Budget (entre 1 et 10 M$, entre 10 et 100 M$ et plus de 100 M$), États-Unis (entre 1 et 50 M$, entre 50 et 100 M$ et plus de 100 M$), France (entre 100 000 et 1 M d'entrées, entre 1 et 2 M d'entrées et plus de 2 M d'entrées) et monde (entre 1 et 100 M$, entre 100 et 200 M$ et plus de 200 M$).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Katherine Heigl, en 2008.

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Young Artist Awards 1995 : meilleure interprétation par une jeune actrice au cinéma pour My Father, ce héros
  • Teen Choice Awards 2001 : meilleure actrice dans une série télévisée pour Roswell
  • Saturn Award 2001 : meilleure actrice de série télé dans un second rôle pour Roswell
  • Gold Derby Awards (en) 2006 : meilleure distribution pour Grey's Anatomy
  • Teen Choice Awards 2006 : meilleure actrice dans une série télévisée dramatique pour Grey's Anatomy
  • Screen Actors Guild Awards 2006 : meilleure distribution dans une série dramatique pour Grey's Anatomy
  • Gold Derby Awards 2007 :
    • Meilleure distribution pour Grey's Anatomy
    • Meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée dramatique pour Grey's Anatomy
  • Golden Globes 2007 : meilleure actrice de série télé dans un second rôle pour Grey's Anatomy
  • Golden Schmoes Awards 2007 : meilleure actrice pour En cloque, mode d'emploi
  • Online Film & Television Association 2007 : meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée dramatique pour Grey's Anatomy
  • Satellite Awards 2007 : meilleure actrice pour En cloque, mode d'emploi
  • St. Louis Film Critics Association 2007 : Meilleure actrice dans un second rôle pour En cloque, mode d'emploi
  • Teen Choice Awards 2007 :
    • meilleure actrice pour En cloque, mode d'emploi
    • meilleure actrice dans une série télévisée dramatique pour Grey's Anatomy
  • Golden Globes 2008 : meilleure actrice de série télé dans un second rôle pour Grey's Anatomy
  • Empire Awards 2008 : meilleure actrice pour En cloque, mode d'emploi
  • Emmy Award 2008 : meilleur second rôle féminin pour Grey's Anatomy
  • MTV Movie & TV Awards 2008 : meilleure interprétation féminine pour En cloque, mode d'emploi
  • Screen Actors Guild Award 2008 : meilleure distribution dans une série dramatique pour Grey's Anatomy
  • Teen Choice Awards 2008 : meilleure actrice dans une série télévisée dramatique pour Grey's Anatomy
  • Alliance of Women Film Journalists 2009 : actrice ayant le plus besoin d'un nouvel agent
  • Satellite Awards 2009 : meilleure actrice pour L'Abominable vérité
  • Teen Choice Awards 2009 : meilleure actrice pour L'Abominable vérité
  • Alliance of Women Film Journalists 2011 : actrice ayant le plus besoin d'un nouvel agent
  • People's Choice Awards 2011 : meilleure actrice
  • Razzie Awards 2013 : pire actrice pour Recherche Bad Boys désespérément
  • Razzie Awards 2014 : pire actrice dans un second rôle pour Un grand mariage
  • Behind the Voice Actors Awards 2015 : meilleure doublage féminin pour Opération Casse-noisette
  • Razzie Awards 2016 : pire actrice pour Dangerous Housewife

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Charlotte Marin est la voix française régulière de Katherine Heigl depuis la série télévisée Roswell en 1999[75],[76].

Au Québec, Mélanie Laberge est la voix française régulière de l'actrice[77].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Katherine Heigl » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) Robin Lynch, « Interview », sur Kheigl.com, (consulté le 17 septembre 2007).
  2. Le Figaro Madame, no 19819 du 19 avril 2008.
  3. (en) Katherine Heigl: Dieting was Awful Usmagazine.com, article du 11 juin 2007, consulté et mis en ligne le 18 septembre 2007.
  4. (en) « Katherine Heigl - Biography », sur Kheigl.com, (consulté le 16 février 2016).
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l (en) « Katherine Heigl - Biography », sur IMDb.com.
  6. a, b, c et d (en) « Katherine Heigl - Awards », sur IMDb.com.
  7. (en) « Descendant - IMDb », sur IMDb
  8. https://www.rottentomatoes.com/m/knocked_up
  9. (en) « Katherine Heigl Voltage » sur Vanityfair.com, consulté en décembre 2007.
  10. (en) « Box office - 27 dresses », sur box office mojo
  11. https://www.rottentomatoes.com/m/27_dresses
  12. (en) « 27 robes - awards », sur IMDb
  13. https://www.rottentomatoes.com/m/ugly_truth
  14. (en) « The Ugly Truth - Awards », sur IMDb
  15. (en) « Box Office - The Ugly Truth », sur box office mojo
  16. « Grey's Anatomy saison 11 : Katherine Heigl, la vraie raison de son départ de la série », sur Melty
  17. (en) « Grey's Anatomy exclusive: Katherine Heigl is (almost) outta there! » sur Ausiellofiles.ew.com, consulté le 11 mars 2010.
  18. (en) « Sources confirm: Katherine Heigl is leaving Grey's Anatomy » sur Eonline.com, consulté le 15 mars 2010.
  19. (en) «  ABC confirms: Katherine Heigl is leaving Grey's Anatomy» sur Eonline.com, consulté le 24 mars 2010.
  20. https://www.rottentomatoes.com/m/killers_2010
  21. « Box Office - Killers », sur JP's Box-Office
  22. https://www.rottentomatoes.com/m/10012044-life_as_we_know_it
  23. « Box Office - Life as we know it », sur JP's Box-Office
  24. (en) « Katherine Heigl joins Happy New Year (New Year's Eve) » article du 31 janvier 2011, consulté le 28 janvier 2012
  25. « Les secrets de tournage - Happy New Year », sur allociné.fr
  26. https://www.rottentomatoes.com/m/new_years_eve_2011
  27. « Box Office - Happy New Year », sur JP's Box-Office
  28. « Katherine Heigl veut revenir dans Grey's Anatomy » sur Lexpress.fr, consulté le 24 avril 2012.
  29. « Katherine Heigl est de retour dans Recherche Bad Boys désespérément » sur Onparledefilms.ca.
  30. https://www.rottentomatoes.com/m/one_for_the_money
  31. « Box Office - Recherche Bad Boys Desesperement », sur JP's Box-Office
  32. .https://www.rottentomatoes.com/m/the_big_wedding_2013
  33. « Box Office - Un grand mariage », sur JP's Box-Office
  34. .https://www.rottentomatoes.com/m/jackie_and_ryan
  35. https://www.rottentomatoes.com/tv/state-of-affairs/s01/
  36. « Box Office - Opération Casse Noisette », sur JP's Box-Office
  37. (en) « The Nut Job - Awards », sur IMDb
  38. https://www.rottentomatoes.com/m/jennys_wedding
  39. (en) Matt Webb Mitovich, « CBS Orders Katherine Heigl's Legal Drama Doubt to Series », sur TVLine,
  40. Pierre Dezeraud, « "Doubt" : La nouvelle série de Katherine Heigl annulée après deux épisodes ! », sur Pure médias,
  41. « Doubt : CBS va quand même diffuser les derniers épisodes », sur BeGeek,
  42. (en) « Unforgettable - Reviews », sur Rotten Tomatoes
  43. (en) « Box office - Unforgettable », sur Box Office Mojo
  44. http://fusion.net/story/202899/katherine-heigl-and-joey-lawrence-were-the-ultimate-teen-couple-for-three-months-in-1994/
  45. a et b http://www.lifetimetv.co.uk/biography/biography-katherine-heigl
  46. (en) « Star Grey's Anatomy Katherine Heigl engaged » sur People.com, consulté le 16 juin 2006 (dernière visite le 18/09/07)
  47. http://www.people.com/people/article/0,,20168186,00.html
  48. Peggy Frey, « Katherine Heigl alerte à la blonde : L'actrice vedette de la série Grey's Anatomy est, à 29 ans, la star qui monte à Hollywood », sur Madame.lefigaro.fr, (consulté le 8 juin 2015).
  49. http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-3338069/Katherine-Heigl-hints-boozy-37th-birthday-shares-snap-blowing-candles.html
  50. http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-1230199/Katherine-Heigl-dotes-adopted-daughter-Naleigh-ahead-birthday.html
  51. http://www.people.com/people/archive/article/0,,20314180,00.html
  52. http://thoseheavenlydays.com/2016/04/11/and-it-was-all-yellow/
  53. http://www.wetpaint.com/katherine-heigls-daughter-adalaide-birthday-1402330/
  54. http://www.usmagazine.com/celebrity-moms/news/katherine-heigl-josh-kelley-adopt-second-daughter-2012254
  55. http://celebritybabies.people.com/2012/05/15/katherine-heigl-josh-kelley-name-daughter-adalaide-marie-hope/
  56. (en) http://celebritybabies.people.com/2016/06/23/katherine-heigl-pregnant-expecting-third-child-son-josh-kelley/
  57. (en) http://www.usmagazine.com/celebrity-moms/news/katherine-heigl-is-pregnant-expecting-third-child-with-josh-kelley-w210985
  58. (en) http://www.eonline.com/news/775126/katherine-heigl-is-pregnant-expecting-baby-no-3-with-josh-kelley
  59. http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-3656402/We-overflowing-joy-gratitude-Katherine-Heigl-announces-s-pregnant-son.html
  60. http://www.purepeople.com/article/katherine-heigl-a-accouche-la-star-est-maman-d-un-petit-garcon_a218900/1
  61. a et b (en) « Katherine Heigl of Grey’s Anatomy says I Needed to Make Sense of His Death » par Deborah Starr Seibel, article du 8 octobre 2006, consulté le 18 septembre 2007
  62. (en) Raha LewiS, « Katherine Heigl on Her Eight Dogs: 'We Watch Movies Together' », sur People,
  63. (en) « ASPCA Presidential Service Award », sur KHeigl.com
  64. (en) « I Hate Balls », sur I Hate Balls
  65. (en) Stephanie Grimes, « Group: PETA a 'slaughterhouse,' not shelter; Heigl opposes H.B. 187 », sur KSL.COM,
  66. (en) « CCAI Angels In Adoption Gala Event », sur Kheigl.com
  67. (en) « Celebrating More Birthdays », sur kheil.com
  68. a et b (en) « Filmographie à venir de Katherine Heigl », sur IMDb.com, (consulté le 10 novembre 2016) [dernière m-à-j].
  69. Films dans lequel Katherine Heigl tient un rôle notable.
  70. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab et ac (en) « Box-office américain des films avec Katherine Heigl », sur Box Office Mojo.com (consulté le 25 juin 2011).
  71. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l (fr) « Box-office français des films avec Katherine Heigl », sur Jp's Box-office (consulté le 25 juin 2011).
  72. http://www.imdb.fr/title/tt0114781/business
  73. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=10960
  74. http://lumiere.obs.coe.int/web/film_info/?id=30103&market=FR
  75. a, b, c, d, e et f « Comédiennes ayant doublé Katherine Heigl en France », sur Doublagissimo, .
  76. a et b « Comédiennes ayant doublé Katherine Heigl en France », sur AlloDoublage, (consulté le 4 août 2014) [m-à-j].
  77. a, b, c, d et e « Comédiennes ayant doublé Katherine Heigl au Québec », sur Doublage.qc.ca (consulté le 26 juin 2011).
  78. a, b, c, d, e et f « Comédiennes ayant doublé Katherine Heigl en France », sur RS Doublage, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]