Mai 1939

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mai 1939
Nombre de jours 31
Premier jour Lundi 1er mai 1939
1er jour de la semaine 18
Dernier jour Mercredi 31 mai 1939
3e jour de la semaine 22

Calendrier
mai 1939
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
18 1er 2 3 4 5 6 7
19 8 9 10 11 12 13 14
20 15 16 17 18 19 20 21
21 22 23 24 25 26 27 28 
22 29 30 31        
1939Années 1930XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Avril 1939 Juin 1939 Suivant
Mai précédent et suivant
Précédent Mai 1938 Mai 1940 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]

  • 5 mai :
    • Le ministre polonais des affaires étrangères Józef Beck refuse toute modification du statut de Dantzig.
    • Deuxième loi antijuive en Hongrie, sur une base raciale.
  • 8 mai : l’Espagne se retire de la SDN.
  • 9 mai :
    • Un avion s'écrase sur la ville de Quito détruisant cinq immeubles. Miraculeusement, on ne dénombre que 25 morts.
    • Fin de la Bataille de Nanchang, les Chinois sont battus par les Japonais.
  • 17 mai :
    • La France s’engage à aider militairement la Pologne en cas d’attaque allemande.
    • Première retransmission d'un match de baseball (un match universitaire entre Princeton et Columbia) par la télévision américaine.
    • Palestine mandataire : les Britanniques décident de publier un nouveau Livre Blanc qui explique que le Royaume-Uni n’a pas l’intention de faire de la Palestine un État pour les Juifs contre la volonté de la population arabe. Il ne s’agira que d’un développement communautaire. La Palestine ne doit pas être partagée. Le Livre blanc propose à nouveau la solution du double veto, qui devrait aboutir à la mise en place d’institutions arabo-juives de libre gouvernement et à l’établissement d’un État palestinien indépendant. L’immigration juive est pour la première fois limitée à 75 000 certificats pour cinq ans. Au-delà, l’approbation des Arabes sera nécessaire. Les États arabes poussent les Palestiniens à accepter le Livre Blanc, mais les partisans du mufti le rejettent car le projet britannique retarde la date de l’indépendance de la Palestine d’au moins dix ans. De plus, les membres du comité suprême sont maintenus en exil et la répression continue sur place (6 000 Arabes emprisonnés en 1939). Les sionistes rejettent catégoriquement le projet britannique et se lancent dans une politique d’immigration clandestine et de création de nouvelles implantations. L’Irgoun poursuit ses attentats contre les Arabes et la présence britannique.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://media.diknas.go.id/media/document/5161.pdf